Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Linux : Les disques et le stockage

Comprendre le concept du « tout est fichier »

Testez gratuitement nos 1334 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Initiez-vous au concept « tout est fichier » du système Linux. Vous verrez également que le système est composé de plusieurs types de fichier.
05:38

Transcription

Avant de creuser dans le stockage sur les disques durs, on va s'intéresser à quelque chose de préalable qui est : qu'est-ce qu'un fichier ? Puisque nos fichiers vont aller sur le stockage, c'est important de s'intéresser à ce que sont nos fichiers notamment sur l'idée qu'on rencontre assez régulièrement qui dit que tout est fichier. Cette idée, sous Unix, qui est également applicable dans le monde Linux donc c'est beaucoup plus général que simplement Linux, veut dire qu'on va représenter plein de choses sous la forme de fichiers. Si je sais manipuler des fichiers, je saurai manipuler ces choses-là. On va rentrer un peu plus dans les détails sur ces différents points mais cela veut dire que le mot : Fichier va finalement englober plus de choses que tout simplement le fichier dont on a l'habitude. Évidemment, cela englobe ce fichier dont on a l'habitude, ici, j'ai fait un fichier qu'on va appeler Régulier, qui est ce fameux fichier classique. Si je fais un ls -l de mon fichier Exemple que j'ai ici, on voit que le tout premier caractère de la ligne est un tiret. Le tiret signifie qu'il s'agit d'un fichier régulier, classique, qu'on connait tous : photos, vidéos, documents texte, etc. des programmes exécutables, tous ces fichiers sont des fichiers réguliers. Ce sont des fichiers qui sont des petits conteneurs qui contiennent des données et qui ont, ici, on le voit, des métadonnées qui leur sont associées comme par exemple des droits, une taille, des dates, etc. Ce fichier Exemple, ce fichier régulier c'est le plus courant. Il y en a un autre qu'on manipule très souvent qui est le Répertoire. Si je fais un ls -ld de mon répertoire Images, j'ai fait un répertoire Images, ici, on voit qu'il affiche ce répertoire en bleu, ok, certains terminaux vont le faire mais, surtout, le premier caractère, ici, est un petit d. Le fait qu'il s'agisse d'un petit d (qui veut dire directory, le mot anglais pour dire répertoire) ce n'est pas un fichier régulier, c'est un fichier de type répertoire. Ce fichier de type répertoire, ce fichier de type fichier régulier ce sont les deux plus courants. Il y en a d'autres dont un qu'on manipule assez souvent qui est ce qu'on va appeler : le lien symbolique. Ici, j'ai fait un lien symbolique Photos qui pointe vers Images. On ne voit peut-être pas très bien le mot Photos car il est en bleu clair, mon terminal essaye d'afficher les choses de façon explicite, pour retrouver ce que c'est, mais parfois, ce n'est pas très lisible. Si jamais cela vous arrive, vous pouvez taper la commande unalias ls qui va lancer la commande ls sans options au final. Il y avait un alias qui ajoutait des options pour présenter les choses en couleur et, cette fois, si je rappelle mes commandes : ls -l Photos je vais l'avoir tout en noir sans couleur. Ce sera sans doute plus visible sur certains types de terminaux. Ici, on va pouvoir voir que le premier caractère de mon fichier Photos est un petit l Ce petit l veut dire qu'il s'agit d'un lien symbolique c'est un raccourci vers le fichier qui s'appelle Images. En réalité, le contenu du fichier est le nom d'un autre fichier. Donc là, j'ai un fichier Photos et quand je vais tenter d'y accéder, il va alors accéder au fichier qui s'appelle Images. C'est ce qu'on va appeler un lien symbolique. Ces trois types de fichiers sont les plus courants qu'on manipule et ils correspondent, en général, à des données qui sont présentes sur le disque dur, à des données matérielles. Il y a une exception ou quelques exceptions, c'est pour cela que j'ai dit : en général je vais avoir des fichiers de ce type-là qui ne correspondent à rien sur le disque dur et c'est typiquement qu'on va rencontrer, dans le répertoire /proc Si je vais regarder dans ce répertoire, (proc qui veut dire processus) je vais voir des choses qui n'existent sur aucun disque dur. Le contenu du répertoire /proc c'est le noyau qui va me représenter sous forme de fichiers son propre fonctionnement. C'est quoi le fonctionnement du noyau ? C'est, par exemple, une liste de processus qui fonctionnent. Ici, si je fais un ls j'ai tout plein de répertoires, ce sont des répertoires qui sont des numéros. Si je remets mon alias, on verra que c'est en bleu donc qu'il s'agit de répertoires. Mais ici, il s'agit de processus qui tournent dans la mémoire. Le système, quand un processus démarre dans la mémoire, va alors créer une entrée dans /proc dont le nom correspond au numéro du processus. Dedans il va mettre différentes informations. Il n'y a pas que pour les processus qu'il fait ça. Sous Linux, il va nous présenter également ça pour son propre fonctionnement. Si, par exemple, je regarde le fichier cpu info c'est un fichier qui va me donner des informations sur le ou les processeurs de la machine. Ici, je n'ai qu'un seul processeur dans la machine. Si je fais un ls -l de mon cpu info je vais voir que c'est un fichier qui a une taille de zéro, il n'a pas de taille, ne consomme rien sur le disque. Pourtant ce fichier-là, si j'affiche son contenu, on voit un contenu. Il ne va pas chercher son contenu sur le disque dur mais le noyau va voir qu'on ouvre le fichier cpu info et va fabriquer une sortie, qu'on voit ici, et qui correspond aux informations sur le processeur. C'est la même chose pour plein d'autres éléments. Ce n'est pas le rôle de ce cours que d'aller creuser là-dedans mais c'est une autre manière de représenter des données via des fichiers et donc le fait de savoir manipuler des fichiers veut dire qu'on sait manipuler plein de choses : les propriétés des processus et, on va le voir, cela va même jusqu'aux différents périphériques branchés sur la machine.

Linux : Les disques et le stockage

Initiez-vous à la gestion des volumes de stockage sous Linux. Abordez les notions de fichier et de partitionnement de disques, découvrez les systèmes RAID, etc.

2h28 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !