Les fondements des réseaux : Les protocoles et les outils CLI

Comprendre la notion de protocole et de couches protocolaires

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Partez à la découverte de la notion de protocole réseau et de couches de réseaux. Vous ferez également la connaissance des organismes à l'origine de ces protocoles.
05:17

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons expliquer et définir le principe de protocoles réseaux et expliquer l'utilité de ces protocoles. En conclusion, nous citerons différents organismes impliqués dans leurs conceptions. À quoi sert un protocole ? Toutes les communications dans un réseau sont régis par des règles très déterminés qui sont appelés en fait des protocoles. Pour mieux comprendre, faisons l'analogie avec une correspondance par courrier. Imaginons que je veux envoyer une carte de vœux à un correspondant résidant en Chine. Si j'écris ma lettre en français et que je la poste tel quel, dans une boîte au lettre sans timbre, sans enveloppe, sans rien, je ne pense pas que mon correspondant puisse la lire un jour. Bien que le fait d'avoir posé ma lettre dans une boîte soit déjà une règle que je me suis imposé déjà, implicitement, si je veux que mon correspondant reçoive ma lettre et puisse la comprendre, je vais avoir besoin de respecter un certain nombre de règles de fond et de forme pour que mon message soit dans un premier temps acheminé à mon correspondant, puis d'autres règles qui vont permettre à mon correspondant de comprendre le message. Dans une première étape, je vais présenter mes vœux par une formule de salutation en langue chinoise sur un support physique qui sera le papier dans notre exemple. La rédaction se fera aussi dans un certain formalisme et bien sûr, je signerais ma lettre à la fin pour être identifié. Cette lettre, je vais la glisser dans une enveloppe, je vais la timbrer et sur cette enveloppe, devra correspondre l'adresse de mon correspondant présentée sous un certain formalisme : nom, prénom, rue, ville, pays, code postale, etc. pour que la poste puisse acheminer ma lettre de la France vers la Chine. Troisième étape, ce formalisme universel va permettre à la poste chinoise de comprendre déjà à qui est destiné le courrier et pourra remettre l'enveloppe à mon correspondant qui pourra me lire, m'identifier par ma signature et enfin, comme j'ai écrit la lettre dans la langue chinoise, il pourra me comprendre. En fait, dans un réseau informatique, nous avons également besoin de règles définissant le formalisme, le contenu des messages, les moyens de s'échanger ces messages, ces données en fait, des moyens de contrôler aussi que le message soit bien transmis et arrive à destination. Et ces règles, ce sont des protocoles, ils en existent énormément. Ces protocoles sont définis puis mis en place par les constructeurs de matériels, développeurs d'application, organismes de recherche. Il sont définis par justement des organismes en général internationaux qui font référence, tel l'IEEE, par des organismes de normalisations tel que l'ISO, parfois par des consortiums de sociétés privées et publiques. Ces protocoles vont donc en gros, si on résume, décrire tout un tas de processus tel que le format ou la structure du message. Dans notre exemple, c'était par exemple, le texte de vœux, la signature, l'enveloppe avec une adresse. S'ils vont décrire la méthode selon laquelle les périphériques réseaux vont partager l'information, par exemple dans notre cas, la lettre, je la passe dans une boîte au lettre qu'elle soit acheminée par la poste. On va pouvoir aussi décrire dans ces protocoles comment et à quel moment des messages d'erreur sont transférés entre les périphériques. Alors, en gros, ça serait dans mon exemple, est-ce que j'ai un accusé de réception par rapport à mon envoi ? Et enfin, le dernier rôle, ça sera tout ce qui est configuration et arrêt des sessions de transfert de données. N'oublions pas qu'à la base, on veut transférer des données. Donc, toujours analogie à notre exemple, ça serait le fait d'avoir besoin d'un timbre postal, les horaires d'ouverture du bureau de poste, les horaires de levée de boîte au lettre. On utilise les couches pour classer les protocoles et identifier la manière dont ils interagissent entre eux. Est-ce qu'ils sont en relation directe ? Est-ce qu'ils sont interdépendants ? Sont-ils remplaçables ou modifiables sans modifier d'autres protocoles sous-jacents ? Un modèle en couche décrit le fonctionnement des protocoles au sein de chacune de ces couches. Quels sont les avantages justement à classer ces protocoles en couche ? Ça va être déjà le fait que la conception d'un protocole va éviter de réinventer la roue, c'est-à-dire qu'il va pouvoir s'appuyer sur d'autres protocoles déjà conceptualisés et on ne va pas à chaque fois refaire tout de zéro. Par exemple, si je suis sur une connexion internet ADSL ou une connexion via mon téléphone mobile, le protocole, pour demander une page web et qui s'appelle http, restera le même. Par contre, qu'est-ce qui va changer ? J'ai besoin d'un protocole propre à mon type de connexion : le protocole ADSL pour une connexion ADSL, le protocole de 4G/3G pour ma téléphonie mobile. Un autre exemple, mon matériel qui provient de mon constructeur Cisco par exemple pourra parler avec un autre type de matériel d'un autre constructeur. Mon navigateur web Chrome ou Firefox ou Microsoft Edge pourra parler avec un serveur web linux, apache ou un serveur Windows IIS car ils utilisent le même protocole au niveau supérieur, c'est-à-dire le protocole web HTTP. Pour résumer, les avantages sont donc le fait que la concurrence va être favorisée car des produits de différents constructeurs vont pouvoir fonctionner ensemble. Cela va également empêcher que la modification de la technologie ou des fonctionnalités au niveau d'une couche affecte les couches supérieures ou/et inférieures. Et enfin, ça va fournir un langage commun pour décrire des fonctions et des fonctionnalités pour la transmission des informations via le réseau. À travers cette vidéo, nous avons pu bien comprendre à quoi sert un protocole, comment ils sont élaborés et surtout comment ils sont classés.

Les fondements des réseaux : Les protocoles et les outils CLI

Abordez les caractéristiques des protocoles tels que HTTP pour le web, SMTP pour la messagerie, etc. Découvrez également des outils en ligne de commande ou en mode graphique.

2h21 (37 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :27 juil. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !