Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment tirer parti du format SVG pour votre logo ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
02:35
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Je suis Didier Mazier, je vous souhaite la bienvenue. Cette semaine, nous allons nous intéresser aux différents formats de fichiers que l'on peut rencontrer sur le Web et un format de fichier en particulier qui est le SVG, Scalable Vector Graphics. Nous avons, sur cet écran, trois logos qui sont, en fait, le même logo qui ont été exportés à partir d'un logiciel, comme « Illustrator », dans trois formats, le JPEG, le PNG et le SVG. Si vous n'êtes ni Web-designer ni graphiste, mais travaillez dans le markenting, vous pouvez vous poser la question de savoir quels vont être les comportements de ces différents formats de fichier, lorsqu'ils seront affichés, et lequel choisir, lequel demander à vos graphistes, à vos développeurs Web pour respecter votre image de marque. Lorsque nous regardons ces trois fichiers, nous constatons pour l'instant qu'ils sont tout à fait similaires. Par contre, si on les regarde sur un fond de couleur, comme c'est le cas sur cette page Web, vous constatez que le format JPEG se disqualifie d'Office, puisqu'il n'y a pas de transparence, et donc, le fond ne va pas pouvoir s'afficher en arrière-plan, sous les lettrages. Nous allons, donc, travailler avec du PNG ou avec du SVG. Aujourd'hui, la plupart des éléments d'identité visuelle sont encore en PNG, vous allez, donc, me poser la question pourquoi passer au SVG. Agrandissons ces trois logos. Lorsque nous agrandissons ces trois logos, vous constatez que que ce soit le JPEG ou le PNG, nous obtenons des contours qui ne sont pas nets, qui sont flous avec des effets d'escalier, alors que le SVG, lui, est impeccable, quelle que soit la taille à laquelle on l'affiche. Il s'agit, donc, d'un format vectoriel qui va pouvoir être afficher à toutes les tailles avec le même fichier, il n'y aura, donc, pas lieu de mettre en ligne plusieures tailles d'un même logo. Si l'on s'intéresse aux tailles de ces fichiers, nous voyons que le JPEG que, de toute façon, nous n'aurions pas utilisé, pesait ici 27 kilos octets que, par contre, le PNG et le SVG sont dans des valeurs de poids qui sont tout à fait similaires. Nous avons, donc, à poids égal avec le SVG, un format de fichier qui va être beaucoup plus respectueux de l'image de marque de votre entreprise et de vos produits. N'hésitez donc pas à demander à vos intervenants, que ce soit des web-designers, des graphistes ou des développeurs, de privilégier ce format SVG pour tous vos éléments d'identité visuelle. À la semaine prochaine.