L'essentiel d'Assembleur

Comprendre le mode débogue du programme

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez visualiser les variables de votre programme de façon à valider le fonctionnement, pas à pas.
05:33

Transcription

Donc ici nous sommes dans la partie simulation, hein ? D'ailleurs le simulateur est en route, je vais l'arrêter tout de suite. Et puis ici, je vais vous montrer comment simplement créer deux fichiers ASM différents. Par exemple, je vais prendre ce template qui est là. On va lui laisser son petit nom, hein ? De toute façon, il ne va nous servir strictement à rien. Et là, je prends l'outil de génération des configurations de bit. Donc, c'est l'outil que nous avons déjà utilisé. Je fais un CTRL+A, CTRL+C. Et puis là je viens effacer tout, sauf le END, qui est très important car c'est lui qui va dire à notre compilateur que c'est la fin de notre programme. Donc vous voyez qu'entre les deux, il n'y aucune différence, sauf que j'ai mis un peu plus de commentaires dans celui-ci. Donc, à partir de là, vous savez comment j'ai pu faire pour séparer ces deux fichiers. Et puis maintenant, on va se débarrasser de ce dernier parce que là il va nous embêter. Donc Remove From Project, et puis voilà. Donc là nous sommes dans le lab 3. Alors, qu'est-ce que nous désirons faire ? Alors ici, Configuration Bits, on n'en a plus besoin. On veut ici vérifier l'état de décrémentation de nos variables. Et puis aussi mesurer le temps. Alors pour ça, vous faites Windows Debugging Variables. Et puis ici, vous rentrez le nom de vos variables. Alors par exemple, vous cliquez droit, vous faites New Watch et puis voilà, GPIO, vous cliquez, vous avez "OK". Après, vous pouvez voir l'état des variables qui sont données ici, hein ? Compteur Low, High, Upper, qui sont à des adresses respectives de 10, 11, 12. Donc on va rentrer 0x10, 11, 12. Donc, de la même façon, hein ? New Watch, 0x10, voilà. Sauf que là, nous l'avons deux fois, ça ne sert à rien. On va avoir des doublons, ça ne change rien au niveau du débogueur, mais voilà. Et puis si vous le désirez hein, vous pouvez mettre Compteur Low directement parce que vous vous dites: oui, mais ce n'est pas évident de travailler avec des adresses, hein, moi je préfère travailler avec des noms. Mais, sauf que vous allez voir que dans la simulation il va disparaître. Car il ne va reconnaître que les adresses des variables et pas les noms. Parce que ce sont des symboliques. En fait, le compilateur, lui, va remplacer ça par 10, 11, 12. Donc pour le débogueur, c'est pareil. Alors après, ce qu'on veut aussi, c'est mesurer, le temps ; alors pour ça on va aller dans Debugging, voilà. Stop Watch. Puis ici, c'est pour mettre le temps à zéro, alors moi je n'ai rien commencé, donc c'est normal. Et puis ici, c'est pour effacer directement la fenêtre. Si vous n'appuyez pas ici, en fait, il va comptabiliser le temps écoulé entre deux breaks points. Alors, comment fait-on un break point, un point d'arrêt ? Nous, ce qui nous intéresse ici, c'est de savoir quand est-ce que notre GPIO va changer d'état. Donc nous sommes ici. Donc il suffit de cliquer, et ça se surligne en rouge. Et puis écoutez, roulez jeunesse ! Donc à partir de là vous lancez en fait le débogueur et vous voyez, il s'arrête directement à la ligne qui nous intéresse. Donc vous voyez qu'il s'est passé 13 microsecondes, entre le début de notre programme et puis, ici. Parce qu'il a traité les instructions et ça nous a coûté un temps de 13 microsecondes. Maintenant, si je lui fais faire tout un tour, que j'ai expliqué précédemment, on va voir le temps que cela nous donne. Donc je ré-appuie sur Play et puis voilà. On arrive à 985,63 millisecondes. C'est pas mal. Bon évidemment, si je ré-appuie là cette fois-ci je vais avoir un historique. Vous voyez, le temps vient se cumuler et puis si je veux simplement le temps écoulé entre deux break-points, mais là il n'y en a qu'un seul donc quand il va boucler sur lui-même je ré-appuie ici, et là forcément on va obtenir la même valeur. Donc je fais un petit reset de tout ceci. Je vais enlever mon break-point ici, et puis je voudrais voir un peu l'état en fait de ma variable 10, ici ; donc, qui est Compteur Low. Et puis je lance. Voilà, je suis ici. Et puis après je vais faire du pas à pas. Alors vous voyez je commence à zéro, puis je décrémente de 1, 255, 254, 253, bon OK, vous avez compris le principe. Après je voudrais vérifier l'état ici. Donc je vais enlever mon deuxième break point. Une fois que je serai arrivé à zéro, je suis arrivé ici. Et que se passe-t-il ? Et 255, hop ! et je repars ici et 255, 254. Et voilà. Et là je suis reparti pour un tour. Et je fais ça 255 fois, et là 254. Bref, je pense que là, vous avez compris le principe, hein ? C’est vraiment des boucles qui sont les unes dans les autres, donc qui nous permettent d’obtenir la temporisation qu'on veut. Alors, on peut ajuster un petit peu l'assaisonnement, si je puis dire, en rajoutant par exemple quelques NOP. Et puis avec le Stop Watch, comme ça vous êtes capables de voir exactement le temps qui s'est écoulé entre les deux GPIO. Alors après, sur Proteus, j'ai rentré donc, comme à l'accoutumée, 4 MHz et le chemin de destination avec le .exe. Et puis là on peut vérifier que tout se passe bien. Je fais Play, et là nous avons bien notre LED qui se met à clignoter, donc, toutes les secondes.

L'essentiel d'Assembleur

Plongez-vous dans le langage bas niveau, nommé Assembleur. Abordez les notions de jeu d'instructions, de pipeline, de registres, de mode d’adressage, de compteur de programme, etc.

4h52 (57 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :26 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !