Les fondements de la langue française : La ponctuation

Comprendre l'utilité de la ponctuation

Testez gratuitement nos 1247 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Au travers d'exemples, abordez un mauvais usage de la ponctuation, voire l'absence de ponctuation. Cela peut souvent nuire à la compréhension d'une phrase et peut être source de quiproquos.
03:52

Transcription

À l'écrit, on n'a pas le ton de la voix ni les pauses pour nous éclairer sur le message. Quand le contexte ne permet pas avec certitude de comprendre la pensée de l'auteur, on a souvent besoin de la ponctuation. Si j'écris sans aucun signe de ponctuation : « Le directeur a dit le comptable est un bon à rien. » Mon lecteur pourra en avoir deux lectures très différentes. En l'absence d'indicateur graphique, le « bon à rien » pourrait aussi bien être le directeur que le comptable. En rétablissant les signes, on pourrait en effet écrire, Le directeur a dit : « Le comptable est un bon à rien. » ou encore « Le directeur, a dit le comptable, est un bon à rien. » Vous voyez, avec les mêmes mots disposés dans le même ordre, on peut obtenir deux phrases aux sens très différents selon la ponctuation. Parfois même, l'apparition d'une simple virgule fait changer radicalement le sens d'une phrase. Je ne l'ai pas invitée, pour lui faire de la peine. Sans virgule, cette phrase signifie que je l'ai invitée, mais sans intention de la blesser. Avec une virgule après invitée, elle veut dire que je ne l'ai pas invitée précisément pour lui faire de la peine. Lorsque j'écris : « La crise s'est accentuée en France, surtout cette année. » Je ne donne pas le même sens à ma phrase que si j'écris : « La crise s'est accentuée, en France surtout, cette année. » Dans le premier cas, j'insiste sur le fait que c'est plus notable cette année, et dans le second cas que c'est plus notable en France que dans les autres pays. Avez-vous saisi la nuance ? Ce serait parfaitement compréhensible avec le ton de notre voix et les pauses qu'on observerait à l'oral. Dans le monde professionnel, nos écrits doivent être parfaitement logiques, clairs, compréhensibles en plus d'être précis et concis. La lecture doit être parfaitement fluide, simplissime. Le lecteur ne doit pas perdre de temps à se demander ce que l'auteur a voulu dire. Il faut par conséquent respecter scrupuleusement les règles syntaxiques et typographiques, en particulier tout ce qui relève de la ponctuation qui participe à l'expression. L'absence d'une virgule, d'un point, d'un deux-points peut engendrer un contresens et donc un potentiel malentendu. Je vois de plus en plus d'e-mails circuler dans lesquels il manque justement çà et là une virgule qui pourtant fait sens. On fait disparaître ces petits signes que l'on pense insignifiants tout comme les accents et on n'y prête pas forcément attention lors de la relecture, si tant est qu'il y ait relecture. Et là, malaise, le message est mal interprété par notre interlocuteur et c'est notre faute. Croyant gagner du temps, on a dû rectifier par la suite, écrire un ou deux e-mails supplémentaires pour bien nous faire comprendre. Au final, on a perdu beaucoup de temps. Le bon d'usage de la ponctuation est une composante fondamentale d'un écrit professionnel de qualité. Il faut le soigner à la base. Je vais pour finir vous faire part d'une anecdote qui s'est passée en 1974. Un traducteur-interprète de l'ONU avait oublié de mettre une virgule à un certain endroit du discours dactylographié du chef de délégation d'un État arabe. Il était transcrit : « Si la situation au Moyen-Orient et à Chypre suscite en nous une profonde inquiétude, l'évolution qui se dessine dans la partie méridionale du continent africain nous donne des raisons d'espérer encore que cette région continue de souffrir du colonialisme et de l'apartheid. » Ce qui laisse supposer que l'auteur se réjouissait de voir colonialisme et apartheid perdurer dans cette partie du globe. Heureusement, juste avant la reproduction du texte, une relectrice a pu rétablir la virgule après « espérer ». Bien sûr, il s'agissait de dire que l'évolution permettait d'entretenir l'espoir d'une amélioration malgré la persistance du colonialisme et de l'apartheid. Imaginez les problèmes diplomatiques que cette virgule en moins aurait pu engendrer.

Les fondements de la langue française : La ponctuation

Maîtrisez la ponctuation en français, essentielle pour structurer la phrase et contribuer à la compréhension de votre message. Respectez ainsi les standards établis.

1h37 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :30 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !