Créer une application mobile avec Ionic 2 et Angular 2

Compiler pour Android

Testez gratuitement nos 1302 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour compiler sous Android, vous vous servirez d'Android Studio. Montez le dossier du projet, puis réalisez une compilation avec ce logiciel.
05:11

Transcription

On a fait notre application, on a envie de la tester. Alors deux possibilités, vous branchez un téléphone sur votre ordinateur, ça va déployer sur votre téléphone ou sinon vous le déploierez sur un émulateur. Ça marche très bien dans les deux cas, mais il y a peut-être des petites étapes à respecter quand même. Alors la première, c'est d'ajouter la plate-forme, ionic platform add android et si vous l'avez déjà fait comme moi, on va vous dire que la plate-forme est déjà ajoutée. Sinon vous allez avoir tout un tas de lignes, ça va installer la plate-forme etc.. Une fois que vous avez fait ça, alors vous avez deux choix, soit vous le passez dans Android studio avec Android studio vous allez ouvrir le projet et vous pourrez compiler directement. Je ne vous le conseille pas forcément parce que c'est extrêmement long plus long que le process en ligne de commande. Donc je vous conseille le process en ligne de commande qui est quand même beaucoup plus rapide. Ionic Run et ensuite on va lui donner ici un environnement, alors si je lui dis Android forcément, ça va lancer le run sous Android. Alors qu'est-ce qui va se passer ici ? On va avoir un script gradle, gradle c'est un système de packaging, donc on va d'abord compiler tout le projet et, une fois que le projet sera compilé, il va être ré-écrit pour pouvoir coller à une application Android et une fois que l'application Android va être prête, on va avoir un émulateur. Vous allez voir ça va se lancer tout seul et automatiquement vous allez être sur votre émulateur Android. Je vais mettre de côté l’exécution parce que ça va être un peu long, et puis quand se sera terminé, je vous montrerai l'émulateur fonctionnel. Il a terminé, il est en train de me déployer l'application sur le téléphone. Je reprend ici parce que c'est quand même plus simple. Vous allez voir le lancement. Vous allez vous rendre compte de quelque chose c'est qu'il y a un splash screen de départ, c'est le splash screen de base qui est fournit que vous pourrez re-écraser, et utiliser le vôtre. Voila, c'est celui de base fourni par Cordova. Ensuite l'application se lance sur le téléphone et vous allez arriver sur l'application. Ça peut être plus ou moins long, en fonction de votre environnement en fonction de votre machine parce que ça tourne sur un émulateur. Des fois c'est un petit peu lent, ne vous inquiétez pas des problèmes de rapidité aussi que vous pourriez avoir dans l'interface, ils sont tout à fait normaux parce que vous êtes sur un émulateur vous n'êtes pas sur un téléphone, il n'y a pas les mêmes performances. Ici, ce qui est très intéressant, c'est qu'on va pouvoir tester les fonctionnalités Cordova donc qui font appel au sdk native de votre téléphone. Le Aller vers la liste va fonctionner, ça va vous ouvrir la liste. Vous voyez qu'il y a des petits lags parce que ça devrait s'ouvrir avec l'animation. Ça ne s'ouvre pas avec l'animation, ça lag un petit peu, ce n'est pas très grave, ce qui nous intéresse, c'est de pouvoir tester le natif et sur un émulateur c'est génial parce qu'on peut le faire. Normalement, Ouvrir la caméra devrait donc m'ouvrir la caméra et devrait même me permettre de prendre une photo. Vous n'aurez pas vraiment accès à la caméra parce que sur un émulateur on émule simplement donc on n'a pas de caméra disponible mais ça va fonctionner. Je vais cliquer sur Ouvrir la caméra et vous allez voir que ça me lance la brique native du téléphone qui est donc l’appareil photo. Quand vous aurez un vrai téléphone, vous aurez le vrai rendu, ici en l’occurrence vous ne l'avez pas. Vous allez faire ok, ça va revenir en arrière et vous êtes sur votre application. C'est bien par ce que ça vous permet de tester, toujours sur émulateur avant de déployer sur téléphone. Ça peut être plus rapide et permet de voir que, vraiment, tout fonctionne bien, surtout quand vous implémentez des briques natives. Vous voyez qu'encore une fois on est dans le monde Ionic 2, c'est extrêmement simple tout est très fluide, on fait son run depuis la console. Il n'a pas pris plus de temps que ça, en réalité ça a été très rapide. Toute la création et le build qui sont faits par les script gradle et une fois que c'est fait, il va automatiquement lancer votre émulateur Quand l'émulateur est lancé il va automatiquement vous l'installer, sur l'émulateur, vous y aurez accès automatiquement et vous pourrez tester. Si par mégarde vous revenez à l'écran d'accueil de votre émulateur, ne vous inquiétez pas, vous retrouverez votre application ici et List Manager et vous pourrez la relancer sans problème, elle reste en tâche de fond comme une application Android classique. Si vous détruisez l'application, vous tuez l'application, vous pourrez tout à fait la relancer et vous allez ravoir directement en lançant l'application le splah screen qui va se jouer. Vous voyez que c'est très rapide à charger, c'est une application très simple et le fait que tout soit compilé dans un seul js, dans un seul css, ça va à une vitesse incroyable. Alors voila pour l'essai de compilation de votre application, n'hésitez pas à faire des tests, ça vaut le coup, et n'hésitez pas à essayer aussi sur android studio, vous verrez que c'est extrêmement long mais bon, on a des fois des petites choses en plus. Ca peut être intéressant mais je ne vois pas trop l'intérêt dans le sens où maintenant ma ligne de commande marche très bien. Si vous quittez l'émulateur, donc vous détruisez l'émulateur. Ça va arrêter de suivre donc ça va arrêter toute la tâche, vous pourrez la relancer, ça relancera l'émulateur, vous l'avez vu, une compilation pour Android. Pensez que quand il compile, il vous crée aussi un point apk que vous pouvez partager sans aucun problème. Alors on n'est pas sur une version de production. Pour la production, il faudra lui dire que vous voulez de la prod, c'est possible aussi. Ce ne sera pas la commande de run mais la commande de build qui vous permettra de dire si vous souhaitez faire un build ou pas mais c'est tout à fait possible également. Voila comment faire un build très facile avec la ligne de commande de Ionic 2.

Créer une application mobile avec Ionic 2 et Angular 2

Développez vos applications mobiles avec AngularJS et Ionic. Mettez en place un projet et exploitez les nombreuses possibilités offertes par l’écosystème Ionic.

2h25 (30 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !