Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir Raspberry Pi

Comprendre le fonctionnement de sa SD

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez comment s'effectue le formatage de votre SD avant d'exploiter votre OS Linux dans Windows. Vous allez définir la classe d'une SD et comprendre la partition Linux qui est invisible pour Windows.
04:23

Transcription

Dans cette vidéo je vais vous présenter la procédure de chargement de l'Operating System depuis votre carte SD. Le contenu de NOOBS en fait est le suivant : vous avez des images ISO et puis à l'intérieur vous avez un OS. Depuis la version 1.5 de NOOBS, en fait vous n'avez plus qu'un seul OS disponible, donc plus de possibilité de faire du multiboot. Avant on intégrait Openelec, on pouvait intégrer Scratch en tant qu' OS. Plusieurs OS étaient présents mais maintenant c'est fini. Donc, en fait, télécharger NOOBS revient à télécharger Rasbian, ce qui revient exactement à la même chose. Donc ça, c'est une capture d’écran que j'ai fait dans Windows et qui est visible, puisque c'est du format FAT32 ou NTFS ou exFAT. Et après vous avez une partition qui n'est pas visible, qui est justement au format Linux. Alors Linux n'est pas du tout sectaire. Lui, au contraire, il lit absolument tous les types de partition. Et Windows depuis peu a fait un effort avec Windows 10, en rendant lisibles, en fait, ces partitions mais pas modifiables. Donc voilà un peu de quoi est constitué votre partie visible de l'OS. Donc voici l'image en fait du processeur donc du BCM2836. A l’intérieur, il y a de la SDRAM, en fait de la mémoire vive, très rapide. On a notre processeur principal qui est quadricoeur, donc encore à l'intérieur nous avons 4 cœurs qui peuvent communiquer les uns entre les autres, et il a sa propre mémoire. Il en va de même pour le CPU graphique, donc le GPU avec sa mémoire flash. Et puis à l'extérieur vous avez la SD. Alors, la SD il faut savoir que plus vous la prenez rapide à savoir que maintenant le maximum qu'on puisse trouver c'est de la classe 10, mieux ça sera. Ne passez pas en-dessous de la classe 4, qui sera déjà de bon marché, mais vous allez payer en terme d'accès entre la SD et forcément le processeur. Donc comment cela se passe ? Tout d'abord vous le mettez sous tension. A l'intérieur de la mémoire flash du CPU, vous avez un bootloader qui est implanté en dur. Il est gravé dans le silicium. Donc ça, de toute façon, ce sont les premières instructions, qui sont gravée pour lui dire maintenant que vas-tu faire, tu vas rendre le processeur graphique actif, pas de soucis. Une fois que le processeur graphique est actif, que va-t-il faire, en fait il va aller chercher le bootcode.bin et il va le mettre dans sa mémoire personnelle. Ce bootcode.bin, en fait a été écrit par rapport au com et dédié au BCM2836. C'est-à-dire que si vous essayez de l'ouvrir, il ne se passera rien, parce qu'en fait il est compilé, c'est un binaire. C'est que des 0 ou des 1, de l'hexadécimal, mais c'est tout. Il est inexploitable et le secret est bien gardé. Une fois que ça c'est fait , le GPU qui a son bootcode, va dire au GPU, donc va me chercher maintenant recovery.elf et va le mettre dans ma mémoire RAM. C'est ce qu'il fait. Ensuite, il va aller chercher le Kernel.img, qui est le Kernel qui est en fait le noyau Linux, qui va aller le chercher et le mettre dans sa RAM. Une fois cette première partie effectuée vu qu'il a une image du noyau Linux, il va aller réveiller en fait le CPU quadricœur et va permettre une communication cette fois-ci avec la partition Linux. Une fois que cette partition Linux est accessible, on va aller chercher le Root File System et dans ce cas-là, on va aller le chercher et on va aller le stocker dans la RAM. Et à partir de là vous avez votre Operating System qui se met en route. Tout ça par une liaison que l'on appelle SPI pour Serial Peripheral Interface.

Découvrir Raspberry Pi

Lancez-vous dans le monde de l’électronique embarquée ! Configurez votre microSD, insérez l’OS de votre choix, et configurez votre Raspberry pour en profiter pleinement.

2h46 (35 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :2 mars 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !