Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment régler rapidement l'opacité d'un calque ou d'un pinceau dans Photoshop ?

Testez gratuitement nos 1343 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les vendredis, avant de partir en week-end, suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes ! Dans cette série hebdomadaire, vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
05:58
  Ajouter à vos favoris

Transcription

C'est vendredi et aujourd'hui je vais peut-être un peu radoter en réexpliquant quelque chose que j'ai déjà expliqué en Février 2015 mais on y ajoute autre chose bien entendu. On va parler de l'opacité. On va parler du fait de pouvoir peindre, par exemple sur un nouveau calque, avec un pinceau, une encre rouge, et pouvoir donc peindre de telle sorte que l'encre recouvre les pixels qui sont derrière. Mais on peut demander de peindre également avec des pixels d'une opacité moindre. En cliquant et en glissant, je peux réduire la valeur d'opacité. Si je peins maintenant, je reste maintenant sur quelque chose de transparent puisque j'ai limité l'opacité à 58%. Je sélectionne tous mes pixels et j'efface et nous allons voir comment, je redésélectionne, on va pouvoir maintenant jouer sur cette opacité rapidement directement sur le clavier numérique. Si vous appuyez sur 0, vous remettez le 100%. Mais si vous appuyer sur 5, ce sera 50%. Sur 2, 20% et ainsi de suite. Si vous taper rapidement deux chiffres, 54 par exemple, vous êtes bien avec une opacité à 54%. Si vous appuyez sur la touche 0, vous revenez à l'opacité de 100%. Ce réglage s'applique directement au niveau des options de l'outil, sur l'opacité. Si vous utilisez un autre outil que celui-ci, l'aerographe c'est-à-dire le pinceau mais avec la fonction d'aerographe, ce sera le flux qui sera concerné. D'ailleurs quelle est la différence entre un pinceau et un aerographe ? Nous allons le voir. Je vais donc demander d'effacer les pixels qui sont ici et puis je vais activer la fonction Pinceau. Quand j'ai le pinceau et que je clique je fais un cercle. Je suis resté appuyé sur le bouton de ma souris : il ne se passe rien. Il ne se passera rien tant que je n'aurai pas fait un déplacement pour aller plus loin faire un deuxième point, ou plus loin faire un troisième point. C'est la différence avec l'aerographe qui lui, lorsque vous restez sur place et que vous cliquez, va bien sûr faire le premier impact mais continue progressivement à en faire d'autres. Il élargit donc considérablement le champ d'action de la couleur que vous déposez. Lorsqu'on va travailler avec l'aerographe, ce qui va nous intéresser ne va plus être de jouer sur l'opacité, mais sur le flux d'encre. En effet si je viens par exemple avec ce bouton appuyé, retravailler à coup de pinceau, je vais pouvoir le faire tout simplement en cliquant et en glissant mais avec un flux moindre. En appuyant sur la touche 2 je vois que je n'ai plus que 20%. 20% me permet alors de lécher doucement l'image mais si je reste sur place, je continue à alimenter en encre. Le pinceau vient donc sur l'opacité de 0 à 9 sur le clavier numérique et ça sera le flux lorsque vous aurez coché l'option de l'aerographe. Autre solution également : la solution de jouer sur l'opacité totale d'un calque. À ce moment-là, on retrouvera cette information à droite. Mais attention pour cela, il ne faut pas qu'il y ait d'outil qui fasse appel à ce genre de réglage. Je prends donc l'outil de déplacement qui lui n'a pas de réglage d'opacité. Maintenant quand je vais appuyer sur 2, j'ai bien 2% d'opacité pour mon calque complet. 5, 50%. 6, 60%. 8, 9, 90%. Puis 0 pour remettre à 100 ou 00 pour mettre à 0%. 01, 02, ou 2 pour 20%. Ou 02 pour 2%. Et ainsi de suite. Vous avez donc tout compris sur les possibilités que l'on a de jouer sur l'opacité soit dès l'appositionnement de peinture ou de l'utilisation de l'aerographe, soit après coup, quand on a retiré les réglages du haut le même raccourci qui se reporte sur la partie opacité et fond. Et si nous regardions également la différence entre l'opacité et le fond. Pour cela, j'efface le calque que j'ai réalisé ici, et je vais prendre mon outil Texte avec la lettre T pour saisir un caractère. Je voudrai par exemple ici, positionner un copyright. Le copyright sur Macintosh se fait en faisant Alt+C sur Pc, Alt maintenu +184 ou +0169 et vous relâchez. Vous obtenez bien le symbole du copyright. Je sélectionne ce caractère, je viens en cliquant et glissant sur la lettre T en changer la taille par glissement. Et maintenant je valide. Quelle est la différence entre l'opacité que je positionne ici à 60% par exemple, ou le fond ? Souvent les gens me disent : « il n'y a pas de différence». Je vous rassure s'il y a deux fonctions c'est qu'il y a une différence. Il faut absolument qu'on la trouve. Alors c'est très simple : lorsqu'on positionne un effet, par exemple ici je vais faire un effet de biseautage estampage qui me permettra donc de donner un aspect de lumière et d'ombre sur le sujet. Je vais déplacer mon curseur ici et faire un aspect comme celui-ci. Je peux également ajouter une ombre portée si je le souhaite et la positionner comme je l'entends en glissant directement sur l'élément. Voilà. Je change donc cette ombre de place et puis j'en change aussi évidemment la taille pour la faire un peu pus diffuse. OK. Lorsque je baisse l'opacité, je baisse l'opacité totale du calque. Le calque est composé du texte qui est de couleur rouge, et de l'effet qui est appliqué dessus. L'ensemble baisse en opacité. Lorsque vous jouez sur le fond, c'est la couleur du calque uniquement qui baisse en opacité, et non pas son effet. Quand je baisse cela, je baisse bien la couleur du calque jusqu'à néant si je souhaite, mais je conserve l'effet appliqué sur le calque. Cet effet peut donner un effet de relief sur l'ensemble de l'image puisqu'on est complètement transparent. Voilà donc la différence entre l'opacité et le fond d'un calque. Si vous avez compris la différence entre l'opacité et le fond, vous avez tout compris pour obtenir de super résultats et si vous avez vu également cette fonction d'opacité et de flux, on obtiens bien deux résultats qui sont tous accessibles par ces raccourcis claviers en direct sur le paver numérique. Voilà pour aujourd'hui et maintenant, vivement vendredi prochain.