Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment optimiser l'expérience utilisateur sur mobile ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
04:37
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Bonjour, je suis Didier Mazier et je vous souhaite la bienvenue. Cette semaine, nous allons nous intéresser à l'expérience utilisateur mobile. Google a rendu un certain nombre de résultats publics de ses laboratoires de recherche et ces résultats sont intéressants, donc je vais partager avec vous ce qui va impacter la façon dont nous allons pouvoir améliorer notre interactivité, en particulier, en tenant compte de ces évolutions du mobile. La première tendance est à la rapidité mais, pas tant que ça. Les temps de chargement des sites web sont très importants et pour Google, c'est quelque chose qui est fondamental et qui entre même, maintenant, dans son algorithme de classement. On s'aperçoit que 53% des visiteurs vont quitter un site mobile qui va charger en plus de trois secondes. Donc, normalement, l'idéal, c'est d'avoir un site mobile qui charge extrêmement rapidement, sachant que pour beaucoup de secteurs d'activités, la moyenne peut se situer, non pas autour de trois secondes, mais plutôt, autour de cinq ou six secondes. Le temps moyen de chargement en 3G d'un site aujourd'hui, malheureusement, est de dix secondes et pour Google, jusqu'en 2020, il va considérer que la plupart des connexions se feront avec une qualité qui est liée à la 3G, même si des nouvelles technologies arrivent : 4G, 5G etc. on considère que les utilisateurs mobiles vont utiliser leurs portables dans des conditions qui vont ralentir les connexions. Ils peuvent être en déplacement, dans les transports en commun, etc. et ne pas avoir le bénéfice d'une connexion, théoriquement, ultra rapide. Des tests ont été faits et on s'est rendu compte que une entreprise qui vendait via le mobile pouvait doubler ses revenus en faisant passer son temps de chargement de 19 à 5 secondes. Vous voyez donc qu'il va falloir que vous testiez vos sites et que vous les optimisiez pour qu'ils se chargent extrêmement rapidement. Ensuite, la deuxième tendance lourde va être celle du vocal. On va, de plus en plus, avoir des recherches qui vont évoluer vers le vocal. Il est beaucoup plus pratique, lorsque vous avez un téléphone portable, de poser la question verbalement avec le micro plutôt que de saisir, d'ouvrir un clavier qui va être tout petit, de commettre des erreurs de saisie, etc. Donc, la recherche va, très clairement, évoluer vers le vocal. La projection 2020, d'après Google, est de 50% des requêtes en vocal. Aux Etats-Unis, on est déjà aujourd'hui, à 20% de requêtes vocales. Il y a des axes d'amélioration qui vont être d'écrire vos contenus en pensant verbal, donc utilisez des termes qui ne sont pas des termes qu'on va écrire mais des termes que l'on va dire. Et puis, il faut également beaucoup formuler de réponses. Pensez questions et réponses. La troisième grande tendance est de savoir si les gens vont acheter en ligne ou pas. Et là, les choses ne sont pas aussi tranchées. On a, d'une part, des achats qui se font en ligne, avec un tiers des ventes en ligne qui se font sur mobile, mais on a quand même 91% des personnes qui ont acheté un produit, dans la vraie vie, dans un magasin, sur un point de vente, l'on fait après avoir vu une publicité en ligne. Et puis, en magasin, on a 81% des gens qui vont se déplacer vers un magasin, vers un point de vente pour acquérir un produit, mais qui vont au préalable, vérifier si ce produit est disponible. Cela va leur éviter de se déplacer pour rien, ils vont même d'ailleurs, également, comparer les prix. 75% des utilisateurs, lorsqu'ils pratiquent des achats sur des points de vente physiques, sont détenteurs de leurs téléphones portables et ils utilisent leurs smartphones en magasin. Nous avons donc ici, un axe d'amélioration, notamment, si nous utilisons des applications avec des bornes de type bicone qui vont permettre de localiser en indoor c'est-à-dire à l'intérieur du magasin, des utilisateurs pour pouvoir leur faire passer des messages soit informatifs, soit promotionnels. Et puis, de manière générale, on sait que 28% des recherches qui ont été faites en ligne vont générer un achat. Nous avons donc la nécessité, mais ça, ce n'est pas nouveau, d'être bien présent sur les résultats des moteurs de recherche. Voilà, j'espère que cela vous a intéressé et surtout que cela vous sera utile pour affiner vos stratégies de vente, que ce soit sur des points de vente physiques ou en ligne. Et puis, je vous dis à la semaine prochaine. Au revoir.