Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir vSphere 6

Comprendre la redondance réseau et la répartition de charge

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Votre formateur vous donne quelques explications sur les mécanismes de redondance et de répartition de charge réseau.
04:45

Transcription

Nous allons parler maintenant de la redondance au niveau des cartes réseau. Comme vous le voyez ici, le Virtual Switch en question avec le port-groupe de type VMkernel, est associé uniquement à une seule carte physique. Si la carte physique est en panne, le flux ne peut plus sortir sur le réseau physique. Donc pour cela on va rajouter une carte supplèmentaire, on rajoute une carte disponible, vmnic1. Donc les deux cartes sont actives, cela veut dire que le flux peut être balancé entre les deux cartes. On fait ce qu'on appelle du load balancing ou de la répartition de charge. On peut bien sur définir des cartes en mode standby, alors il faut savoir que si la carte est en mode standby, elle n'est pas utilisée tant que toutes les cartes actives ne sont pas en panne. Donc du coup, aucun trafic ne peut passer sur la carte standby. On va faire un petit refresh, et voilà, on a les deux cartes. On peut aussi gérer tout ce qui est trafic. D'abord la bande passante maximum, qu'on appelle le Maximum Transfer Unit au niveau de la carte. La partie sécurité. La notion de Promiscuous Mode, qui veut dire en fait, que si c'est reject, on ne va voir que le trafic qui nous est destiné. Qui est destiné en fait à la carte Ethernet, donc à la MAC address. L'option MAC Address Changes si, allez, on accepte, ça veut dire qu'en réalité les Operating Systems qui utilisent une MAC Address virtuelle fournie par VMware peut être changée par une autre adresse MAC. Pour des raisons de sécurité où on peut choisir des plages de MAC Address particulières, etc... Donc là, au niveau de l'OS, operating system, qui est installé sur les machines virtuelles, on aura la possibilité de changer cette MAC Address. Ensuite, cette notion de Forged Transmits, est ce qu'on autorise ou pas le trafic réseau Ethernet sur les MAC Address qui ont été justement modifiées. Le Traffic Shaping c'est pour pouvoir définir un maximum de transfert au niveau des cartes. Donc ici il faut activer cette fonctionnalité, et à partir du moment où elle est activée on définit une bande passante moyenne en kb par seconde, qu'on devrait respecter. Mais parfois on peut dépasser la bande passante moyenne sans jamais dépasser la maximum. Donc la maximum devrait être à une valeur beaucoup plus grand que celle-ci. Lorsqu'on dépasse la bande passante moyenne, à ce moment-là, on va calculer une taille maximum pendant laquelle on est au delà de la bande passante moyenne. Ce qui permet de pouvoir forcer le trafic à descendre en dessous de la moyenne. Donc ça veut dire qu'on essaie d'avoir une moyenne qui est ici, sans jamais dépasser le maximum ici. Et dès qu'on dépasse la moyenne, on aura uniquement une certaine quantité de dépassement, et au delà on va redescendre en dessous de la moyenne. Le Teaming, il permet de gérer la façon de faire du Load Balancing, etc. Alors le Load Balancing veut dire qu'on va utiliser les deux cartes réseau pour pouvoir passer du trafic, sur ces deux cartes. Comment choisir la carte ? On fait ce qu'on appelle du Hash, cela veut dire qu'on va trier ou indexer sur un des objets. Par défaut, l'indexation se fait sur le port virtuel, le port du Virtual Switch. Sinon on peut aussi utiliser la MAC Address, ça veut dire que le trafic de la même MAC Address va passer toujours par la même carte physique. Ou bien on peut aussi indexer ou trier sur l'IP, Cela veut dire que le trafic de la même IP va passer toujours par ma même carte. Comment, détecter une panne au niveau des cartes physique ? On détecte une panne soit avec ce qu'on appelle le link, le lien au niveau la carte réseau. Soit avec le link plus la notion de ping. Cela veut dire qu'on va envoyer des ping au niveau du réseau, si le ping revient c'est que la carte est bonne. Si le ping ne revient pas, la carte est en panne. Donc il y a soit Link Status Only, uniquement le lien. Ou alors le lien plus le ping. Souvent on préfére la deuxième possibilité parce que elle permet de tester le chemin de A à Z jusque derrière les Switch physiques S'il y a un changement de trafic, il y a changement d'IP et de MAC Address, est ce qu'on doit notifier au Switch le changement du couple MAC Address et adresse IP, ou pas ? Et enfin , lorsqu'il y a une panne, il y a ce qu'on appelle un Failover, donc le trafic va passer sur une autre carte. Lorsqu'il y a à nouveau réparation de la carte, est ce qu'il y a un Failback, donc il y a un retour en arrière.

Découvrir vSphere 6

Prenez en main l’infrastructure de virtualisation vSphere. Procédez à l’installation et à la configuration, puis créez, clonez, et gérez vos machines virtuelles.

2h27 (45 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
vSphere vSphere 6
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :7 déc. 2016
Durée :2h27 (45 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !