Les fondements de la langue française : La ponctuation

Comprendre la fonction du point

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez passer en revue la fonction essentielle du point. Quel est son usage strict ? C'est ce que vous allez comprendre ici.
05:43

Transcription

Faisons maintenant si vous le voulez bien le point sur le point, le point simple. Vous connaissez tous, et j'ai envie de dire vous maîtrisez tous son usage principal qui est de marquer la fin d'une phrase affirmative simple ou complexe, courte ou longue, verbale, nominale ou autre. Le point, dans ce cas, est associé à la majuscule et ces deux éléments constituent même l'essence de la phrase. On dit : « Toute phrase commence par une majuscule et finit par un point. » Donc, après le point achevant une phrase, on doit trouver une majuscule initiant une nouvelle phrase. Ce doit être automatique pour vous. Le point sert à parachever une proposition indépendante ou un ensemble de propositions coordonnées ou juxtaposées. Cette phrase qu'il délimite forme un ensemble sémantiquement autonome, c'est-à-dire qu'il y a une unité de sens. En d'autres termes, le point sépare des idées, mais pas seulement, pas toujours. Dans des textes un peu littéraires, dans des discours, on peut se servir du point comme effet de style pour détacher de la proposition principale une partie de phrase qu'on veut mettre en relief, par exemple, un adverbe complément circonstanciel. « Ce poste, il le voulait. Profondément. » Le point peut donc servir à isoler des segments, à leur donner plus d'impact auprès du lecteur, à créer des phrases purement nominales, mais on retrouve toujours une majuscule à leur tête. « Il s'en est servi pour sa carrière. De lui comme des autres. Avec obstination. » Une majuscule à A. Dans vos écrits professionnels, cependant, je vous déconseillerais d'abuser de ces tronçonnages qui à la longue hachent le discours et peuvent ennuyer le lecteur, car chaque point correspond à une longue pause de respiration. Généralement, le lecteur respecte ces pauses et en profite pour synthétiser les idées précédemment énoncées et les assimiler. Autrement dit, cette pause annoncée par le point donne l'occasion d'enregistrer l'information avant de passer à la suivante. Faites le test. Si vous lisez une suite de phrases sans points ni majuscules, vous ne saurez pas où faire votre pause et au terme de la page, vous n'aurez pas retenu toutes les informations. C'est pourquoi on a plus de mal à lire des auteurs qui formulent des phrases excessivement longues. Bon, ça c'était pour l'usage premier, classique du simple point. Ce n'est pas le seul, et c'est là que l'on constate des usages pas toujours académiques dans le monde professionnel. En dehors de la simple phrase, où peut-on trouver un point ? Quand doit-on mettre un point ? On met traditionnellement un point après chaque lettre d'un sigle, I.U.T. avec un point après chaque lettre, C.G.T., S.N.C.F. Il n'y a pas ici de pause à marquer. Quand ce sigle termine une phrase, le dernier point se confond avec le point final de sorte qu'on n'a jamais deux points consécutifs à la fin d'une phrase. Mais l'usage imposant un point après ces lettres tend à disparaître et maintenant on retrouve souvent écrit CGT, SNCF, etc., sans point. C'est surtout le cas pour les acronymes, c'est-à-dire pour les sigles qui se prononcent comme des mots à part entière tels que OTAN, ONU, UNESCO, les DOM-TOM. Le point sert également et systématiquement à clôturer les abréviations. On parle alors de point abréviatif. Par exemple, il faudra en mettre si vous décidez de l'abréger à chacun des éléments dans l'expression avant Jésus-Christ, av. J.-C. À ce sujet, l'expression « et caetera » s'abrège en « etc. ». Il ne faut pas mettre de points de suspension à la suite, comme je le remarque trop souvent. Cela dit, lorsque l'abréviation touche l'intérieur du mot et non la fin, c'est-à-dire quand la dernière lettre demeure, on ne met logiquement pas de point. Compagnie s'abrège en C et ie en exposant, Mademoiselle en M et lle en exposant. En fait, le point est là pour nous dire qu'il y avait d'autres lettres ensuite, mais qu'on n'a pas besoin de les mettre pour rendre le mot compréhensible. Il y a quelques exceptions à cet usage abréviatif du point. On ne met pas de points à la fin des apocopes, ces abréviations devenues dans la langue courante de véritables mots qui ont d'ailleurs leurs places dans le dictionnaire et prennent le s du pluriel, comme auto, moto, pneu, taxi, etc. On ne met pas de point à la fin des unités de mesure comme kilomètre abrégé en km, volt abrégé en V, litre abrégé en l, minute abrégée en min, etc. On ne met pas de point à la fin des points cardinaux abrégés en... ... N capital pour Nord, S capital pour Sud, E capital pour Est, O capital pour Ouest, et leurs dérivés SE, NO, etc. Enfin, deux remarques pour terminer sur cette question du point. Contrairement à l'anglais, on ne met pas de point pour séparer la partie décimale dans les nombres écrits en chiffres, mais une virgule, 1,7 kg, 3,50 €, et on n'en met pas non plus à la place des espaces pour séparer les milliers des centaines, par exemple. Et puis, on ne met généralement pas de point non plus à la fin des titres de parties, de chapitres, des sous-titres, des intertitres. Le passage à la ligne suffit à les reconnaître comme une entité. Voilà, c'est fini pour le point qui n'est pas le seul signe auquel on attribue la fonction de clore une phrase. Nous allons voir les autres.

Les fondements de la langue française : La ponctuation

Maîtrisez la ponctuation en français, essentielle pour structurer la phrase et contribuer à la compréhension de votre message. Respectez ainsi les standards établis.

1h37 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :30 janv. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !