Windows Server 2012 R2 : Le dépannage

Comprendre l'analyseur de performances

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'analyseur de performances est un outil de visualisation simple permettant d'afficher des données de performances en temps réel. Vous pouvez ainsi examiner ces données dans un graphique et également créer des ensembles de collecteurs de données.
09:10

Transcription

Autre outil qui va nous permettre d'avoir également une vision des données de charge par exemple de nos serveurs, c'est l'analyseur de performance. Même si ce n'est pas réellement un outil de dépannage à proprement parlé, c'est plus un outil qui va permettre de récupérer les données de performance mais quand même, cet outil peut être souvent utilisé pour arriver à déceler et diagnostiquer certaines choses. Donc l'analyseur de performance que vous retrouvez encore une fois soit au niveau du gestionnaire ici de serveurs, soit au niveau des outils d'administration donc analyseur de performance. Dans cet analyseur de performance, on va retrouver 3 grandes catégories, les outils d'analyse, ce qu'on appelle les ensembles de collecteur de données et les rapports associés aux collecteurs de données. La première partie de cet outil, c'est l'analyse réellement des performances. Alors par défaut lorsque j'arrive sur cette console, je peux visualiser rapidement en fait les données de performance des sous-systèmes les plus actifs, les processeurs, réseaux etc, etc. Donc ici maintenant, je vais pouvoir avoir des graphiques et rajouter en fait des compteurs, donc ici, des instances de compteur plus exactement, qui vont me permettre d'avoir une vision graphique de la performance de tel ou tel processus, tel ou tel service, tel ou tel objet, déclaré ici au niveau, de ma machine. Je vais essayer de prendre un compteur, carte réseau ici. Carte réseau, si je prends la longueur de la file d'attente de sortie, alors soit pour toutes les cartes réseaux, soit carte réseau par carte réseau. Donc ici j'ai la liste de toutes mes cartes réseaux et je peux choisir carte réseau par carte réseau. Eh bien, si je prends cette carte réseau-là, je n'ai plus qu'à faire ajouter, OK et ici automatiquement le compteur est apparu. Alors vous pouvez utilisez le petit crayon qui permet de mettre en surbrillance et chaque fois que je change, le graphique devient noir, cela me permet de visualiser cette partie-là. Alors, je peux l'avoir en graphique bien sûr, je peux l'avoir en graphique ligne, en barre d'histogramme, bon après, c'est une vision. Et en rapport, c'est à dire uniquement, n'avoir que les valeurs qui changent au fur et à mesure. Donc ça, c'est la partie analyse de performance, ça me permet d'avoir une vision graphique de l'état de charge de mon système. Deuxième élément, c'est les ensembles de collecteurs de données. Donc ces ensembles de collecteurs de données, qu'est-ce que c'est ? Alors il y en a plusieurs qui sont définis à proprement parler par le système, et je vais vais pouvoir moi, utilisateur ou administrateur venir créer mes propres collecteurs de données. En fait, les collecteurs de données regroupent tout un tas d'éléments. Notamment, alors par exemple, nouvel élément, « démonstration collecteur ». Ici, soit vous allez créer un collecteur à partir d'un modèle, soit on va le créer manuellement. Suivant, alors ici, qu'est-ce que je veux créer ? Je veux créer des journaux de données, qui vont contenir des compteurs de performance, des données de suivi d’événement, des informations de configuration ici du système. Suivant. Alors quel sont les compteurs que je vais récupérer ? Et làs je retrouve encore une fois la liste complète des compteurs de performance que je vais pouvoir ajouter là-dedans. Alors si je prends mes disques logiques, ici, pourcentage entrée-sortie partagée, pourcentage d'inactivité. Sur le volume C, par exemple, donc si je prends Écriture du disque par seconde, pareil, sur le disque Q: pareil la longueur moyenne de la file d'attente du disque, va pour le disque Q et le disque C, ici on va prendre d'autres compteurs. J'ai un hyperviseur, hyper v sur ma machine donc je pourrais très bien, ici récupérer les processeurs logiques, les processeurs virtuels, les partitions, les notifications, pourquoi pas, etc, etc. Donc vous voyez, par exemple si je prends la mémoire, je vais prendre tout ça, mémoire, tout, ok, donc voilà mes compteurs de performance. Voyez que j'en ai déjà quelques uns. Donc le taux d’échantillonnage : 15 secondes ici. Suivant. Quel fournisseur de suivi d’événements je veux activer pour pouvoir suivre ce qui se passe sur ma machine. Alors là il y en a plusieurs, le temps que le système charge la liste complète, ici de l'ensemble des fournisseurs qui nous permettent d'avoir un suivi de ce qui se passe. Donc je retrouve en haut, c'est tout ce que je peux avoir dans mes journaux d’événements, et qui va générer tout simplement dans l'observatoire d’événement et dans les journaux des données. Alors par exemple si je prends des trucs cohérents, hyper v hyper v haute dispo par exemple, voilà, je rajoute. Donc hyper