Les fondements de la couleur

Comprendre la perception colorée globale

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous avez maintenant emmagasiné beaucoup de connaissances théoriques. Regardez maintenant comment toutes les informations se superposent instantanément dans des illustrations.
04:30

Transcription

Il s'agit de bien comprendre que notre oeil va percevoir énormément d'informations de façon simultanée. Vous savez on dit que quand quelqu'un rentre dans une pièce, on se fait une idée très rapidement de cette personne, et que si par la suite, par exemple on se disait c'est quelqu'un de sympathique et qu'on trouve finalement que cette personne n'est pas vraiment sympathique, on va voir une grosse résistance du cerveau pour accepter de changer d'avis. On regarde cette esquisse à la gouache d'un peintre. Et on est saisi par cette lumière cette douceur, il n'y a pas beaucoup de détails, mais en même temps, l'essentiel est là. Si on regarde un autoportrait de Fantin-Latour, le seul contraste que l'on va retrouver est le col de sa chemise de peintre. Sinon c'est assez gris, c'est assez foncé, ce n'est peut-être pas ce qu'il aurait fallu faire, mais ça fonctionne très bien, parce que on sent une détermination dans ce regard, pourtant vraiment il n y a pas beaucoup de blanc dans les yeux, mais on voit tout de même les pupilles, le front est baissé, tout ça va bien avec sa coupe de cheveux, ça fonctionne, le front est un petit peu délavé par endroit mais c'est volontaire, et vu la maîtrise qu'il y a dans le portrait en lui-même, ça ne nous viendrait pas à l'esprit que ce ne soit pas volontaire. Ici nous avons un beau contraste clair-obscur avec un château fort, enfin plutôt une ruine, qui se détache sur un ciel, avec la lumière qui vient entre guillemets comme par hasard, juste derrière à ce moment-là. Voilà le peintre a attendu le bon moment pour fixer ce qu'il avait sous les yeux qu'il trouvait très beau, qu'il avait envie de nous le transmettre, et on l'en remercie. Le fait que dans un tableau la matière soit très forte, dans l'autre elle soit esquissée, que l'on ait un rendu extrêmement poussé comme Ingres qui est un fabuleux dessinateur, qui a une maîtrise aussi au niveau de sa technique, je ne sais pas si vous rendez compte, que là il peint de la dentelle, il faut tout de même arriver à faire ce genre de choses en transparence avec l'huile, si vous essayez vous verrez que ce n'est pas très facile, donc c'est un ensemble, c'est un tout. Il n'y a pas de recette miracle à espérer et puis il y a des gens qui savent utiliser une espèce de mélange entre l'art figuratif et une composition beaucoup plus moderne comme Degas ici. Nous avons des danseuses en tutu, ça c'est ce que l'on peut voir, mais on peut aussi voir un magnifique contraste de quantité, entre tout ce mur qui est pratiquement vide à part le tableau, le bas du mur qui est relativement lisse, et puis toute la vie du parquet, c'est vrai ce vide on sent qu'il est aussi inspiré certainement par l'art asiatique qui est très prisé à l'époque, on a un beau contraste de couleur en soi, avec cette danseuse qui se recueille ou qui se repose avec une belle tache orange. Voilà un peintre va utiliser, y compris la perspective, plein d'éléments à sa disposition pour créer une émotion. Il ne faut pas penser qu'obligatoirement tout ça se fait consciemment . Vous pouvez atteindre vos buts en vous laissant guider par l'inspiration entre guillemets, ou une petite voix intérieure qui vous pousse la main un peu plus à gauche, à droite, qui vous suggère d'essayer, ça ne marche pas, ce n'est pas grave vous corrigez. De façon générale il est important de comprendre que la vision première globale que l'on va avoir d'une œuvre est instantanée. J'avais un professeur aux Beaux Arts qui disait : vous voulez savoir si votre dessin est réussi ou pas, vous sortez dans la rue, la première personne que vous croisez, vous lui montrez et vous écoutez sa réponse. C'est un petit peu caricatural mais en tout cas une fois que vous avez fini votre illustration, votre dessin, votre peinture, prenez le temps de la mettre de côté, puis 2 heures plus tard, un jour plus tard, vous la regardez et essayez de voir instantanément ce qui en ressort. Ne vous focalisez pas sur les détails, mais dites-vous : finalement il y a 80 % de ce que je voulais mettre, il y a 60 %, c'est déjà beaucoup. Nous avons vu donc ici à quel point il est important que le premier coup d'oeil soit gratifiant pour la personne qui regarde votre travail, que ce que vous avez voulu mettre soit présent en partie.

Les fondements de la couleur

Apprenez et maîtrisez les fondamentaux et les subtilités de l'utilisation de la couleur. Créez des ambiances, captez l’attention, ajoutez de nouvelles possibilités à vos créations.

2h58 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :30 nov. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !