Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Les fondements de l'informatique décisionnelle

Comprendre la théorie

Testez gratuitement nos 1336 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
D'un point de vue théorique, faites vos premiers pas avec l'architecture générale d'un système décisionnel. Abordez les contributions des théoriciens les plus fameux.
03:25

Transcription

L'informatique décisionnelle ne date pas d'hier. Dans les années 80, au moment où naissaient les moteurs de bases de données relationnelles qui sont encore aujourd'hui les plus importants, notamment Oracle, le créateur du moteur relationnel, le docteur Edgar Codd, établissait les fondements théoriques du traitement OLAP des données. La traduction française la plus commune du mot OLAP est Traitement analytique en ligne. En 1993, Edgar Codd, à la suite de ses publications sur les bases de données relationnelles transactionnelles, publia 12 règles pour définir un système OLAP. On considère d'ailleurs Codd comme l'inventeur du terme OLAP. Une autre personne dans le monde du décisionnel s'appelle Ralph Kimball. C'est un des plus grands théoriciens de l'informatique décisionnelle. En tant que chefs d'entreprise, Ralph Kimball et son collègue Bill Inmon ont jeté les bases théoriques de cette informatique et grandement aidé à en préciser les aspects fonctionnels et techniques. Notamment un de ses apports les plus importants concerne la modélisation des données pour un entrepôt de données, ce que l'on appelle un data warehouse. Mais abordons d'abord les choses d'un point de vue général : qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ? Comme son nom l'indique, c'est une informatique qui est à destination des dirigeants et des décideurs plus que des équipes opérationnelles. L'informatique opérationnelle, donc celle de l'OLTP, est utilisée tous les jours par les commerciaux, par la comptabilité, par tous les services spécifiques d'une entreprise. Elle va servir aux tâches quotidiennes de gestion de cette entreprise, notamment pour alimenter les données. Mais elle ne donnera pas une vision globale et chiffrée du business. L'informatique décisionnelle doit, elle, se baser sur des données plus larges. Elle doit collecter autant que possible toutes les informations utiles produites par les systèmes OLTP. Elle doit consolider ces données dans un entrepôt, et le système décisionnel doit comporter les outils nécessaires à une analyse à grande échelle de ces données, pour offrir une vue d'ensemble de l'activité de l'entreprise, et fournir une aide à la décision. Plus largement, elle peut être utilisée par des équipes commerciales ou marketing pour récolter des données chiffrées globales et analysées selon un certain nombre d'axes. L'informatique décisionnelle repose en général sur un entrepôt de données dédié dans lequel on importe régulièrement les données opérationnelles de l'entreprise pour les agréger et les conserver à travers le temps. Les sources de données opérationnelles peuvent être diverses mais l'idée est de concentrer les données décisionnelles en un seul endroit pour pouvoir en faire une analyse globale. Ces données sont nettoyées, référencées, enrichies, agrégées. Dans un système opérationnel, les données sont modélisées selon les besoins techniques particuliers et manipulées par des programmes clients qui masquent cette complexité. Il est important que le système décisionnel, au contraire, redonne un sens plus naturel aux données sous forme de vue métier compréhensible aux décideurs. Enfin, les décideurs vont accéder à ces données à travers des outils d'analyse spécialisés souples et modernes qui vont leur offrir des moyens de les explorer de façon interactive et de suivre la santé de l'entreprise à travers des tableaux de bord synthétiques. Nous allons voir tout cela mais d'abord, précisions les éléments du vocabulaire riche de l'informatique décisionnelle.

Les fondements de l'informatique décisionnelle

Abordez les principes fondamentaux de l’informatique décisionnelle. Explorez la gestion des données et leur traitement, les méthodologies et les technologies utilisées, etc.

1h05 (16 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :29 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !