Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment gérer la luminosité de l'interface des logiciels photo Adobe ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les vendredis, avant de partir en week-end, suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes ! Dans cette série hebdomadaire, vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
05:25
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Aujourd'hui, vendredi, je vais vous parler de l'interface des logiciels Adobe, et en particulier du coté sombre de l'interface. Notez que le premier à avoir importé une interface sombre, c'était Lightrroom. Elle est sombre et elle n'est d'ailleurs pas réglable. Mais quand on regarde une image dans Lightroom, on peut se concentrer sur cette image. Encore que, ici, je vois que, tout en haut, la barre blanche prend beaucoup de lumière. C'est la raison pour laquelle dans lightroom, le raccourci clavier Majuscule F, vous permet dans un premier temps de vous débarrasser de la barre. Dans un deuxième temps, Majuscule F encore, et on vous dira de refaire Majuscule F pour en sortir, de vous mettre dans un monde entièrement sombre. Rappelez-vous la chambre noire. Eh bien on est bien, effectivement, dans une zone où l'image du milieu, va être celle qui va vous éblouir et non pas l'ensemble de l'interface. Le reste se fait discret. Si on vient dans Photoshop, l'interface est grise, mais pour les gens qui préfèrent les interfaces claires, on peut la changer. Et vous allez voir, ça fait mal aux yeux. En effet, si je vais dans les Préférences sur Mac, dans le menu Photoshop, sur PC dans le menu Edition, et que je demande au niveau de ses préférences d'aller dans la partie Interface. Je retrouve 4 boutons. 4 boutons qui me permettent de jouer sur l'interface. Vous êtes prêts? Houla! Ca fait, effectivement, mal aux yeux. La luminosité ici, est telle , sur le tour de l'image, qu'on est ébloui, et que finalement, on arrive plus à avoir un rapport à l'image correct. Par défaut, Photoshop vous est proposé avec cette interface. Les amateurs d'interface sombre peuvent aller encore plus loin, évidemment. Et donc, on va avoir le choix avec ces 4 valeurs, de basculer dans le sombre avec du texte clair, ou dans le plus clair avec du texte sombre. Moins lumineux, tout de même, que celui-ci. A vous de faire le choix. Au début, on râle, c'est nouveau, mais finalement, c'est tellement plus confortable, et tellement mois fatiguant en fin de journée, qu'à mon avis ça ne vaut pas le coup de s'en passer. Notez au passage, que vous avez des réglages particuliers ici, au niveau de l'interface de Photoshop. Par exemple, le fond, autour de l'image, ici, est d'un gris plus sombre. Avec un clic droit, vous pouvez le changer pour mettre un gris plus clair. ou encore, une autre couleur. Cette couleur, vous pouvez, bien sûr, la personnaliser complètement, en allant chercher la couleur qui vous intéresse. je clique sur OK. On ne fera pas ça au quotidien, bien entendu. Mais si on doit un jour, faire un test, pour trouver une marie-louise correspondant en couleurs, eh bien, je vous rassure, celle-là ne sera pas de bon goût. Je retourne dans mes Préférences, où je vois bien qu'effectivement, j'ai personnalisé le tour de l'image pour les fenêtres standards. Mais il ya deux autres modes d'affichage qui existent. Ces modes, on les obtient en appuyant sur la touche F, comme Full « screen ». Voilà le deuxième qui me met en plein écran, me masque les menus, mais me laisse un fond gris. Et là je peux choisir celui que je veux également. Et puis si je viens faire le F à nouveau, j'arrive dans un fond complètement noir que je peux colorer aussi autrement, si je préfère. Et si je refais la touche F, je reviens, bien sûr, sur cette belle interface, sur laquelle je vais me précipiter de remettre la valeur par défaut. Voilà donc, des petites choses qui vous permettent de changer votre comportement par rapport à l'image, votre visualisation en tous les cas. On va s'intéresser maintenant, à Bridge. Si je parcours dans Bridge, je retrouve une interface qui, elle aussi, est grise. Grise, plus ou moins clair. Et là,c'est toujours pareil, dans le menu Bridge sur Macintosh, Edition sur PC et puis Préférences, vous allez pouvoir aller sur les préférences de l'interface, et choisir une interface plus sombre, plus clair, comme vous le voudrez. On revient sur cette interface sur laquelle on peut même jouer ici, avec un curseur, sur la Luminosité de l'interface utilisateur. Vous voyez qu'on peut aller encore plus loin ici, pour se positionner vers quelque chose qui se rapproche plus, finalement, de Lightroom. Même le fond de l'image, dans sa partie centrale, peut être changée avec ce curseur. Lorsque vous avez fait quelque chose qui vous convient, ce qui est intéressant, c'est de savoir que si vous lancez à partir de Bridge, le logiciel Camera Raw. Je vais lancer Camera Raw, puisque c'est un ficher Raw que j'ouvre ici, en faisant 2 clics dessus, j'ouvre Camero Raw à travers Photoshop. Il lance donc, Photoshop, et il m'ouvre une fenêtre, qui, dans Camera Raw, est grise également. Elle est grise, comme Photoshop, puisque j'ouvre Camera Raw pour Photoshop. Si, effectivement, dans l'interface de Photoshop, dans laquelle je retourne tout de suite modifier la valeur, en disant que je veux une interface claire, Houla! je suis ébloui. Que je retourne dans Bridge, et que je fais un double clic sur l'image, je vais donc vers Photoshop, ouvrir une interface de Camera Raw claire, comme celle que j'ai choisi dans Photoshop. Par contre, si vous êtes dans Bridge, et que vous voulez ouvrir Camera Raw, non pas dans Photoshop en faisant un double clic, ou Ctrl ou commande+O pour ouvrir, mais en faisant Ctrl ou Commande+R pour ouvrir dans Camera Raw. Mais dans Camera Raw, dans Bridge, sans être obligé d'aller dans Photoshop. Eh bien comme mon interface de Bridge est sombre, en faisant Ctrl ou Commande+R ici, j'ouvre l'image dans Bridge, par Camera Raw, dans une interface sombre correspondant au logiciel qui la reçoit. Donc, vous voyez que l'interface sombre s'est propagée partout. Si vous la voulez différente, vous pouvez la modifier, et que même Camera Raw s'adapte à l'environnement dans lequel vous étiez. Ces séquences du Vendredi vous plaisent? N'hésitez pas à en parler autour de vous. Donnez le lien, et n'hésitez pas non plus, sur le site, à demander de recevoir systématiquement un rappel le vendredi matin, pour ne pas oublier. A vendredi prochain.