Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment gérer la netteté et le flou d'un masque vectoriel dans Photoshop ?

Testez gratuitement nos 1338 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les vendredis, avant de partir en week-end, suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes ! Dans cette série hebdomadaire, vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
06:24
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Je ne sais pas si c'est carnaval mais aujourd'hui on va parler des masques. On va parler des masques vectoriels d'ailleurs. Les masques vectoriels, ces masques qui sont toujours nets. Le masque vectoriel peut se créer avec la plume ou avec les formes vectorielles qui sont ici. Si vous voulez créer une forme, par exemple ici une ellipse, on peut le faire en demandant à ce que ce ne soit pas une forme qui soit créée mais un tracé vectoriel. Si je dessine une forme, je crée automatiquement un calque. Or ce que je souhaiterais, c'est que cette forme devienne un masque sur ma photo. Je vais donc annuler cette opération et demander de créer non pas une forme mais un tracé. Je clique et je glisse pour créer le tracé qui m'intéresse. Ici j'ai tracé une ellipse dont je peux toujours changer à travers le panneau Propriétés les dimensions. On sait que l'on peut créer des masques dans Photoshop. Si on a fait une sélection, par exemple avec un outil comme celui-ci, ou tout simplement avec un outil vectoriel et en appuyant sur la touche Cmd sur Macintosh ou Ctrl sur PC puis Retour. Cmd+Entrée sur Macintosh ou Ctrl+Entrée sur PC. On transforme donc notre vecteur en pixel. J'ai ici un arrière plan, si je viens cliquer sur ce bouton, je crée bien un masque de fusion. Le masque de fusion est un masque fait de pixels noirs et blancs qui masque les parties noires et laisse apparaître l'image dans les parties blanches. J'annule mon opération puis la précédente encore pour récupérer mon tracé vectoriel. Savez-vous qu'il est possible de faire un masque vectoriel directement en cliquant sur ce bouton ? Lorsque je suis sur le bouton ici, je crée un masque de fusion. Si j'appuie sur la touche Cmd sur un Mac ou Ctrl sur un PC je crée automatiquement un masque vectoriel. On peut avoir deux masques associés sur une même image, sur un même calque. Ce masque est donc le masque vectoriel, il pourrait y avoir en plus un masque de fusion fait à partir d'une sélection et à ce moment-là il suffit de recliquer sur le bouton, il se positionne bien évidemment au premier plan. On voit le cumule des deux masques agir sur l'image. Ce n'était pas là le propos, je retire donc le masque central, je l'efface et demande de le supprimer purement et simplement. J'aimerais mettre cet oiseau dans un ovale devant un fond de papier. Je vais utiliser ici des actions. Parmi les actions par défaut, dans les actions de texture, vous retrouverez une action qui s'appelle « Papier recyclé » qui me permet d'obtenir cet effet. Je vais donc pouvoir glisser ce calque en arrière plan mais je peux constater que mon masque est bien sur extrêmement net comme toujours un masque vectoriel. Comme toujours ? Pas si sûr. Si je viens cliquer sur le masque ici, en faisant même un double-clic j'ouvre automatiquement le panneau de Propriétés. Sur le masque, lorsque je suis sur la zone masque et non pas sur la zone de l'image, sur la zone de masque, je vois que je peux demander d'avoir un contour progressif c'est-à-dire que ce masque si net peut devenir flou. Ce qui est intéressant de cette méthode, c'est qu'il devient flou de façon durable ou non puisque si dans trois jours vous changez d'avis vous pouvez toujours revenir, et le repositionner ici. Nous sommes donc ici sur du flou non destructif applicable sur un masque vectoriel. Applicable sur un masque vectoriel tout comme la densité du masque. Ici il est à 100% mais je pourrais lui demander de faire en sorte que le masque la partie cachée véritablement ne le soit qu'en partie. Ce qui est intéressant ici c'est essentiellement de pouvoir effectivement transformer un contour progressivement comme cela. On va regarder maintenant ce qu'il en est si j'avais fait un masque de fusion qui aurait été fait de façon nette. Je vais donc sélectionner le vecteur que j'avais à cet endroit avec ma touche de flèche ou en cliquant ici, et je le sélectionne en cliquant sur le repère lui-même. Avec le raccourci que je vous ai montré tout à l'heure Ctrl+Entrée ou Cmd+Entrée, je le transforme en sélection. Je vais faire maintenant un masque de fusion. Le masque vectoriel je peux le détruire ou l'annuler temporairement avec la touche Maj+Clic. Je n'ai donc ici que le masque de fusion. Ce masque peut être net si je fais Alt+Clic dessus. Il peut être net, oui il peut être flou également. Si par exemple je prends une goutte d'eau et qu'avec une goutte d'eau je veux rendre le masque flou, je vais pouvoir le faire en demandant ici une intensité forte pour aller plus vite je vais lui demander de le rendre flou sur cette partie. Le masque devient légèrement flou sur le bord effectivement. On pourra également utiliser des outils comme le doigt par exemple, qui me permettrait lui de basculer l'image dans un sens ou dans l'autre. Vous voyez d'arriver à faire effectivement une espèce de mixture de tout ça. Avec Alt+Clic sur le masque je remets en évidence à ce niveau. J'ai donc fait un masque qui est net à certains endroits et flou à d'autres. Mais j'ai agi sur les pixels, ils sont donc flous défectueusement en quelque sorte. Mais ce qui est intéressant c'est de savoir que sur le masque, et là aussi je peux toujours demander d'entrer dans le masque ou d'afficher les propriétés par un double-clic je vais lui demander de faire que ce masque soit diffus lui aussi. Vous voyez que je peux faire en sorte qu'un masque de fusion, tout comme un masque vectoriel, puisse être flou et flou réversible. Vous changez d'avis ? Pas de problème. On sait qu'on peut toujours reprendre et remodifier cet élément. Bien sûr, sur la partie que j'ai rendu floue à partir d'une partie nette, le flou d'origine persiste dans le masque pixel qui a été construit sous cette forme. J'ai donc fait mon masque avec cet oiseau je vais demander maintenant avec Maj+Clic ici avec Maj+Clic sur l'autre masque de récupérer le masque vectoriel. Je vais demander de faire ici une copie de ce calque. Ctr+J ou Cmd+J sur Macintosh me permet de le dupliquer sans passer par le presse-papier. Je peux supprimer ici et le masque de fusion, et le masque vectoriel ce qui a pour effet de me faire revoir toute l'image. Je vais prendre l'outil Sélection rapide et je vais demander ici de sélectionner la queue de l'oiseau. Je m'en approche comme cela, et la queue suffira. C'est le seul élément qui me manque dans mon image pour déborder de l'ellipse. Bien sûr si je vais trop loin, avec la touche Alt je peux retrancher une partie pas assez loin, en rajouter ou me servir de l'option Sélectionner et Masquer pour avec une transparence plus ou moins marquée, me rendre compte de ce que je vais obtenir. Je viens donc entre autre travailler avec cet outil pour lui demander d'améliorer mon contour et de récupérer quelque chose de plus plausible au niveau de la qualité ici du nettoyage. Cela me convient, je clique sur OK. Je vais tout simplement créer à partir de cette zone de sélection un masque de fusion qui me permet de donner cette illusion d'avoir l'oiseau dont la queue sort de son masque. Voilà c'est tout pour aujourd'hui, je vous invite à aller courir dans les forêts, regarder les oiseaux voler pour le week end. À vendredi prochain.