viseur trace, ok, suivant, et les clefs de registre par exemple. Quelles sont les clefs de registre ? Alors que je vais pouvoir tracer, donc là il suffit que je rentre les clefs de registre, tout simplement. Alors je vais supprimer celle-ci, je vais pas prendre de clefs de registre, Suivant. Le répertoire racine. Suivant. Est-ce que j'exécute le collecteur de données ici en tant que un autre compte utilisateur est-ce que je veux ouvrir les propriétés démarrer maintenant, la collecte de ces données ou enregistrer et fermer. Terminer. Donc démonstration et dedans voilà mes données. Donc voilà ce que je vais collecter, je vais collecter des compteurs de performance, des données de suivi je vais collecter des données de configuration. Et je pourrais très bien ici rajouter d'autres collecteurs de données par exemple des collecteurs de données, tout simplement de performance, des alertes également, créer des alertes de performance associées, etc. Donc là maintenant, je n'ai plus qu'à exécuter, donc je peux aller visualiser les propriétés sur Collector, et notamment la planification, les conditions d'arrêt avec la durée globale, par exemple 2 minutes, en minute pas seconde. OK et maintenant que mon collecteur est prêt, je n'ai plus qu'à le démarrer. Voilà, il a démarré, c'est à dire qu'il va échantillonner l'ensemble des compteurs qu'on a spécifiés, les journaux de suivi, la configuration, c'est à dire tout ce qu'on a déterminé pendant quelques minutes et à la fin de cet échantillonnage eh bien je vais pouvoir accéder dans le dossier rapport, à l'ensemble des rapports liés à mon collecteur de données. Notamment, j'en avais déjà un que j'avais crée auparavant, pour éviter d'attendre. Donc j'avais crée un collecteur de données ici que j'avais appelé cluster hyper v, dans lequel je récupère la configuration le compteur de performance, le suivi. Et voilà ce que j'aurais à la fin. J'aurais un rapport complet de diagnostic de mon système, sur l’échantillonnage pendant x minutes, le temps que vous aurez déterminé, de tout ce qui s'est passé. Notamment, je vais pouvoir ici, visualiser les rapports de diagnostic, alors il me dit que j'ai pas de protection anti-virus, c'est vrai Donc vous voyez que j'ai déjà pas mal d'informations, j'ai une information importante en tout cas qui remonte de suite, la vérification de système de base ici, je vois grosso modo la vue d'ensemble de mes ressources, processeurs, réseaux, mémoire. Par exemple il me dit, la carte réseau la plus chargée est inférieure à 15%, et j'ai une petite note qui me dit le taux de charge sur une telle capacité de ta carte réseau. Donc, maintenant, je n'ai plus qu'à redescendre et je vais pouvoir récupérer tout un tas d'information sur la configuration du logiciel, et je peux avoir toutes les informations sur le système d'exploitation, les systèmes, les programmes de démarrage, la configuration matérielle, la vérification des disques, le bios, etc. les périphériques, et je vais retrouver tous mes périphériques déclarés ici. Donc avec les résultats, et les valeurs, si j'ouvre, j'aurais l'ensemble des données associées. Donc cet outil est quand même pas mal parce que cet analyseur de performance et surtout l'ensemble des collecteurs de données parce qu'ils récupèrent beaucoup beaucoup d'informations. Les statistiques de rapport à la fin. Donc je retrouve ici le nom de ma machine, sa vitesse, sa configuration les fichiers, la mémoire, un petit peu au-dessus donc dans la mémoire, je vais avoir, les processus et les compteurs. Donc voilà les processus qui tournaient avec la valeur moyenne d’échantillonnage et puis les compteurs associés, donc chaque compteur que j'ai récupéré : compteur de performance avec ma valeur moyenne, minimum, maxi, pour telle ou telle entrée, tel ou tel compteur, nombre de pages en entrée, nombre de pages en sortie, les limites de mémoire dédiée, etc, etc. Idem sur les disques ici, et sur les disques voilà, je vais avoir les fichiers les plus fréquemment utilisés, voilà, sur tel ou tel disque, ici, Alors si j'ouvre celui-là, par exemple, le Logfile, je vois les fichiers les plus utilisés. La division de mes disques avec les taux d'utilisation, les performances ntfs que j'ai récupérées via les clefs avec le nombre de valeur associé et puis les disques physiques, ici associés, et les données liées à mes disques physiques. Donc voilà pour l'analyseur de performance, C'est quand même un outil qui retourne beaucoup beaucoup d'informations et des informations qui sont certes plus liées à la performance mais qui peuvent être utilisées également dans le cadre de diagnostic parce que justement, il y a tellement d'informations dedans qu'on a une vision globale, complète de ce qui se passe sur les serveurs.

Windows Server 2012 R2 : Le dépannage

Prenez en main les outils de diagnostic de Windows Server. Déterminez la cause d’une défaillance ou d’un dysfonctionnement sur un serveur Windows, mais également au niveau du réseau.

1h27 (15 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :17 août 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !