Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment créer un document accessible en un clic dans Photoshop ?

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les vendredis, avant de partir en week-end, suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes ! Dans cette série hebdomadaire, vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
04:53
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Il n'est pas rare que quand on crée un document dans Photoshop, on parte toujours sur les mêmes bases. Il suffit d'aller dans le menu « Fichier / Nouveau », pour demander de créer une nouvelle page et cette page, on va la définir, soit à partir des modèles proposés, dans les formats internationaux, par exemple, ou dans d'autres formats, soit tout simplement, en rentrant les codes qui nous intéressent. Par exemple, pour les formats internationaux, j'ai bien du « A4 », mais il est toujours sur une largeur de 210, et non pas la hauteur. Je peux sans problème, changer cet élément en définissant une autre valeur, ici, je lui ai demandé d'avoir 210, pas, en fait, 297 sur notre valeur. La couleur d'arrière-plan pourra être changée aussi, on va pouvoir changer un certain nombre de choses. Et bien sûr, quand on a fait ces opérations, on peut demander d'enregistrer les paramètres prédéfinis qui prennent en compte les informations qu'on aura choisies de cocher et d'intégrer. L'intérêt c'est que je le retrouve non pas dans le format international, mais bien dans un type de document prédéfini et je vais pouvoir repartir de cette base pour construire un nouveau document. Mais il n'est pas rare qu'en construisant le document, le format soit une des choses mais que j'ai également besoin de positionner des repères précisément, encore de créer des calques que je vais t'emmener à créer quoi qu'il arrive et je vais préférer, alors, de constituer le travail d’emblée. Pour ça, on va se servir de ce qu'on appelait des Scripts qui sont maintenant des actions et c'est bien de profiter du vendredi pour le faire. On va cliquer sur ce triangle ou on va retrouver les différentes actions anciennement script proposé. Je mets tout mon accord, je vais appeler ça des « Scripts d'action ». Les actions par défaut, ne m'intéressent pas plus que ça et de toute façon, même si je l'ai détruit maintenant, je sais, qu'en venant dans ce Menu je pouvais toujours les réinitialiser. Je vais me construire plutôt une action spécifique pour la création de mes documents. Donc, cette action, je vais la créer dans un ensemble d'actions en cliquant sur ce bouton qui regroupera la création de document au pluriel. Et bien entendu, la création du document « A4, à l'italien », va se faire à travers ce bouton. Je peux sans problème, déterminer ici un bouton de couleur ce qui me permettra de différencier les éléments, par exemple, avec un bouton bleu et je clique sur enregistrer. A partir de maintenant, je vais demander de faire un nouveau document, effectivement une fois pour toute, mais qu'il suit des caractéristiques de ce que je demande. Si je lui demande, par exemple, de faire 297 par 210, à 300 points par pouce, avec une couleur blanc en arrière-plan et que je clique sur OK, il a bien mémorisé aspect des choses. Mais je vais compléter en intégrant par exemple, un repère à 10 millimètres tout autour. Pour cela, je peux le faire en demandant dans le menu Affichage de créer une nouvelle disposition de repère et je vais lui demander d'avoir d'une part des colonnes, d'autre part des rangées, mais, en l'occurrence, une seule rangée, une seule colonne, si je vais avoir des repères exactement au bord de la page. Si je veux intégrer également des marges, je peux le faire et à ce moment-là je définis également, à un centimètre de tous côtés, un repère, par exemple. Je peux demander également une colonne centrale ou effacer le repère existant pour être sûr de bien repartir dessus, mais là, créant un nouveau document, évidemment, je n'avais rien dessus. J'ai créé des repères. Si je veux faire un repère central, je vais demander d'avoir non pas une colonne, mais bien sûr, deux colonnes, et je vais demander, par contre, de réduire la gouttière à zéro. Voilà donc, que j'ai construit ici, une base qui me convient. Peut-être aussi que je positionnerai systématiquement un groupe de calques dans lequel je vais créer un calque spécifique que je vais pouvoir nommer, par exemple, « Ombre ». Et sur ce calque, je viendrai dessiner des ombres. On pourra construire une structure, qui correspond à des besoins spécifiques, tout comme vous pouvez demander également à ce calque de prendre une couleur qui permet de le différencier. L'ensemble du travail que j'ai réalisé ici, pourra se réduire grâce à ce système sur un mode de bouton, en un bouton, qui une fois attaché évidemment, à mes panneaux, pourra me permettre de reproduire cet effet très pratique, en un clic. En effet, si je veux créer un nouveau document, correspondant rigoureusement à mes demandes, je viens dessus, je clique dessus et mon document est prêt pour pouvoir commencer à travailler. Intéressant pour les gens qui font du Web design, bien souvent, on a des règles appositionnées, on a des choses précises au niveau des regroupements, et les codes-couleurs peuvent nous rendre service également, et voyez qu'il est inutile de reprendre tout à chaque fois il est plutôt malin de prendre le temps à vendredi pour passer une bonne semaine la semaine prochaine, à préparer vos différents formats, D'ailleurs, bon week-end à vous, et à vendredi prochain.