Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment optimiser le titre et la description de ses publications pour l'UX ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
04:49
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Bonjour, je suis Didier Mazier. Je vous souhaite la bienvenue pour ce lundi du marketing digital où nous allons nous intéresser, cette semaine, à la notion de rédaction et de UX d'expérience utilisateur. On a trop tendance à limiter les questions d'expérience utilisateur et d'interface, à des questions graphiques, or la rédaction est également très importante. C'est une des composantes majeures qui va garantir une bonne expérience utilisateur. Il faut pouvoir, dans un premier temps, être vu, ensuite, il faut pouvoir être lu et puis, surtout, il faut pouvoir être compris. Nous allons voir un exemple de titre. Ici, vous lisez qu'En Californie, Google utilise ses voitures Street View pour mesurer la pollution atmosphérique. Ce titre est relativement bien rédigé, il ne comporte pas trop de mots et il est écrit dans un langage, somme toute, compréhensible. Par contre, lorsque vous allez devoir l'afficher sur un fil d'actualité où vous allez avoir une image à droite, voilà ce que ça risque de donner en termes de titre : En Californie, et on ne sait pas pourquoi il les utilise, tout simplement parce qu'on n'a pas la place, ici, de l'indiquer. Nous avons donc, très fréquemment, sur nos interfaces utilisateurs, une dimension des titres qui les limite en nombre de mots. Et il y a un challenge pour les rédacteurs d'une part, à pouvoir écrire de la façon la plus précise possible, mais également, de la façon la plus concise possible. Bien entendu, il y a ici un titre qui fonctionne en couple, avec une description : initialement, les Street View étaient destinées à cartographier toutes les villes. Mais vous voyez qu'on ne comprend pas du tout, ici, à quoi vont servir ces voitures. Voyons donc ce que nous pouvons faire. Ici, nous avons le titre et nous constatons que la problématique est simple, nous n'avons pas beaucoup de place pour pouvoir développer une explication cohérente et claire. Alors, nous allons modifier notre titre. Nous pouvons, par exemple, dire : Google mesure la pollution atmosphérique en Californie avec les voitures Street View. C'est-à-dire que l'on va inverser les compléments, le complément de lieu sera en premier et il y aura l'explication du fait que c'est avec des voitures qui viendra ensuite. Et là, effectivement, on commence à avoir des informations qui sont beaucoup plus précises. Google mesure la pollution atmosphérique. L'ordre dans lequel on va placer les différents éléments dans une phrase est donc très important. Et puis, ici, on a une autre façon de dire les choses. Nous pourrions dire : Les voitures Google mesurent la pollution Et là, vous voyez que sur la même largeur, on va procurer à l'utilisateur beaucoup plus d'informations. Son expérience sera donc, meilleure. Voyons ce que ça va donner sur un téléphone portable, par exemple. Bien entendu, ici, on s'aperçoit que Google mesure la pollution atmosphérique ça ne tient pas tout à fait. Alors, bien sûr, on pourra jouer un peu sur la typo, mais on se rend compte également, que nous employons ici des mots qui ont de nombreuses syllabes qui sont donc des mots compliqués. Si, à l'inverse, on va déclarer : Les voitures Google mesurent la pollution, on a supprimé la notion d'atmosphérique donc quelque part, toutes les informations ne sont pas là, mais on voit que le titre tient beaucoup mieux dans l'espace qui lui est imparti. Par contre, si vous dites : Google mesure la qualité de l'air et bien, là, vous vous rendez compte que tout tient et que, non seulement, ça tient mais il y a un espace blanc qui circule autour du titre et qui le rend encore plus lisible. Qu'est-ce que nous avons fait ici ? Au lieu d'employer des termes qui sont conceptuels, pollution, atmosphérique nous avons employé des termes qui sont concrets Qualité, de l'air. C'est un autre axe d'amélioration de la rédaction de vos titres. Alors on peut également, puisqu'on a de la place, préciser que Google mesure aussi la qualité de l'air, donc ça veut dire qu'avant, il faisait autre chose. Et là, nous allons pouvoir travailler avec le complément du titre, qui est la description. Avec un titre de type : Google mesure aussi la qualité de l'air, nous pouvons, en complément, préciser qu' En Californie, cartographient aussi la pollution des villes. Vous voyez qu'il y a un travail très intéressant et très important à faire sur la rédaction des titres avec un seul objectif, d'une part, bien faire passer votre message et d'autre part, le rendre lisible pour les utilisateurs qui auront ainsi une meilleure expérience. J'espère que cela vous a intéressé et puis je vous dis à la semaine prochaine, au revoir !