L'essentiel de Photoshop CC 2015

Comprendre les tons foncés et tons clairs

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Trouver la bonne exposition dans une image prise entre ombre et lumière peut parfois sembler impossible. Voyez dans quelle mesure régler cela dans Photoshop. Il s'agit de jouer indépendamment sur l'exposition des ombres et sur celle des lumières.
05:44

Transcription

Une des difficultés de la prise de vue est de trouver la bonne exposition d'une image. Si cela ne pose pas trop de difficultés dans une image équilibrée, dès lors qu'on [ inaudible ] des écarts importants entre les hautes lumières et les ombres, il est parfois difficile de trouver une exposition correcte. L'idéal est alors de travailler avec un format Raw sur l'appareil photo numérique, et de venir dans la phase de développement de caméra Raw rééquilibrer les éclairages entre les zones d'ombres et les zones de hautes lumières. Mais nous sommes ici dans Photoshop et nous avons récupéré cette image qui est tout de même codé sur CS BIT. Elle pourrait l'être sur huit, elle aurait évidemment beaucoup moins de latitude pour le travail. Malgré tout, qu'elle soit en huit ou qu'elle soit en seize, nous allons voir quelles sont les possibilités offertes par Photoshop pour essayer d'améliorer l'image. Une image comme celle-ci est exposée d'une certaine façon, et on va voir que dans le menu de Réglage, par exemple, je pourrais jouer sur l'Exposition en jouant sur une sur-exposition qui me permettrait donc de retrouver plus de détails dans les zones d'ombre, ou sur une sous-exposition légère qui me permettrait de retrouver des détails dans les zones de haute lumière mais évidemment, dans le même temps, poserait des problèmes dans les ombres. Nous allons voir donc comment travailler cette image, soit de façon destructive, en appelant le Menu directement, soit auparavant en prenant la précaution en faisant un clic droit sur le nom du calque de le transformer en Objet dynamique. Ce qui va me permettre de faire ce réglage sans détruire mon original. Il est maintenant incorporé dans ce calque et pourra toujours être édité par un double clic. Je vais donc aller dans le Menu Image, Réglages et si ce Menu travaille de façon destructive habituellement, on va voir qu'ici quand on travaille sur un objet dynamique, il n'en est pas de même. Je vais donc demander d'appeler le menu Tons foncés / Tons clairs. Ce menu apparaît et me donne directement un résultat. En effet, je peux visualiser ici que l'équilibrage n'est plus le même que ce qu'il était au départ. On peut remarquer que le curseur des Tons foncés a été monté à trente-cinq pour cent. Si ça n'avait pas été le cas, on aurait retrouvé des valeurs sombres. Il s'agit donc bien ici d'éclaircir les tons les plus foncés de l'image, de jouer sur leur exposition, mais sans toucher aux tons les plus clairs, ce qui me donne évidemment l'illusion d'avoir un équilibre meilleur dans l'image Notez auparavant que si je regarde l'Histogramme de l'image, les informations vont de gauche à droite, et très marquées sur la droite, sur les parties des hautes lumières. Eh bien, si on travaille ce Menu, on va pouvoir retravailler localement, ici, sur la partie des ombres. Comme vous pouvez le constater, l'Histogramme ne bouge pas dans sa partie droite, mais bouge uniquement dans sa partie gauche. Cela permet donc de donner cet éclairage et également, éventuellement on pourra demander de faire en sorte de foncer les parties claires. Ici, je vais le faire légèrement, il sera pas nécessaire d'aller trop loin, sinon on arrivera en particulier sur des images déjà développées très vite, sur du gris. Si vous regardez ce résultat, vous pouvez toujours demander en affichant plus d'options d'aller plus loin dans les réglages. La case d'Aperçu me permet de voir le résultat obtenu avant, après. On va pouvoir jouer effectivement sur le curseur des Tons foncés, comme on l'a vu. Mais ce qu'on va pouvoir définir, c'est à partir d'où démarrent les Tons foncés. Et donc il va être intéressant de pouvoir jouer comme on l'a fait sur ce curseur, en faisant bouger l'Histogramme sur la partie gauche, mais en définissant que les Tons foncés démarrent plus tard ou plus tôt. Pour les tons clairs, de la même façon, on va pouvoir le demander, en allant plus loin dans ce sens et en demandant que les tons clairs ne soient plus en compte qu'à partir d'une valeur de vingt pour cent. Notez au passage la présence de Halo. En effet, il s'agit bien ici d'un système d’auto masquage des tons foncés et des tons clairs et il est important évidemment de trouver la bonne valeur à ce niveau. On va travailler avec un certain rayon qui provoque ce Halo. Si je réduis la valeur du rayon, je réduis automatiquement la valeur du Halo. Mais bien entendu, le réglage sera quand même très marqué. On peut aussi s'amuser à jouer d'un rayon beaucoup plus fort qui évitera le phénomène de Halo et qui permettra malgré tout de rééquilibrer l'image d'une façon différente. Je clique sur le bouton Aperçu pour voir le Avant, le Après, Ici j'ai [inaudible] qu'il y avait les zones sombres sans toucher quasiment aux zones claires ou relativement peu. Derrière, on pourra ajuster la notion de couleur qui était renforcée ici, mais qui pourrait être réduite, On voit bien sûr qu'on désature, donc au contraire, on resature dans la couleur. Donc, une légère resaturation va permettre de redonner de la couleur effectivement aux endroits qui risquent d'en manquer. Enfin, on pourra jouer sur la réalisation des Tones moyens pour définir un équilibrage directement par ce curseur. Attention de na pas aller trop loin, comme on peut le voir dans certains types d'images où l'équilibrage est trop marqué, pour voir faire en sorte que les zones de haute lumière soient dans les mêmes valeurs que celles de l'ombre. Il faut que l'image reste maurelle, et que les zones éclairées restent plus éclairées que les zones sombres. Je clique sur OK, j'ai donc réalisé un réglage qui permet d'obtenir un Histogramme différent de celui d'origine. On va d'ailleurs pouvoir le voir, puisque je peux toujours demander dans la mesure où je travaille sur un Objet dynamique, je peux le voir changer. Et vous voyez que l'Histogramme a complètement évolué, tout comme une image, bien entendu. Les Tones foncés/Tond claires sont réélitables, il suffira de faire un double clic sur cette zone pour atteindre des réglages à nouveau. Si vous trouvez qu'ils sont beaux, mais marqués de façon trop forte, en faisant deux clics sur le petit curseur de droite vous allez pouvoir demander de les atténuer. Dans ce cas, en changeant la valeur d'opacité, vous régler de façon moindre votre réglage et éventuellement, vous pouvez également jouer sur les modes de fusion. Voilà donc Tons foncés / Tons cliars qui nous permet de régler notre image indépendamment entre les hautes lumières et les ombres.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !