Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprendre le modèle relationnel

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Appréhendez de quelle manière SQL Server stocke ses informations. Vous apprendrez ce que signifient les tables relationnelles dans la structure logique des données.
04:38

Transcription

En préambule, sans parler de SQL Server, J'aimerais vous parler dans cette vidéo de ce qu'est le modèle relationnel. SQL Server est un système de gestion de bases de données relationnelles. Chaque mot à son importance dans tout ça, système de gestion de bases de données relationnelles. Base de données, c'est assez simple : on va stocker des données. Mais on va les stocker de façon relationnelle. Il s'agit d'un format ou d'une méthodologie, d'un modèle qui a été créé dans les années 60/70 par quelqu'un qui s'appelait Edgar Codd qui était un chercheur chez IBM qui a bâti un modèle basé sur une théorie mathématique qui est celle de la théorie des ensembles. Ça parait un peu compliqué, mais si on se simplifie un peu la vie, on peut dire que c'est comme ici dans Excel, un tableau avec des lignes et des colonnes. Ce tableau ici, je peux y stocker des données. Donc c'est un tableau ou une table, et le modèle relationnel va stocker ces données non pas dans une table mais dans plusieurs tables, et cela pour pouvoir stocker des données beaucoup plus rationnellement. Si ici dans Excel, je veux gérer un fichier de client, je vais peut-être faire un numéro de client, et puis un nom, un prénom, une adresse, alors par exemple je vais dire adresse 1, un numéro postal, et une ville. Je vais augmenter tout ça pour que ce soit un peu plus lisible ici. On va faire ici l'en-tête. Faire quelque chose d'un peu correct. Et vous voyez que cet en-tête, on va l'écrire qu'une seule fois, c'est un tableau. Et ensuite, on va mettre nº de client : 1. Nom, je ne sais pas, Durand Pierre, etc. Puis je vais mettre 75018, par exemple. Paris. Peu importe la façon dont sont stockées dans le disque dur d'un ordinateur ces données, pourvu qu'elles apparaissent ici sous forme de tableau. On va dire, à partir de maintenant, de tables. C'est la représentation logique qui est celle qu'on retrouve dans un moteur de bases de données relationnelles comme SQL Server ou Oracle. On représente ça sous forme de tables. Mais on est dans un modèle dit relationnel car on ne va pas stocker toutes les données dans la même table, bien entendu. Qu'est-ce qu'on va faire ? Ici, si je dois faire un fichier de client, je vais faire une table de clients et puis je vais séparer ceci, le numéro postal et la ville parce que cette information est une entité à part entière. L'idée de la ville, le concept de la ville, on pourrait dire l'objet ville lui-même, c'est quelque chose de séparé du client. Et donc on va créer une table, je vais peut-être faire comme ça, je vais l'insérer ici, voilà. Je vais remettre ça là pour bien faire la séparation. Et puis, j'aurai physiquement, j'aurais pu faire un nouvel onglet et puis mettre mes informations de ville dans un nouvel onglet mais c'est juste pour vous montrer la séparation. Et puis, pour la visibilité, je vais mettre une couleur différente, et j'ai fait une séparation. J'ai maintenant deux tables. Qu'est-ce que je vais faire ? Dans ma table nº 1, ici, je vais ajouter un numéro de ville, je pourrais dire un Id, on utilise très souvent ce terme, donc Ville Id, de façon à référencer la ville nº 1. Et puis dans cette deuxième table, je fais la même chose. Et ça fait une relation. Ce ville Id appartient, je vais faire ça d'abord ici, alors ce Ville Id appartient à la table Ville. Ce ville Id ici appartient à la table... des clients. J'ai donc deux tables séparées que je vais relier à l'aide d'une information commune qu'on appelle une relation entre une clé primaire et une clé étrangère. On n'est pas ici pour faire de la modélisation, mais c'est juste pour vous montrer comment, au sein d'une base de données relationnelle les choses s'organisent. Ce que je vais créer avec SQL Server, ce sont des bases de données qui vont contenir un certain nombre de tables qui sont reliées les unes avec les autres. Pour extraire ces informations, j'aurai besoin d'un langage d'interrogation. Un langage d'interrogation qui bien entendu s'appelle SQL, c'est un langage qui date des années 80, inventé par IBM et qui va permettre d'extraire ces informations.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprenez le fonctionnement et les différents modules qui composent SQL Server. Prenez en main les bases de données, les schémas, les tables, la gestion des fichiers, etc.

5h20 (55 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :14 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !