Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment pénétrer un marché saturé ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
02:53
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Si vous souhaitez développer une activité sur un marché qui est saturé, nous allons voir comment prendre exemple sur les startup en appliquant une méthode en trois étapes. Vous n'êtes pas le premier. La civilisation a fait d'immenses progrès et tout a déjà été inventé ou presque. À moins de trouver le nouveau produit qui va succéder à la roue ou au post-it, il y a de grandes chances que des acteurs majeurs occupent déjà le terrain que vous souhaitez invesitr dans un environnement concurrentiel très vif. On pourrait penser que s'imposer est impossible, mais c'est faux. Voici comment nous allons procéder. Premièrement nous allons analyser le marché pour trouver quelle est la faille, quel est le point de clivage qui n'a pas encore été résolu. Quels sont les problèmes qui sont reprochés aux acteurs du marché qui, bien entendu, avec la force de l'habitude les considèrent comme peu dignes d'attention et ont tendance à s'endrmir sur leurs lauriers. Et puis, nous allons voir comment l'expérience utilisateur peut également être significativement améliorée. Une fois que nous aurons détécté quelle est la faille majeure, nous allons résoudre le problème. Alors, nous allons le faire simplement avec un nombre d'étapes réduits, il ne s'agit pas d'induire un niveau de complexité supplémentaire. Ensuite, nous allons tester cette solution dans un processus qui va être un processus itératif, c'est-à-dire que l'on va tester, corriger, puis, retester jusqu'à aboutir à un produit minimum viable qui va permettre l'adoption de ce produit, de cette idée et l'adhésion du public. Ensuite, la troisième étape va être de communiquer massivement, avec un message unique qui va être centré sur le bénéfice consommateur. Dans la plupart des cas, les budgets vont, bien entendu, être réduits, il va, donc, falloir faire preuve de créativité en utilisant des moyens qui vont être parfois pas très conventionnels, par exemple, Street marketing pour pouvoir assurer un maximum de viralité. Et puis, bien entendu, il faudra particulièrement travailler les influenceurs et les médias. Il n'y a pas de marché aujourd'hui plus saturé que celui des produits alimentaires. Depuis le Hard-discount jusqu'aux expériences de drive en passant par des mégadistributeurs, le terrain semble réellement saturé. Pourtant « La Belle Vie » qui est une start-up est en train de faire une percée en s'étant basée sur les principes que nous venons de voir. La faille, c'est le délai de livraison. Ils ont pu réduire le nombre de produits et l'air géographique dans un premier temps pour créer un produit minimum viable. Les influenceurs ont été particulièrement travaillés, la preuve, je vous en parle. Alors, maintenant, c'est à vous de jouer à vos idées. Et à la semaine prochaine !