Découvrir Android Studio 2

Comprendre la structure des projets Android

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Analysez l'ensemble des dossiers et fichiers utilisés dans un projet qui utilise Gradle comme système de compilation.
05:38

Transcription

Nous allons maintenant essayer de comprendre quels sont les fichiers et dossiers générés par Android Studio à la création d'un nouveau projet. Nous sommes dans l'explorateur de fichiers et nous avons le dossier projet qui a été créé tout à l'heure. On voit qu'il y a un dossier app, ce qu'on appelle un module, on va voir plus tard ce que c'est. Dans ce dossier build, qui est un dossier généré à la compilation à chaque fois et c'est un dossier que vous pouvez supprimer sans inquiétude il sera généré la prochaine fois que vous exécuterez votre application que vous la compilez dans Android Studio. Entre parenthèses, si vous devez envoyer des sources à quelqu'un pensez à supprimer ces fichiers avant de zipper le projet. Syur votre gestionnaire de versiin, si vous utilisez Git, Subversion ou autre, bien-sûr, vous ne versionnez pas ce dossier, vous l'ignorez dans Git pour qu'il ne cherche pas à ajouter des fichiers binaires générés à la tour. On a un fichier build.gradle, celui-ci par contre, même s'il a le même nom, rien à voir, il est très important. C'est un fichier texte vec tous les réglages de gradle de compilation poir l'ensemble de votre projet. gradle, c'est un dossier qui va être généré automatiquement s'il n'est pas présent. C'est le téléchargement de Gradle pour votre version qui est fait automatiquement à la première compilation. Vous avez d'autres réglages pour Gradle, notamment les scripts de Gradle qui sont responsables de télécharger ce dossier s'il n'est pas présent. et plusieurs réglages, local.properties, settings.gradle ce sont aussi des réglages de compilation. Par contre, projet1.iml, c'est un fichier spécifique à Android Studio qui n'est pas lié à Gradle. Ça veut dire que si vous faites un projet Android sans utiliser Android Studio, vous aurez tout le reste mais pas ce projet1.iml. C'est vraiment le fichier de l'IDE qui lui permet de savoir où sont l'ensemble des fichier qu'il manipule. On va tout de suite passer dans Android Studio pour voir tous ces fichiers du point de vue de l'IDE. On va cliquer pour ouvrir un projet. Dans l'explorateur sur le côté, ce volet là, s'il n'est pas afficher, vous avez le raccourci Cmd 1 pour l'afficher. Je vais cliquer sur Android ici et choisir Project. Ça me permet de voir l'ensemble des fichiers avec des icones un peu plus spécifiques qui me donne déjà un ordre d'idée à quel point les fichiers sont importants ou pas. Vous avez aussi les deux fichiers cachés qui n'étaient pas visibles dans mon explorateur standard. On peut les voir ici. Les fichiers commençant par un . vous les laissez, c'est les réglages internes de l'IDE ou de Gradle. On a notre module app. Alors, qu'est-ce qu'un module ? Je vous ai dit qu'on en parlerai plus tard. Dans Gradle, un module, le principe c'est que vous avez un projet et chaque projet aura un ou plusieurs modules à compiler. Dans notre cas, un seul module, le module application dans lequel tout est présent vous aurez toutes vos cases Java, vos ressources, vos fichiers XML, tout sera là-dedans. Mais vous avez des fois un projet un peu plus complexe, qui est découpé en plusieurs librairies par exemple, vous aurez un module pour chaque librairie. Ce qui est intéressant en découpant en librairie, si elles ne sont pas trop liées entre elles, Si vous avez une librairie utilisée par les autres mais qui elle, n'utilise pas les autres modules de l'application, vous allez pouvoir l'utiliser en plusieurs projets séparés et donc partager du code. C'est un peu le principe des target qu'on a dans d'autres systèmes de compilation. Dans Gradle, ils appellent ça des modules. Tous les fichiers qu'on a vu tout à l'heure sont présents ici avec des icones plus sympas. Par exemple build.gradle, si je clique deux fois, je peux voir directement le contenu de mon fichier build.gradle. Dans chaque module, vous avez le même principe, vous avez un build.gradle spécifique au module qui est très important, vous avez toujours le dossier build que vous pouvez et devez supprimer quand vous envoyez les sources à quelqu'un, qui sera généré la prochaine fois que Gradle fera une compilation. Vous avez en plus un dossier libs qui contiendra éventuellement si vous en avez, des fichiers jar ou des librairies extrernes que vous voulez intégrer dans votre application. Et dans le dossier SRC, on se retrouve avec le contenu vraiment important de votre module app. C'est à dire dans main, vous avez les sources Java, les ressources et le manifeste. Ensuite, vous avez des sources de test. Le Java pure, c'est par exemple celle de J8 et celle des tests Android, ce sera pour tous les tests graphiques d'Android que vous aurez ici. Si vous êtes dans un projet Android qu'il arrive à compiler correctement, vous pourrez avoir une vue différente, celle qui était tout à l'heure que j'ai changé en cliquant sur project, ici en choisissant Android, on peut voir la même chose mais il va masquer automatiquement les fichiers superflus et mettre en forme nos fichier à nous de façon beaucoup plus pratique à utiliser. Je vous montre, il a automatiquement détecté que mon application ne contient qu'un seul module app il a masqué tout le reste. Dans le module app, il va chercher dans test, dans Android test et dans main pour trier ce que j'ai besoin. Si je vais dans Java, je peux voir séparément dans Java les sources de mon projet mais aussi les sources de mes tests sans tous les niveaux qu'on avait tout à l'heure qui rendaient la navigation un peu difficile. Idem pour les manifestes, si vous en avez de test, ils apparaîtront cote à cote. Et là où c'est vraiment bien, ça va être pour les ressources. Quand vous avez des ressources comme celles-ci par exemple, qui a plusieurs variantes sur Android, plusieurs résolutions d'écran, vous devez savoir que sur Android, je remets la vue projet pour que vous voyez comment ça marche en projet vous avez plusieurs sous dossiers disant les ressources mipmap en hdpi sont ici. Mipmap en mdpi sont ici, en xhdpi ici. Il a le même nom mais des résolutions différentes dans plusieurs sous dossiers. Ce qui rend un peu la navigation compliquée. Si je me mets en vue Android, il les rassemble dans un seul sous dossier ic_launcher et il me montre à côté les qualifiants permettant de voir les différentes résolutions du fichier. Donc, c'est vraiment conseillé d'utiliser cette vue Android qui est beaucoup plus simple. En plus de tout ça, il va aussi séparer les fichiers Gradle, tous les fichiers de réglages. Vous voyez qu'on avait celui du projet qui est à la racine du dossier et celui qui est dans le sous dossier app, dans le module app, qui permet très facilement d'accéder à tous mes fichiers importants et il masque tous les fichiers moins importants. Donc, je vous conseille vraiment d'utiliser cette vue Android pour parcourir votre projet.

Découvrir Android Studio 2

Développez vos applications mobiles Android avec Android Studio. Apprenez les bases essentielles telles que l'interface utilisateur, les émulateurs, l’inspection du code, etc.

2h25 (34 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :30 juin 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !