Lightroom CC : La boîte à outils du photographe

Comprendre les fichiers XMP

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour éviter toute corruption des fichiers raw, Lightroom enregistre vos métadonnées. Il prend aussi en compte les corrections non pas dans l'image elle-même, mais dans le catalogue. Vous pouvez également les enregistrer dans des fichiers annexes XMP.
04:50

Transcription

Alors, il faut savoir que si vous travaillez avec des JPEG, des TIFF, des PSD ou même des DNG, Lightroom va incorporer les modifications et les métadonnées dans le fichier en lui-même, donc là, pas de problème. Vous prenez un fichier, vous avez tout dedans. Mais si vous travaillez avec des raw, eh bien, ce ne sera pas le cas. En fait, Lightroom va enregistrer les métadonnées et les modifications faites sur vos images, eh bien, dans le catalogue Lightroom, alors, ça va avoir un inconvénient majeur, c'est que si vous voulez migrer vers un autre logiciel, qui va gérer votre base de données, eh bien, vous allez devoir recommencer à zéro toutes les modifications que vous avez faites sur vos raw, ce qui n'est peut-être pas quelque chose que vous avez trop envie de faire. Le deuxième danger, qui à mon avis est moindre, car ça serait vraiment jouer de malchance, c'est le fait que vous ayez à la fois, un, un catalogue corrompu, et deux, que vous n'avez pas de sauvegarde fiable pour remplacer votre catalogue corrompu. Dans ce cas-là, même chose, si vos métadonnées sont dans le catalogue, eh bien, forcément, elles sont corrompues elles-mêmes. Donc, pour que chaque métadonnée et modification aille s'incorporer dans chacun de vos raw, il va falloir aller dans le menu édition pour les PCs et dans le menu Lightroom pour les Macs, à Paramètres du catalogue, et là, vous allez cocher : écrire automatiquement les modifications au format XMP dans les fichiers annexes. Qu'est-ce que ça veut dire ? Eh bien, ça veut dire que dans ce cas-là, Lightroom va créer un petit fichier qu'on appelle Sidecar, qui a en fait la particularité de prendre le même nom que chacune de vos photos, mais de rajouter une extension XMP : Extensible Metadata Platform. Voilà, dans ce petit fichier, eh bien, il va enregistrer la totalité des métadatas et des modifications que vous avez apportées à vos image dans Lightroom. Donc là, le gros avantage, c'est que si vous prenez bien votre raw, plus votre fichier sidecar, eh bien, vous allez pouvoir l'ouvrir dans n'importe quel autre logiciel de base de données, puisque le format XMP est un standard qui est reconnu par tous les logiciels de gestion de photos. Donc là, à partir de ce moment-là, vous aurez juste à importer l'ensemble de vos images dans le logiciel de base de données et ça marchera instantanément. Évidemment, l'autre avantage, c'est que donc tout ce que vous avez fait est placé dans un dossier à côté de votre image, et donc, s'il y a une corruption du catalogue, eh bien, ça ne va pas forcément impliquer aussi la corruption de tous les fichiers XMP. Là, il faudrait vraiment jouer de malchance. L'inconvénient, parce qu'il y a toujours des inconvénients, c'est qu'évidemment, ça peut ralentir votre machine, puisqu'il va faire une opération supplémentaire. Au lieu de faire une écriture dans le catalogue, il va prendre chacune des images et il va devoir créer un fichier, écrire écrire les métadonnées dedans, refermer le fichier, donc ça peut être un petit peu plus long. Si vous avez une machine puissante, vous ne verrez pas la différence. Si vous avez une machine pas trop puissante, à ce moment-là, vous pouvez avoir un léger ralentissement des performances, et dans ce cas-là, vous aurez aussi la possibilité de ne pas le faire, donc de décocher ce que je vous ai montré et de sélectionner vos images avec majuscule enfoncée, c'est-à-dire par exemple comme ça, et d'aller dans métadonnées et de lui demander d'enregistrer les métadonnées dans les fichiers. Et c'est le ctrl+S, vous voyez, qui correspond à une sauvegarde dans les autres logiciels, donc ça peut être une solution, parce que vous sélectionnez, par exemple, 2000 photos, vous faites ctrl+S et vous partez vous coucher, vous allez prendre un café le temps qu'il travaille. Même chose, la première fois que vous allez cocher cette case dans les paramètres du catalogue, que va-t-il se passer ? Eh bien, le Lightroom va devoir réécrire toutes les métadonnées dans chacun de vos dossiers, de vos fichiers, de vos images. Ça va faire beaucoup de travail, donc là, il faut mieux faire ça le soir avant d'aller se coucher, dormir un bon coup et le lendemain matin, il y a des chances que ce soit fini. Pour certains, certains photographes très très prolixes, ça peut même durer plusieurs jours, puisque forcément, il va vraiment prendre image par image. Vous avez 200 000 images, un million d'images, il va falloir qu'il fasse un million de fichiers, les ouvrir, les écrire et les refermer, même à la vitesse de l'ordinateur, ça peut prendre un certain temps. Voilà, ne soyez pas surpris si vous avez ça, ça travaille en tâche de fond, donc ce n'est pas grave puisque vous pouvez continuer de travailler sur Lightroom, mais à ce moment-là, ça ralentira véritablement votre production. Voilà, mais après, vous trouverez que c'est vraiment très intéressant le jour où vous aurez un petit souci de catalogue corrompu.

Lightroom CC : La boîte à outils du photographe

Sachez faire face à toute sorte de difficultés lors de votre utilisation de Lightroom. Remédiez à la perte de fichiers, aux problèmes liés à l’interface et aux performances, etc.

1h32 (20 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Lightroom Lightroom CC 2015
Spécial abonnés
Date de parution :21 déc. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !