Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment mesurer la vitesse de chargement d'un site web ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
03:26
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Si vous n'êtes pas développeur et que vous vous posez la question de savoir si votre site charge suffisamment rapidement à la fois pour les utilisateurs et puis également, pour les moteurs de recherche, vous pouvez être à la recherche d'un outil qui vous permet de le vérifier. Vous remarquez qu'ici, sur mon navigateur qui est Google Chrome, j'ai une petite extension qui est ici, qui s'appelle YSlow. Il s'agit d'une extension qui est proposée par Yahoo et que vous allez pouvoir localiser rapidement sur le Chrome Store et l'ajouter à votre navigateur. Une fois qu'il sera ajouté, vous allez pouvoir, pour une page donnée, pour un site donné, lancer la vérification. Une petite fenêtre supplémentaire va s'ajouter, et vous allez pouvoir lancer un test. Notez qu'il y a trois types de test. Vous allez pouvoir effectuer votre vérification avec la version classique, la version YSlow où s'il s'agit, comme c'est le cas ici, d'un petit site, puisque c'est un site monopage, ou d'un blog avec cette dernière version. Et vous allez lancer votre test. Ce qui est intéressant, ce n'est pas forcément la réponse en tant que telle que vous allez obtenir, voyez qu'ici, nous avons obtenu une réponse « A » qui semble tout à fait correcte, ce qui est intéressant, ce sont les axes d'amélioration. Et vous voyez qu'ici, si la qualification est « A » pour de nombreux éléments, il y a des éléments qui sont ici les requêtes HTTP pour lesquelles il y a une note de « C » qui n'est pas forcément très bonne. Et donc, vous allez avoir, ici, les explications. C'est ce que vous allez pouvoir communiquer à votre développeur pour qu'il puisse améliorer techniquement votre site. Vous voyez qu'ici, il s'agit essentiellement de lien vers des JavaScript externes et que cette JavaScript externe, c'est, peut-être, un petit peu beaucoup. Alors, nous allons procéder à un autre exemple sur un site un petit peu plus complet. Ici, vous êtes sur un site qui est plus complet, qui va comporter des vidéos, de nombreux JavaScript, de l'interactivité. Nous allons lancer notre test. Nous allons le lancer sur le système YSlow. Et nous allons lancer notre test. Le résultat est beaucoup moins bon que précédemment. Nous sommes avec une note « C », ce qui n'est pas encore très mauvais, mais par contre, ce qui est intéressant, c'est d'aller détecter, ici, les notes qui sont des notes de type « F » qui sont des notes qui sont, il faut le dire, très mauvais, « E » et « F » sont très mauvais. Donc, vous voyez qu'il y a des axes d'amélioration qui vont pouvoir être immédiatement identifiées. Et puis, il ne faut pas être trop triste, si vous avez des mauvaises notes, dites-vous bien que tout le monde a des efforts à faire sur son site. On va prendre un autre exemple : Nous allons aller sur le site officiel du tourisme « france.fr », et puis, lorsque vous lancez le test avec le système YSlow, vous allez voir que les résultats sont loin d'être satisfaisants et qu'il y a du travail à faire. Et vous voyez qu'ici, le résultat est un résultat qui est encore inférieur, qui est un résultat de type « D ». Encore une fois, ce qui est important, ce n'est pas la performance globale en tant que telle, mais ce sont les axes d'amélioration de manière à pouvoir indiquer à son développeur comment améliorer techniquement le code source de votre site afin qu'il soit beaucoup plus performant, à la fois pour l'utilisateur, mais également et surtout pour les moteurs de recherche. À la semaine prochaine !