Les fondements du dessin : Le paysage

Comprendre la perspective à trois points de fuite

Testez gratuitement nos 1249 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Abordez la perspective la plus rarement utilisée, notamment pour de fortes plongées ou contre-plongées. Apprenez à mettre en place un dispositif à trois points de fuite.
08:58

Transcription

Alors il nous reste maintenant à ajouter un dernier point de fuite à notre dispositif et d'aborder une perspective un peu plus rare dans son usage qui est la perspective 3 points de fuite, cette fois-ci, plus aucune des dimensions de l'objet n'échappera à un point de fuite. Donc le principe. Le même, on va voir pour une contre-plongée, j'ai une ligne d'horizon, la hauteur d'où je vois les volumes, on va placer deux points de fuite ici, puis on en place un troisième, on va toujours partir d'une arête. Cette arête, elle peut être droite mais on peut l'orienter de, il faut de toutes façons qu'elle soit issue d'un faisceau rayonnant du dernier point de fuite. Donc là je vais tracer cette arête-là, en délimiter une hauteur, (frottements mine-papier) venir rejoindre les deux autres points de fuite et pour arrêter cette fois-ci les profondeurs je vais repartir de mon dernier point de fuite, ce qui va me donner une vue qui va monter une certaine sensation de vertige en gros, en principe pour une plongée, et pour une contre-plongée, il suffira d'inverser la ligne d'horizon, un point aspirant, ici je vais pas faire dépasser de la ligne d'horizon volontairement, je vais rejoindre mes vecteurs ici, et puis je vais arrêter mes profondeurs là, ce qui fait que mon volume semblera être vu de dessus, la ligne d'horizon étant placée au dessus, j'aurai accès, cette fois-ci et pas comme ici, donc pour le toit de mon volume, et puis voilà. Donc, largeur, hauteur et profondeur sont cette fois-ci appelées par un point de fuite, il n'y a plus de face qui soit parallèle aux bords du plan, chacune sauf celle-ci si jamais elle se retrouve par hasard à une verticale pure, chacune se retrouve aspirée par un point de fuite ici si on veut le dessous il suffirait d'arrêter l'avant, de relier aussi et de faire ce croisement et d'avoir une vue sur une structure un peu flottante. Bon vous l'aurez deviné, cette perspective elle se met en place pour des points de vue un petit peu extrêmes, très haut ou très bas, des points de vue de plongée ou forte contre-plongée. Vous trouverez dans le dossier des fichiers d'exercices une photo prise à Varsovie d'un bâtiment assez géométrique qui lui a aussi une perspective 3 points de fuite. Par contre on va reproduire et voir qu'est-ce qu'on doit mettre et qu'est-ce qu--ce dont on peut se passer. De temps en temps on n'aura pas un espace assez large pour éloigner suffisamment les éléments. Donc c'est à ça que sert j'allais dire la compréhension du dispositif, c'est pouvoir après se passer un petit peu du tracé. Donc ici le bâtiment, je vais essayer d'en trouver les directions principales. Alors… il y a ce faisceau-là. Ici, la première arête qui barre un petit peu le passage et puis on a un retour dans une direction comme ça. Si je place mes points de fuite trop près je vais avoir des faisceaux j'allais dire très anguleux, une déformation de l'image et qui me rappelera pas ce que je perçois à l'œil. En gros on simule un éloignement, c'est-à-dire que ces lignes-là seraient… censées se rejoindre sur un point de fuite mais qui est très éloigné, par contre à vue, en sachant que le dispositif, c'est ça, qu'il y a un appel vers le haut, ici par exemple je peux venir, cet appel vers le haut, par contre si je dois rejoindre le point de fuite je le tracerai à, à un mètre donc on va se contenter de simuler un petit peu mais comme on sait de quoi il s'agit, on peut et puis là je vais fonctionner par quasi-parallèles, et on va essayer comme ça de restituer un petit peu l'impression de la photo comme on pourrait le faire si on était devant le bâtiment. Ici là-haut une petite toiture. Alors c'est un bâtiment qui date de l'époque soviétique, il garde une certaine rigidité, dans les masses, il se prête bien à à cette étude. Ici, l'angle principal, là, un petit retour d'angle, puis on voit qu'il y a un arrêt, on repart sur l'autre direction, il y a encore un arrêt et puis on retourne en arrière. Ici on va passer par là et puis encore un, un dernier étage qui va monter qui va être un peu hors-champ, là, de cette face-là, y'a un autre bâtiment qui part et qui va devenir un premier plan… Voilà ça nous permet, en ayant compris le dispositif c'est-à-dire qu'il y a trois points de fuite qui appellent 1, donc qui va être vers là-haut, vous en aurez un deuxième qui se trouverait au loin sur mon espace de travail, le deuxième, et puis un troisième qui serait un peu plus proche. Alors on prend pas la peine de les tracer par contre on essaye bien sûr de les avoir en tête et de ne jamais oublier à quoi doivent répondre les différents plans de l'objet dessiné, ça permet un dessin plus juste qu'une simple copie à l'œil en structurant comme ça, les volumes. Et puis après, si on veut aligner les balcons, les fenêtres etc. on suit nos directions… Alors des balcons y'en a pas en l'occurence, hein c'est plutôt des colonnades qui se trouvent là. Donc vous avez cette photo à disposition, vous pouvez vous entraîner dessus, y'en aura d'autres, bien sûr reprenant le dispositif à 3 points de fuite. Cherchez dans vos photos personnelles vos collections quelle photographie répond à vos besoins en termes d'orientation pour ce type de croquis et essayez tout en tournant votre papier de, d'entonner, encore une fois, ici on a les verticales, et les fenêtres on va les, les monter, partir peut-être des extrêmes et puis essayer comme ça de garder une direction cohérente comme si ce point de fuite là qu'on suggère, c'est-à-dire qu'on imagine, on le voyait vraiment, essayer d'avoir le plus possible d'exactitude dans les tracés. On a les arbres au premier plan. Y'a un autre immeuble derrière qui va nous donner de la profondeur à l'aide du hors-champ. Ici, encore des arbres, on a pas pris la totalité de la photo, y'a même un petit clocher qui dépasse peu loin, un peu plus proche, plus noir. Voilà. Et puis si après il y a une multitude de petites fenêtres on peut ajouter à la main. Voilà un exemple de vue en contre-plongée, c'est-à-dire où je suis placé en dessous du volume que j'observe et qui va être redonné grâce à un dispositif de perspective à 3 points de fuite, même si on n'a pas ici pris le temps ni la peine ni l'espace nécessaire parce que quand on a un carnet c'est pas forcément ce qu'on cherche, c'est-à-dire le tracé des perspectives à longue distance. Par contre, c'est--alors compris le principe pour essayer après vous, d'arriver à un croisillon en gros on pourrait trouver un faisceau qui serait un peu celui-ci, un quadrillage, et sur lequel on viendrait poser notre volume. Donc en gros il convient de projeter, soit sur papier, soit avec le regard sur le volume observé, un maillage de directions qui vous permettra ensuite après de poser avec plus d'aisance, de fluidité votre volume en tout cas de celui qui est observé.

Les fondements du dessin : Le paysage

Comprenez les notions essentielles au dessin de paysage et d'environnement. Réalisez un cadrage, une composition, des perspectives, avec des outils adaptés au dessin nomade.

4h17 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !