Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment enregistrer dans Photoshop sans dérouler les menus ?

Testez gratuitement nos 1336 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les vendredis, avant de partir en week-end, suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes ! Dans cette série hebdomadaire, vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
04:26
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Le vendredi, ça ne vous exaspère pas d'être toujours obligé de dérouler des menus longs pour pas grand chose, les autres jours aussi, peur-être, d'ailleurs. Aujourd'hui on est vendredi et on va essayer de trouver une solution pour ne plus être embêté par ces menus ou quand on veut aller enregistrer on se retrouve face à une liste interminable et que comme par hasard celui qu'on veut est tout en bas ou au milieu mais qu'on l’oublie. En fait, on enregistre toujours dans les mêmes formats, un, deux, trois formats. Donc, ce que je vous propose, c'est de faire en sorte de fabriquer des boutons, destiner, enregistrer dans le format qui vous convient. On va prendre l'exemple ici, on va aller dans le menu des Actions et je vais supprimer les actions par défaut. Par contre, je vais aller dans le menu Actions pour aller chercher des Commandes. Tiens, il y a des gens qui ont eu des idées avant moi d'intégrer ici des commandes. Je vais me mettre en Mode bouton et on va voir qu'effectivement des commendes sont intégrées comme, par exemple, aller dans le menu Taille de l'image, aller dans le menu Tout purger ou Aplatir l'image, bien sûr, ce sont des commandes mais on va essayer de se construire une commende pour justement créer des formats d'enregistrement. Je supprime ce dossier, je vais me créer un ensemble de commandes, mais celles qui me seront propres et ça va être mes commandes d'enregistrement. Les commandes d'enregistrement, je vais demander dedans d'enregistrer, par exemple, en « JPEG-12 » ce sera pour moi une commande et je vais pouvoir mettre un bouton de couleur par rapport à cela. Alors, c'est simple, j'enregistre mon image, je viens la mettre sur le « JPEG » et sur le « JPRG », je demande de l’enregistrer ici, en lui demandant de l'enregistrer avec le courseur à 12, et puis éventuellement, des réglages différents. Je clique sur OK et j'arrête mon enregistrement. Attention, ce bouton va faire en sorte d'enregistrer avec ce nom et à cet endroit, ce n'est pas ce que je souhaite. Je vais demander de m'arrêter sur le dialogue mais en attendant il aura choisi du « JPEG » et quand je passerai sur la deuxième étape, il aura choisi du 12. Au même titre que je vais en créer un autre ici, je vais demander de faire ici du « JPEG » , mais pour un usage moindre du « JPEG-5 » . Là aussi je le mets dans une couleur, éventuellement la même, c'est tout des enregistrements et je demande d'enregistrer cette image sous, quel format du « JPEG » ? Et je demande de l'enregistrer, là je peux la remplacer ou non, je peux aussi la changer de nom, peu importe, et je vais l'enregistrer en lui disant que je veux avoir un curseur à 5 et un réglage de base. Je clique sur OK et très vite j'arrête et je pense à m'arrêter dessus. Il y a d'autres formats auxquels je peux enregistrer les choses, le « Tiff » , par exemple, je vais pouvoir lui demander du « Tiff » mais parfois avec des transparences, si j'ai, par exemple, créé un calque et que j'ai demandé dans ce calque de faire un masque de fusion et que ce masque de fusion, je lui ai demandé de faire un dégradé dedans pour faire ce genre de choses ou plus exactement, l’inverse de ce genre de choses. Quand je vais enregistrer, je ne pourrais pas enregistrer dans un format comme le « JPEG » qui aplatirait ou alors, ce sera un choix, j'ai le bouton pour le faire. Et maintenant, je vais demander en cliquant sur ce bouton, d'enregistrer en « Tiff » avec la transparence. Donc, je vais là créer également le bouton de couleur et je demande d'enregistrer sous, je vais dérouler mon menu une fois pour tout jusqu'à la fin de la liste, chercher un format qui me convient, je clique sur le menu Enregistrer et je lui dis que je veux garder un format compression « LZW » et que je veux enregistrer les zones transparentes et que, oui, ce message ne m'intéresse pas pour autant mais que je veux le garder comme cela. Je clique sur OK. Je vais lui demander de ne plus afficher ce message qui m'embête finalement, et là j'ai bien prévu cet enregistrement, là aussi je vais m'arrêter dessus. Ce qui est intéressant, c'est que je peux aller mettre maintenant sous la forme d'un bouton et je vais choisir du « Tiff » sans transparence, du « Tiff » avec transparence, du « JPEG-12 », du « JPEG-5» et plutôt que d'aller dérouler des menus, maintenant je sais très bien que quand je vais travailler une image et que je voudrais l'enregistrer, je viendrais cliquer sur le bouton. Il me le met directement en « JPEG » et si je continue le réglage, il me le met directement sur 5. Si c’était du « Tiff » que j'avais voulu, j'étais directement sur le « Tiff », pas besoin de dérouler ce menu. Et du coup, je clique dessus, là je voudrais remplacer et je suis bien sur le « LZW » avec la transparence. Vous allez créer les quelques boutons correspondants à vos formats favoris et vous pouvez d'un seul coup, évidemment, maintenant cliquer pour être sûr d'aller dans le bon format, sans avoir de menu à dérouler. Voilà pour la studio de vendredi, retenez-la bien pour la mettre en pratique dès lundi et à vendredi prochain !