Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment se positionner sur le marché au niveau prix ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
02:05
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Lorsqu’on se pose la question du positionnement prix, c’est-à-dire de la mise en place d’une politique tarifaire, en particulier dans le domaine des services. Il est intéressant de considérer l’exemple des compagnies aériennes. Pour tout un chacun, le prix d’un billet d’avion est basé sur des coûts d’exploitation : kérosène, amortissement des appareils, salaire des personnels. Également peuvent intervenir des taxes d’aéroport, une fluctuation sur les devises et puis, bien entendu, les destinations des voyages concernés. Or, le tarif d’un billet d’avion n'inclut réellement aucun de ces paramètres. Il s’agit, pour les compagnies, de maximiser la recette par passager. Elles vont donc mener une analyse statistique sur les vols, en particulier sur l’année-1. Procéder à une étude de la concurrence et mener une veille, sur les différents éléments qui peuvent impacter. Ce sont tous ces éléments qui vont déterminer le tarif du billet d’avion. Les coûts produits sont devenus des bases incompressibles qui ne vont pas faire varier le prix. Il s’agit donc, maintenant, d’une démarche qui est commerciale et qui n’est plus technique. On fixe des indicateurs clés de performance. Par exemple, la recette par passager, par an. Mais dans d’autres cas, ça peut être la quantité de produit vendue, la recette client par an ou un mixe de plusieurs indicateurs. Cette approche que certains considèrent comme iconoclaste et déclinable aux services. On va pouvoir gagner des clients par des promotions contextuelles tandis que la clientèle captive va être fidélisée par des produits récurrents. Bien entendu, il va falloir procéder à une veille et à un ajustement permanent ce qui va requérir des ressources et du talent, mais va viser clairement à une optimisation des résultats. Il ne s’agit pas de simplement fixer les prix à la tête du client, mais au fond de mener un travail de politique commerciale proactive. À la semaine prochaine.