Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir Raspberry Pi

Comprendre les lignes de commande dans un OS

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez en quelques mots la nécessité de connaître quelques lignes en mode commande. Comprenez à quoi est associé la syntaxe listée dans votre fenêtre de commande.
04:57

Transcription

Dans cette vidéo, je vais vous dire pourquoi, nous avons besoin des lignes de commande dans notre Linux embarqué Alors, simplement parce que le mode graphique dans Linux n'est pas natif Le mode graphique est propore à chaque distribution, il faut savoir que pour la communauté Les distributions personnelles, passent aussi par un arrangement grahique totalement personnalisé. Mais seulement, cet environnement graphique est particulièrement lourd pour un processeur. Nous, nous travaillons sur le Raspberry et non pas sur un ordinateur fixe Donc les ressources sont encore assez limitées, même si nous avons fait énormément de progrés. Par ailleurs le noyau Linux vient d'Unix qui ne fonctionne qu'en lignes de commande voire même sans écran. D'ou la modification de paramètres d'Unix qui se fait par la liaison SSH, qui est une liaison sécurisée, depuis un autre ordinateur. Elles sont nécessaires pour gérer les utilisateurs et les droits. Et les lignes de codes permettent aussi de toujours mettre à jour votre OS. Si vous n'avez touché à rien, la configuration est la suivante, c'est à dire que le nom d'utilisateur est Pi, suivi de arrobase, et le nom de l'ordinateur. Donc ici, Raspberry. Le répértoire courant est donné par ondelettes et le $, c'est l'invite de commande pour vous dire, dans la fenêtre de contrôle, que l'on est prêt à éxécuter la commande que vous désirez. A titre d'example, si on met cd/homepi, dans ce cas là nous allons aller directement dans le répértoire Homepi. Et puis si vous décidez de lister l'ensemble des fichiers qui sont dans ce répértoire, vous ferez un LS. Puis si vous voulez vraiment le détail complet, vous ferez LS-L ou LD. Et puis si vous voulez devenir Super Utilisateur de façon transitoire, si on vous en a donné la permission dans ce cas là, vous ferez _ nom de l'utilisateur,et puis vous effectuerez vos manipulations. Et vous sortirez de votre session en faisant Exit, pour redevenir un utilisateur de type lambda Et après vous pouvez avoir des commandes toutes faites comme, sudo reboot ou là elle parle d'elle même, vous redemarrez votre Raspberry Si vou faites un ls dans un répértoire particulier, vous allez être confronté à ce type de syntaxe. En fait vous avez R W X, pour Read, Write, Execute un d devant pour dire que c'est un dossier. Ce RWX est attribué à l'utilisateur, celui-ci au groupe utilisateur et celui-ci peut-être encore utilisé pour les autres. Après vous avez taille, date et nom. Prenons un exemple pi, Raspberry, vous voulez aller dans le dossier User, pas de souci. Et après dans User vous faites ls et vous voulez vraiment obtenir toutes les infos, donc - l Et on s'apperçoit que, par exemple, Utilisateur a le droit de lire, d'écrire et d'exécuter mais que dans son groupe utilisateur, on a pas le droit d'écrire et que pour les autres, et bah ils n'ont droit, que de lire. Par exemple, ce fichier là qui est mon texte .odt, donc un simple fichier texte. Parfois, plutôt que d'utiliser cette sytaxe-ci qui est assez lourde les Linuxiens sont très habitués à mettre le code directement en octal. Exemple 754, ça veut dire que pour l'utilisateur je mets tout les droits. Pourquoi? Parce que, 2 puissance 0 ça fait 1, 2 puissance 1 ça fait 2, 2 puissance 2 ça fait 4. OK, la somme de tout, ça nous fait 7. 7 ça veut dire que je donne tous les droits. A qui? A utilisateur. Imaginons maintenant que dans le groupe Utilisateur, je ne veuille pas que... On puisse écrire. Dans ce cas là ça veut dire que W sera un tiret, donc 0. Donc 2 puissance 0, ça nous fait 1, 2 puissance 2 ça nous fait 4. Mais comme on ne veut pas écrire dans ce cas-là je mets un 0 ici, donc ça nous fait 5. Et puis dans le dernier cas, pour les autres. Je veux simplement qu'ils puissent lire. Donc s'ils veulent simplement lire, et ben je mets 2 puissance 2, ça nous fait 4, le reste à 0 ce qui correspond à des tirets, et j'obtiens 754. C'est pour ça que vous verrez, des fois, certaines commandes qui se font avec des chiffres, qui sont en octal, qui permettent de raccourcir ces différents droits.

Découvrir Raspberry Pi

Lancez-vous dans le monde de l’électronique embarquée ! Configurez votre microSD, insérez l’OS de votre choix, et configurez votre Raspberry pour en profiter pleinement.

2h46 (35 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :2 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !