Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'Excel 2016 pour Mac

Comprendre les notions de tableau et TCD

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Abordez la notion de tableau et comparez avec les tableaux croisés dynamiques (TCD). Faites l'analyse de données sur place et confrontez les avantages et les contraintes.
06:04

Transcription

Maintenant nous allons parler d'analyse de données, alors cet analyse de données,certes nous aurions pu la faire, nous avons commencé alors réaliser directement sur le tableau, où son équivalant sans passer par l'outil de tableau à savoir une plage de cellule. Mais vous avez remarqué quand même qu'il ira fallu faire pas mal de chose un peu manuellement, et puis je suis un petit peu coincé dès que je vais vouloir commencer à jouer avec pas mal de critère, à savoir si je veux par exemple avoir un analyse par mois, par année, par appéllation, mais connaître, peut être ce que j'ai vendu pour les rouges sur une année en particulière, dans une plage de dates spécifiques. Bref, dès que je vais vouloir travailler en croisant les données à savoir plusieurs critères de filtre, de tris, d'analyse, de comparaison, je vais être un petit peu coincé sur une structure de ce type. Même si je vous l'accorde, nous avons vu avec les SOUS TOTO des outils de tableaux, déjà que là une petite analyse qui peut être faite sur place avec les mises en forme conditionnelles de la même façon. Mais dès qu'on veut analyser les grosses quantités de données, l'outil de pré-dilection, c'est les tableaux croisés dynamique, Alors tableau croisé dynamique, maintenant faisant un petit peu d'explication en terme de términologie, sert bien grand mot pour expliquer qu'avec un tableau croisé, je vais pouvoir croiser X informations : les étoiles, les types, les régions, les dates, la quantité vendue, les priminitaires, parmi les imes, etc, etc. etc. Donc ça c'est le coté croisé. Le coté maintenant dynamique, c'est évidant que c'est que si me donnait change, une vente en plus en avoir une modification sur un enregistrement, il faut que mes analyses soient mises à jour. CA c'est le premier coté dynamique, mais il y a également un deuxième coté. A savoir que dans les tableaux croisé dynamique, je suis liée aux données sources, mais non pas à la structure, je m'explique, dans un premier tableau croisé dynamique, mais peut- être que je vais vouloir analyser par année, ma production sur les varouges. Mais peut-être que dans un autre tableau croisé dynamique, qui sera également lié aux données, c'est plus du tout l’analyse qu'il me faut, peut- être moi, ce qu'il me faut, bah c'est ma moyenne unitaire, par région, et puis peut- être que je voudrais affiner un petit plus, en disant : bah tiens, je voudrais savoir au total, combien j'ai vendu, mais après je le veux par année, après peut- être je le veux par région, par type de vente, par étoile, et donc pouvoir décliner et zoomer, sur mes données. Donc ça c'est le coté dynamique. Alors comment créer notre tableau croisé dynamique ? et à partir du quoi ? je vais commencer à partir du tableau, puisque nous nous étions précédemment, regardez que directement dans l'onglet outil de tableau, j'ai bien quelque chose qui s'appelle Synthétiser, avec un tableau croisé dynamique. Et quand je viens choisir cette option, la différence par rapport à celle qu'on va voir, tout de suite après, c'est que lui, il a automatiquement constaté que j’ai travaillé sur un outil de tableau. Ce qui veut dire que bien évidemment si une ligne est rajoutée en dessous, ou si une colonne est rajoutée comme on la feuille de la colonne des primes, Je n'aurai pas besoin de revenir de finir ma source de données étonner que c'est un périmètre auto extensible. Mais c'est la seule différence avec ce que je vous montrais après, c'est à dire construire un tableau croisé dynamique à partir d'une plage de cellule, sans passer par l'outil de tableau. Donc premier étape, il me demande en fin compte de confirmer la sélection des données source et puis il me demande : où est-ce que je veux mettre mon tableau croisé dynamique ? Étant dans ce tableau croisé dynamique peut être agir au mètre variable, si cela se trouve, je vais lui demander simplement le chiffre d à faire réaliser sera tout outil, mais si je commence à lui demander le chiffre d'affaire réalisé plus, ce que j'ai fait en terme de production, plus la moyenne unitaire de mes ventes, plus je le veux par date, je le veux par région, exactement mon tableau croisé dynamique va être beaucoup plus consequant. Donc, par convention on est toujours les tableaux croisés dynalmique sur des feuilles dédiées. Ce que suffirait en fin compte que j'efface ici OK, pour construire à ce nouveau tableau croisé dynamique. Maintenant revenons voir ici, si je partais non pas dans tableau à proprement parler, mais ici d'une plage de cellule vous voyez que là je n'ai pas d'outil de tableau, ah Je suis vraiment tel que l'on travaillait avant, sur une plage de cellule. Où est-ce que je vais trouver cet outil ? La sertion tableau croisé dynamique, mais comme je viens lui dire dans l'onglet à sertion, puisque tous les objets sont rassemblés ici. Et c'est même vous dire à quel point, la première entrée que je vous avais à gauche, dans l'option, Insertion. C'est vous dire comme les tableaux croisé dynamiques sont devenus incontrôlables, des que l'on refaire de l'analyse. Donc j'ai choisi ici tableau croisé dynamique, et voyez que là il me précise bien la plage de cellule, qui va de la cellule A 1, à la cellule J 339, en absolu. Donc si je devais rajouter une colonne ou une ligne ou il fallait que je fasse une insertion, ou il faut là que je viens redéfinir ma source de données . Et là de la même façon après avoir vérifié la source originale, une demande : où est-ce que je vais mettre mon tableau croisé dynamique ? je fais OK, et c'est fini, Donc voyez qu’en fin compte on obtient la même chose la seule point de départ ça va être justement en terme dévolutivilité ce que je vais avoir. Donc voilà pour la création des tableaux croisé dynamique nous reverrons tout cet après maintenant comment est-ce qu'on travaille avec cette tableau croisé dinarique ? Nos explications de ce concepteur de tableau croisé dynamique et puis type terminologie il sort de savoir de colonne part.

L'essentiel d'Excel 2016 pour Mac

Maîtrisez Excel 2016 pour Mac ! Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur la manipulation des données, l’utilisation des fonctions, la création de tableaux et de graphiques, etc.

4h45 (61 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :22 oct. 2015
Mis à jour le:7 nov. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !