Découvrir le cloud computing : Le stockage

Comprendre le stockage d'objets

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
David Linthicum vous explique ce qu'est le stockage d'objets, ou stockage basé sur des objets. Il s'agit d'un terme générique décrivant une approche du traitement et de la manipulation d'unités de stockage discrètes appelées « objets ».
02:18

Transcription

« Stockage d'objets » ou « stockage basé sur des objets » est un terme générique décrivant une approche du traitement et de la manipulation d'unités de stockage discrètes appelées « objets ». Comme les fichiers, les objets contiennent des données, mais ils ne sont pas hiérarchisés. Chaque objet se situe au même niveau qu'un espace d'adressage plat appelé « pool de stockage » ou, dans Amazon S3, « compartiment », qui ne peut pas être placé dans un autre objet. Donc, aucune hiérarchisation n'est possible. Fichiers et objets ont des métadonnées liées aux données qu'ils contiennent, sauf que les objets ont des métadonnées étendues. Chaque objet possède son identifiant, qui permet à un serveur et un utilisateur de le récupérer sans connaître l'emplacement physique des données. Cette approche est utile pour automatiser et rationaliser le stockage cloud de données. Le stockage d'objets, comme Amazon S3 et Stockage Blob Azure, est optimisé pour les gros volumes de données non structurées. C'est donc le type de stockage de prédilection de la plupart des entreprises. Donc vous avez le stockage d'objets contre le stockage traditionnel. Performances accrues, plus grande flexibilité et capacité à accéder au stockage et à augmenter les volumes de données de façon élastique : tout cela fait partie du lot. Les données sont stockées sous forme d'objets dont vous pouvez écrire et actualiser le contenu. Alors, pourquoi le stockage d'objets plutôt que par bloc ou de fichiers ? Un, évolutivité linéaire : les objets sont stockés par milliards. Deux, prise en charge de fichiers volumineux de plusieurs téraoctets, par exemple la prise en charge des images médicales. Trois, capacité d'intégration avec le web, les pare-feu, HTTP et REST. Quatre, métadonnées et extensibilité : objets extensibles à diverses stratégies et métadonnées conservées pendant la durée de vie des objets. Cinq, aucun verrouillage. Et six, l’échelle : le stockage est géorépliqué et distribué, et ce, partout dans le monde. Je rappelle que le système de stockage d'objets le plus populaire est Amazon S3, autrement dit Amazon Simple Storage Service, qui fournit les fonctionnalités que nous venons de mentionner. Mais ce n'est pas le seul qui existe. Il y a aussi le stockage d'objets Google et Microsoft.

Découvrir le cloud computing : Le stockage

Découvrez les bases du stockage, notamment sa planification, sa budgétisation et sa sécurité, ainsi que trois cas d'utilisation abordant la journalisation et d'autres sous-systèmes de gestion du stockage.

1h09 (23 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Cloud Computing
Spécial abonnés
Date de parution :19 juin 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !