Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Java pour les développeurs Android

Comprendre MainActivity.java

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez de quoi est composé le fichier MainActivity.java. Puis, vous écrirez une première instruction dans la console.
06:25

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons nous consacrer à la seule classe Java qui a été générée par notre « Template », à savoir « MainActivity ». Dans ce chapitre, nous allons nous pencher sur la syntaxe de base de Java : les boucles, les conditions, utiliser le débogueur et interagir avec l'interface graphique de notre application. Commençons dans cette vidéo à analyser la classe « MainActivity » qui a été générée. Si l'on regarde, « MainActivity » se situe dans un ensemble de dossiers, cet ensemble de dossiers est rappelé sur la première ligne. Les lignes suivantes : « import », ce sont les autres fichiers dont la classe a besoin pour fonctionner, il commence dans « android. », ça veut dire qu'ils appartiennent au « SDK d'Android ». Tout ce qu'il y a avant « public class ... » vous n'aurez normalement jamais à y toucher, ce sera toujours généré. Analysons donc cette classe. Elle commence à cette ligne-là, accolade ouvrante et se termine à celle-ci. Tout ce qu'il y a au milieu représente la classe « MainActivity ». Qu'est-ce qu'une classe ? Une classe, c'est un ensemble de méthodes. Qu'est-ce qu'une méthode ? Une méthode, nous en avons une ici. Une méthode, c'est en résumé un ensemble d'instructions. Ici, nous avons deux instructions : cette instruction et cette instruction. Pour le reste, nous y reviendrons plus tard. Ce qu'il faut savoir pour commencer, c'est que les premières instructions qui vont être exécutées dans notre code quand on va lancer notre projet, ce sera la ligne 10, la ligne 11. Et nous pour le moment, nous allons intervenir ici. Donc c'est ici que nous allons taper nos premiers codes. Nous verrons après comment créer des nouvelles méthodes et que veulent dire tous ces autres mots. Je commence à écrire « Log », attention le « L » majuscule est important. En Java, majuscule et minuscule sont différenciés, « Log.w ». Le fait d'écrire « point », il m'a montré toutes les méthodes qui sont de la classe log. le fait d'écrire « point », il m'a montré toutes les méthodes qui sont dans la classe log. Le fait d'écrire « w » me montre toutes les méthodes qui commencent par « w ». Je vais choisir la première, j'appuie sur « Entrée », il m'a automatiquement mis la parenthèse ouvrante, la parenthèse fermante et il m'affiche les paramètres attendus. Comme la classe possède plusieurs méthodes « w », il m'affiche toutes les possibilités. En l'occurrence, nous allons prendre la première, celle qui prend deux « string ». Donc je vais écrire mon premier string, mon deuxième. En Java, un string se représente par un guillemet, ma chaine de caractères, un deuxième guillemet et je termine mon instruction par « ; ». Pour séparer mes paramètres, je mets une « , », j'ai écrit ma première instruction. Si je veux aller voir le contenu de la classe log, j'appuie sur la touche « CONTRÔLE », je maintiens la touche « CONTRÔLE » et je clique sur « log », j'arrive dans la classe log. Je peux voir sa documentation et la parcourir. Même chose pour le « w », je clique sur « w » tout en maintenant la touche « CONTRÔLE ». J'atterris sur la méthode « w » de la classe log. J'ai sa documentation, je peux voir ses paramètres et ce qu'elle fait derrière, ce qui peut être assez pratique. Je vous ai dit tout à l'heure que pour les imports qui sont ici, c'étaient les fichiers dont avait besoin notre classe pour fonctionner, nous avons utilisé la classe log, il a automatiquement rajouté le lien vers la classe log, pourquoi ? Car au moment où j'ai écrit, je vous remontre, au moment où j'ai écrit « log », le fait de sélectionner en appuyant sur « ENTRÉE-Log », ici il m'indique où est le fichier. Le fait d'appuyer sur « ENTRÉE » m'a automatiquement rajouté l'import. « .w » « ; ». Je peux maintenant lancer mon application et voir mon « Coucou » dans la console. Je lance sur mon émulateur connecté. Ici, il ne se passe rien. Normal, nous n'interagissons pas avec l'interface graphique. Pour aller voir les logs, ils sont ici. Je clique pour le faire apparaitre, je clique pour le faire disparaître. J'augmente un peu la fenêtre et voilà, nous avons les logs de mon téléphone, de mon application. Ici on peut voir de mon téléphone, si j'ai plusieurs émulateurs, en même temps je pourrais les sélectionner et ici, de mon application concernée, même chose, un téléphone peut tourner avec plusieurs applications en même temps. Parmi tout ce charabia, si on cherche, on a ici notre « Coucou ». Alors, pourquoi deux paramètres ? À quoi sert le « Tag » dans cette histoire ? Tout simplement, le « Tag » ça va être un mot clé que je vais choisir qui va me permettre de filtrer mes « Logs » à moi. Donc là, j'ai choisis « Tag » mais je pourrais très bien choisir un autre mot-clé qui me concerne. L'intérêt c'est qu'ici, si j'écris « Tag » il va me filtrer dans les logs toutes les lignes qui possèdent le mot « Tag ». Donc là, il n'y a que ma ligne à moi. Donc mes logs deviennent un peu plus propre et facile à lire. Si je veux enlever le filtre, je n'ai qu'à cliquer sur la petite croix. Alors, que représente ce « w » ? Tout simplement, ici, si je clique, j'ai un ensemble de logs. Alors qu'est-ce que ça veut dire tout ça ? C'est simplement le niveau de log : « Verbose » représente en fait toutes les logs, c'est-à-dire qu'ici il affichera tout. « Debug » signifie qu'il n'affichera que les logs qui sont affichées en debug et plus, il n'affichera pas « Verbose ». « Info », « Info » et plus, donc il n'affichera pas « Verbose » et « Debug » et ainsi de suite jusqu'à « Error » qui n'affichera qu'« Error » et « Assert » et « Assert » qui n'affichera que les « Assert ». Alors, si moi je veux écrire dans l'un ou dans l'autre, ici j'ai choisi « Log.w » « w » pour « Warning », c'est-à-dire « Warning et plus ». Donc ici, je n'affiche que les logs qui sont affichés en « Warning ». Si je veux écrire en « Debug », je n'ai qu'à remplacer mon « w » par « d », « d » pour « Debug » et que pour les autres c'est la même chose « v », « d », « i », « w », « e », « a », voilà. Vous savez maintenant comment lire les logs d'une application Android.

Java pour les développeurs Android

Prenez en main la syntaxe et les concepts de Java pour vos développements d’applications pour Android. Abordez les variables, les chaînes de caractères, les conditions, etc.

7h01 (65 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :24 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !