Conduire le changement

Comprendre la résistance

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La résistance s'inscrit naturellement dans le changement. Même pour un changement positif et excitant, elle trouve toutes les raisons d'y renoncer et rechigne à agir, pour finalement finir par l'adorer.
04:08

Transcription

La résistance s'inscrit naturellement dans le changement. N'avez-vous jamais parlé à une personne en proie au changement ? Même pour un changement positif et excitant comme l'achat d'une nouvelle voiture ou un emménagement, elle trouve toutes les raisons d'y renoncer et rechigne à agir, pour finalement finir par l'adorer. C'est à cause de notre prédisposition naturelle à la constance et notre attachement aux habitudes. Tous les humains ont une réaction psychologique au changement. Bien que le changement lui-même soit factuel et structurel, il existe un aspect émotionnel du changement appelé la transition. En conduisant un changement, vous devez considérer les aspects structurels, techniques et les composants émotionnels ou transitoires. Face à un changement, nous éprouvons de nombreux sentiments, espoir et excitation, anxiété et colère, parfois, tous à la fois. Les humains suivent un modèle d'émotion prévisible face au changement. C'est la courbe du changement et elle ressemble aux montagnes russes. La courbe du changement évolue dans le temps et montre l'impact positif et négatif du changement sur la productivité et le moral. Découvrons les étapes et leurs conséquences. À l'annonce d'un changement, le statu quo est rompu. Cela peut générer des sentiments de consternation et d'anxiété et parfois d'excitation. Les gens ont tendance à contester le changement, voire à l'ignorer et à nier son existence. Les phrases clés sont : « Je ne peux pas croire ce qu'ils font. » et « Quelles seront les conséquences pour moi ? » Ensuite, les gens passent à une autre étape, celle de la résistance. Ils se sentent frustrés, voire en colère, ils se focalisent sur les détails, posent des questions pièges et contestent la décision. Les commentaires types sont : « C'est inutile. » ou « C'est injuste et je m'y oppose. » Dans cette phase, on note une baisse de la productivité et du moral. Il existe six motifs courants de résistance qui peuvent se chevaucher. 1. Les personnes ne comprennent pas le changement à cause d'une communication inefficace. 2. Les gens pensent qu'ils vont perdre une chose importante. 3. Ils ne sont pas d'accord avec le principe du changement ou ses arguments. 4. Ils ne font pas confiance aux dirigeants et se méfient donc du changement. 5. Ils sont personnellement mal à l'aise face au changement. Vous avez peut-être beaucoup de conservateurs. Et 6. Ils n'ont pas eu assez de temps pour s'adapter au changement. En d'autres termes, pour avancer sur le reste de la courbe du changement. À présent, nous allons aborder le bas de la courbe lorsque les choses commencent à changer. Les gens peuvent se sentir désespérés, voire déprimés mais finissent par renoncer et accepter le fait que le changement est inévitable. Les remarques types sont : « Ce sera un échec. » ou « C'est impossible. » À cet instant, les gens sont prêts à abandonner mais accrochez-vous bientôt vous entendrez : « Je me doutais que ça arriverait. » « Je devrais m'impliquer. » À ce moment-là, vous savez que vous remontez la pente et amorcez la phase d'exploration. Les gens sont désormais ouverts au changement et prêts à en apprendre davantage. Vous allez devoir répéter en grande partie ce que vous avez dit auparavant. Mais maintenant, ils ont arrêté de résister et font vraiment preuve de curiosité. On entend des phrases du genre : « De quoi s'agit-il ? » et « Ça pourrait vraiment marcher. » Vous êtes désormais lancé et atteignez l'étape de l'adaptation. Les gens ont totalement accepté le changement et sont vraiment impatients de le mettre en œuvre, la productivité et le moral sont revenus à la normale et vous entendez des commentaires tels que « Cela va marcher. » « Ce sera un changement positif. » Enfin, vous êtes dans la face postérieure au changement où les personnes peuvent découvrir les résultats. Tout d'abord, il y a l'excitation liée à l'accomplissement et vous entendrez des remarques comme : « On y est arrivés ! » et « Comment faisions-nous avant ? », puis les choses vont se tasser et vous revenez au statu quo. Il y a inévitablement des hauts et des bas. Cela ressemblait un peu aux montagnes russes, n'est-ce pas ? Ignorer la courbe du changement est souvent la plus grosse erreur commise par les dirigeants. Ils ne veulent pas s'embarrasser avec les sentiments compliqués qu'apporte le changement, ils essaient donc de les ignorer ou de les repousser. Cela se finit toujours mal. Heureusement avec une direction efficace, vous pouvez atténuer la courbe du changement et réduire sa durée. Pour cela, vous affrontez volontairement l'inévitable vague de résistance qui va émerger. Prenez un moment pour utiliser les fichiers d'exercices et visualiser un changement que vous avez vécu. Identifiez les différentes étapes de la courbe et la façon dont elles sont apparues dans le groupe.

Conduire le changement

Apprenez à guider votre entreprise vers le changement grâce à un modèle en cinq phases. Découvrez les techniques managériales qui favorisent la réussite de votre changement.

1h42 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !