Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment exploiter les atouts et limites du flat design ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
03:40
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Vous avez, probablement, beaucoup entendu parlé ces derniers temps de Flat design ou de Material design qui en est issue et qui est préconisé par Google pour la réalisation graphique des applications Android. Faisons le point sur les atouts et les limites de ces nouvelles approches de conception graphique. Le Flat design a été développé en opposition au skeumorphisme. Le skeumorphisme est un néologisme provenant d'outre-Atlantique qui qualifie les systèmes visuels imitant la réalité à l'écran. Avec cet exemple, nous voyons à gauche deux boutons tels qu'on pourrait les trouver sur les appareils éléctroménagers. Il y a des effets de relief, d'éclairage, d'ombre, de reflêt. Et ces mêmes effets visuels sont également employés sur des éléments spécifiquement numériques, comme les icônes que nous voyons, ici, à droite et qui ne sont pas basées sur la vie réelle. Mais qui vont présenter, néanmoins, les mêmes aspects visuels avec relief, ombre, reflêt, etc. En réaction, le Flat design va présenter les mêmes éléments épurés de tout effet imitant le réel, ce qui va conduire à des systèmes visuels beaucoup plus simples. Il y a des avantages à appliquer ce système. Dans un premier temps, c'est quelque chose qui est à la mode actuellement, et un site réalisé avec un Flat design va affirmer sa modernité. La suppression de tous les effets va faire en sorte que la conception va être plus adaptée à la consutation sur les périphériques mobiles avec des systèmes plus visibles sur des écrans de petite taille qui de surcroît vont être consultés en déplacement. La couleur va donner le ton et permettre d'imposer une identité visuelle forte. La typographie qui va être dégagée de tout, tartifice va présenter une qualité visuelle accrue, et on peut dire, d'une façon globale, que le design étant plus épuré, il va, donc, mettre mieux en valeur le contenu. Évidemment, il y a aussi des inconvénients qu'il faut prendre en compte. Premièrement, une mode ne dure jamais bien longtemps, et un site réalisé avec un pur Flat design va risquer à terme, dans quelque temps, de paraître trop daté, voire obsolète. Les boutons et les éléments de navigation sont moins évidents à identifier pour l'utilisateur qui risque d'avoir des difficultés à se repérer et à interagir. Les palettes de couleur ne vont pas toujours être faciles à decliner. La typographie qui va être dégagé de tout artifice ne va plus pardonner aucune erreur en terme de choix de police ou de style. Et puis, enfin, l'apparence minimaliste peut être ressentie par les utilisateurs comme trop simpliste, voire pauvre. Alors, que devons-nous demander à nos graphistes ? Bien entendu, ils peuvent s'inspirer des théories du Flat design en épurant leur création, en mettant en place des enrichissements graphiques signifiants et surtout cohérents en terme d'interaction pour bien signaler les éléments de navigation. Ils doivent privilégier la mise en valeur du contenu au lieu de son habillage. Et puis, enfin, ils devront avoir pour la réalisation de leurs dispositifs visuels la préoccupation constante de toujours confortée l'image de marque. En vous assurant que vos graphistes vont bien respecter ces principes, laissez-leur toute leur liberté créative de façon à ce que vous puissiez vous démarquer de vos concurrents avec originalité pendant que ceux-ci vont suivre trop strictement des principes qui vont conduire à ce que tous les sites se ressemblent. À la semaine prochaine !