Créer un gestionnaire de collections avec Symfony3

Comprendre la session utilisateur

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les utilisateurs sur votre application disposent d'une session. Il est important pour vous de comprendre le principe de sauvegarde des informations et d'étudier le fonctionnement des sessions avec Symfony.
03:24

Transcription

On va faire un petit point avant de voir comment on stoque et comment on récupère des informations sur la Session. D'abord, ce que je tiens à vous dire, c'est la session Symfony 2, vous ne ferez jamais de session Start. Vous allez bannir la session Start, et vous irez regarder la jolie page de documentation qui existe sur la gestion des sessions, après avoir regarder des vidéos qui vont être traitées. C'est plus intéressant de voir ça ensemble en vidéo, vraiment. Alors ce qu'il faut savoir c'est que si vous avez besoin d'utiliser la session, vous travaillerez avec un service de session, un objet de session, et pour ça, vous allez instancier un nouveau session, OK et là, vous allez pouvoir travailler dessus. C'est comme ça qu'on va faire pour fonctionner avec la session et si vous voulez voir à quoi correspond la session, vous pouvez aisément dumper la session pour aller voir ce que c'est. En fait, concrètement, la session Symfony n'est qu'un objet qui va stocker des informations, mais qui va pouvoir être persistant et ça, c'est plutôt intéressant. Alors, ne faites pas d’amalgames entre session, une session classique d'Utilisateur qui est sur le site, c'est-à-dire un Utilisateur même sans être authentifié dispose déjà d'une session et la session d'utilisateur connecté. A proprement parler l'Utilisateur connecté vous pouvez travailler avec lui, vous pouvez ajouter des informations si vous avez mis des propriétés sur cet objet, mais vous devrez le mettre à jour en base de données. Ça n'a rien à avoir avec la session actuelle de l'Utilisateur pendant qu'il est en train d'utiliser ceci. Ça, vous allez l'utiliser au travers de l'objet session. Si je dumpe, qu'est-ce qui se passe ? J'obtiens ici, voilà, un objet de session « Natif Session Storage » qui est en fait, un espèce de « flash bag », un bag, dans lequel je vais pouvoir saietter les informations. Faites bien attention à ça. En symfony 2 ou 3, peu importe, vous ne travaillerez jamais avec la session PHP de base, mais bien avec cet objet-là, parce qu'il est extrêmement important et c'est avec lui qu'on va travailler. Si vous voulez en apprendre plus plus tard sur les sessions, vous pouvez aller faire un petit tour d'implementation de la session et vous verrez qu'il y a énormément d'informations très utiles qui vous permettent de comprendre un petit peu ce qui se passe. Alors faites attention aussi à ce que vous trouverez dans les documentations. On vous dit généralement de faire un Start une fois que vous avez instancier la session comme ça, donc, de démarrer par une session Start. Vous ferez bien attention, parce que généralement, l'objet de session est déjà démarrée et si vous faites ça, vous allez avoir une belle erreur qui vous dira que c'est déjà démarré. Donc, ne le faites pas, vous démarrez sur l'objet de session et à partir de là, vous allez pouvoir commencer à travailler et on va pouvoir stocker des informations sur cette session. Il y a autre chose d'intéressant, c'est d'aller voir un petit peu ce qui se passe au niveau du panneau de debug. Au niveau du panneau de debug, là vous aurez bien vos informations sur votre Utilisateur et ça c'est bien. Mais vous aurez aussi dans « Request / Response » ici une partie de session sur laquelle vous pourrez retrouver toutes les informations. Et vous remarquerez qu'il y a déjà des choses qui sont stoquées dans la session d'Utilisateur, parce que Symfony utilise la sessionss pour stocker des infos. Notamment, le « csrf » csrf token qui sont sur les formulaires, celui qui permet de faire l'authentification, et surtout toutes les informations de sécurité de votre Utilisateur, qui sont ici encodées ou plutôt qui sont directement transformées en clé, en string. donc là, on passe par une méthode d'encode. Voilà ce que je peux vous dire sur la session, un objet, on va l'utiliser pleinement. Et vous ferez toujours comme ça, si vous devez utilisez les sessions sous symfony.

Créer un gestionnaire de collections avec Symfony3

Développez une application de gestion de ressources avec Symfony. Prenez en main le DQL (Doctrine Query Language) ainsi que les formulaires, la sécurité, les tests, etc.

2h12 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :19 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !