Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprendre la relation entre serveur et bases de données

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Étudiez de quelle manière une base de données est référencée sur un serveur. Vous apprendrez aussi à écrire des requêtes multibases de données.
03:43

Transcription

Une note sur la relation entre le serveur, c'est-à-dire l'instance, et sa, ou ses, base de données. Les bases de données sont plutôt indépendantes du serveur, on peut les détacher et les rattacher mais, évidemment, une base de données se trouve sur l'instance donc il y a quand même un partage d'informations, notamment au niveau de la sécurité. On va voir comment gérer la sécurité mais, basiquement, vous devez définir un login au niveau du serveur, ici dans la sécurité du serveur, un login qui a été traduit ici par « Connexions », et vous devez le lier à un « user » qui est dans une base de données comme celle-ci, qui a elle-même sa notion de sécurité avec un utilisateur. Ça permet de faire de l'authentification au niveau de l'instance et ensuite au niveau de la base de données, et de donner des permissions administratives sur l'instance, et des permissions sur les objets dans la base de données. Donc les bases de données sont individuelles, on peut dire. Mais est-ce qu'on peut référencer dans une requête des bases de données différentes ? Oui, on peut le faire, en préfixant. Ce que je peux faire ici, c'est un « SELECT FROM », vous voyez que je suis dans « PachaDataFormation », je peux dire : va dans « master » chercher quelque chose. Je vais plutôt faire dans l'autre sens. Je vais me mettre dans « master » et je vais dire : va regarder la table « Contact ». Évidemment, je suis tout faux parce que je n'ai pas dit à SQL Server où était la table « Contact », donc ça ne va pas donner grand chose. On va me dire : le nom d'objet « Contact » n'est pas valide. Il faut que je le préfixe. On se souvient que « Contact » est dans « PachaDataFormation », donc je peux le préfixer par le nom de la base de données. Ensuite, « Contact » est dans un schéma qui s'appelle « Contact », et ensuite le nom de la table. Ceci fonctionne. J'ai donc une notation à trois niveaux : base, schéma, objet. Je peux très bien, si je suis dans la bonne base, me passer de ceci. Je peux le mettre, mais je peux m'en passer. Donc je peux très bien faire des requêtes qui vont, en même temps, en faisant des jointures entre les tables, ça c'est du SQL, interroger des données de bases de données différentes. Il n'y a aucun problème de performance là-dessus. Il n'y a aucun souci particulier, c'est fait pour ça. Donc on peut placer plusieurs bases de données sur le même serveur et les interroger en même temps. Les bases de données sont bien séparées physiquement parce qu'elles ont chacune leur fichier de données et leur fichier de journal de transactions, mais, par contre, on peut les requêter de façon logique ensemble. Il y a une chose qui est commune à toutes les bases de données, c'est que, si dans une base de données je créé un objet temporaire, vous vous souvenez, une table temporaire avec un « # », quel que soit le contexte de la base de données, cet objet sera créé dans « tempdb ». Donc si vous avez un serveur où vous avez consolidé cinquante bases de données et que chaque base de données a du code qui appelle des tables temporaires, vous allez beaucoup charger « tempdb » qui n'existe qu'une seule fois pour toutes ces bases de données, vous voyez ce que je veux dire. C'est une chose à prendre en considération, en termes de permissions, bien-sûr, puisque vous créez des logins au niveau du serveur, enfin des connexions, si vous préférez, et des utilisateurs ou des « users » au niveau des bases. Vous pouvez permettre à quelqu'un de se connecter sur le serveur en tant que login, connexion, et ne pas lui permettre d'entrer dans une base de données. Donc vous pouvez organiser votre sécurité comme ça. Vous pouvez mettre dix bases de données sur le même serveur, mais selon le login, il n'aura le droit à accéder qu'à deux, trois, une ou toutes les dix bases de données. Donc vous pouvez gérer comme cela.

SQL Server 2016 pour les administrateurs IT

Comprenez le fonctionnement et les différents modules qui composent SQL Server. Prenez en main les bases de données, les schémas, les tables, la gestion des fichiers, etc.

5h20 (55 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :14 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !