Les fondements du dessin : Les personnages

Comprendre la combinaison entre les torsions et les muscles

Testez gratuitement nos 1304 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez comment les muscles se comportent dans les mouvements de vos membres. Voyez pourquoi les torsions doivent être présentées dans vos dessins de personnages.
05:41

Transcription

Dans le dessin des membres des bras et des jambes, cherchez vraiment à avoir un côté anguleux quand vous dessinez les muscles. N'allez pas vers trop de rondeurs. On va voir exactement comment ça se passe, même si c'est assez complexe, donc je vais vous donner vraiment des notions principales. Une chose qui va compter beaucoup, c'est encore une fois de vous méfier de la symétrie. On a des forces qui sont contraires. Le muscle est plus fort ici et il est plus fort par là, là c'est l'inverse. Ça, ce sont des principes qui permettent aux bras et aux jambes d'avoir des tractions qui s’exercent de façon opposée et qui nous permettent donc d'avoir une attitude de mouvement assez complexe. Au passage, notons qu'au niveau de la disposition de la graisse qu'on voit sur les deux personnages. Voyez elle est différente chez l'homme et la femme. Elle est vraiment située autour du tronc de façon générale et elle va en s’amenuisant sur l'extrémité des membres. Ça c'est un dessin qui est un petit peu amusant parce que là j'ai été vers une exagération de la perspective, donc sans aller trop loin au niveau de l'anatomie sinon après il faut aller chercher des écorchés. On va avoir donc une partie musculaire qui vient ici et qui coiffe donc une partie du membre ici à notre muscle dont vous connaissez le nom, qui est le biceps, qui va venir par ici. Ensuite, le triceps qui va passer par derrière revenir et qui va aller s'accrocher par ici. Il faut comprendre que vous avez, si nos muscles étaient comme ça, simplement de chaque côté accroché en un droit, on ne pourrait pas faire grand-chose, on serait bloqué. Donc il y a tout le temps un muscle qui va chercher une attache quelque part en étant attaché par là et l'autre qui va aller chercher plus loin. Ici ça va se croiser, mais on voit plein de choses comme ça qui vont nous permettre des mouvements mécaniques. Donc ici vous voyez encore à quel point il y a une imbrication des formes. Parce que le défaut, quand on commence à dessiner souvent ça va être de faire des choses comme ça, pour dire des bras, qu'un muscle qui est complètement rond suivit d'un autre muscle et qui est un petit peu plus ovale, mais ce n'est pas du tout comme ça le corps humain. À chaque fois vous avez une interaction entre les différents muscles. On le voit bien aussi dans ce croquis, on voit qu'il n'y a pas de boule, qui il y a toute cette partie de l'épaule, qui va venir s'accrocher sur la calicule et puis qu'ici il se passe des choses, des imbrications qui sont complexes. Voilà donc un gros plan avec une épaule levée où on voit que l'on a un muscle. En fait, il ne va pas s'arrêter là, il faut comprendre que ce que l'on voit nous au niveau de la morphologie, c'est l'extérieur, mais ici on va avoir des ligaments qui vont aller s'accrocher sur un os quelque part, ici on a encore d'autres muscles qui rentrent par dessous, puis ici un muscle qui part du dos et qui revient un peu vers l'avant. C'est très complexe à étudier, mais si vous arrivez à chercher dans vos modèles ces torsions, vos dessins vont devenir assez crédibles. Puis n'oubliez pas que le muscle n'est pas tout en action, le muscle est aussi au repos, mais vous voyez au niveau du bras, si on considère que l'épaule en fait partie, on a de toute façon une masque qui est assez importante. Puis ici dans cette position le bras va apparaître un petit peu plus fin, avec par contre l'avant bras qui lui va être un peu plus épais à cet endroit-là. Donc il y a tout le temps de la subtilité lui-même sur cette pause-là, qui est peut-être même à peu près la même pause, non pas exactement, mais on voit que le muscle de vue plus de face va nous apparaître plus rong que dans cette position où le bras est un peu plus étiré. Puis aussi au niveau de la jambe, les torsions qu'on peut avoir, là, c'est donc une vue de derrière. En fait, on a un os, le fémur qui va partir, ici qui va aller d'autre part comme ça. Et donc vous voyez qu'on va avoir des masses musculaires qui vont recouvrir, mais pas de façon symétrique. Ici on est beaucoup plus arrondi que dans cette partie-là. Et ce qui est surtout fascinant, vous voyez cette torsion complète, y compris d'ailleurs avec le fait que la jambe est dans un premier sens avec le genou qui sort par là. Et puis hop, le pied, lui, va dans l'autre sens. C'est vraiment comme ça que se comporte naturellement l'être humain, ce n'est pas parce que c'est un modèle qui pause et qui prendrait des positions bizarres, c'est des positions tout à fait naturelles. Là encore regardez cette imbrication des formes entre elles avec les tendons qui remontent à l'intérieur de la cuisse. Et puis à nouveau, cette dissymétrie au niveau du mollet qui part dans ce sens-là et ici on est une autre direction qui est inverse. Il y a tout le temps une complexité comme ça dans le corps humain. C'est pour ça que c'est très difficile d'arriver à un niveau réaliste sans aucun modèle. Il faut vraiment avoir fait beaucoup de croquis, avoir étudier beaucoup de positions, pour arriver à dessiner de façon juste. Ce que vous faites quand vous travaillez vous-même sur un personnage c'est d'abord de le dessiner, de chercher la position avec un schéma très simplifié, avec un bonhomme filaire. Vous dessinez ce que vous arrivez à dessiner, puis dès que vous sentez qu'il y a une difficulté, bien vous allez chercher une photo ou un dessin qui a à peu près la même position, pour comprendre comment le dessinateur a résolu le problème, ou comment la photo vous explique le problème de l'imbrication des muscles. Et vous corrigez votre dessin. Et pour finir un petit mot sur la rotule, le genou ce n'est pas une petite boule ronde, c'est quelque chose d'un petit plus carrée. Et à nouveau voyez qu'on va chercher des angles ici, on a quelque chose d'un petit peu arrondi, mais c'est un trait, un deuxième, un troisième qui est plus vertical. Le galbe du mollet qui s'ouvre de ce côté ici et qui descend un petit peu plus bas de façon un peu plus allongée.

Les fondements du dessin : Les personnages

Apprenez à dessiner le corps humain ou perfectionnez-vous dans ce domaine. Étudiez les règles de la morphologie, contournez les erreurs classiques, adaptez les mouvements, etc.

3h29 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :22 juin 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !