Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment créer son marketing personnel ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
06:34
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Bonjour. Nous allons nous entretenir du personal branding, c'est-à-dire de la mise en place d'une stratégie d'image de marque individuelle. Nous allons voir entre autres, quelles vont être les cinq étapes pour asseoir votre image de marque. La première question à se poser, c'est : à qui et à quoi cela va-t-il servir ? Il y a plusieurs cas. Vous pouvez être un travailleur indépendant, ce qui est fréquent dans les domaines de la communication, du marketing et des technologies digitales et auquel cas, en proposant vos services, vous voulez accroître le nombre de missions qui vous sont confiées. Si vous êtes un étudiant, le travail sur votre image de marque vous facilitera la vie lorsqu'il s'agira de trouver des stages et puis bien entendu en fin d'études de trouver un emploi. Dans une entreprise, vous pouvez occuper une fonction de cadre et auquel cas votre crédibilité personnelle est très importante et puis la reconnaissance de votre expertise également. Enfin, si vous êtes dirigeant d'une entreprise, quelle que soit sa taille, le travail sur votre image de marque va faciliter les ressources humaines et également va faciliter les négociations que vous allez avoir à entreprendre avec des fournisseurs ou des clients. Quelles sont les bases du personal branding ? Les bases du personal branding reposent avant tout sur une e-réputation impeccable. Sans entrer ici dans les détails, il va falloir que tout ce qui est publié sur vous au niveau électronique sur Internet, sur les réseaux sociaux doit être absolument contrôlé et positif. Ensuite, vos objectifs devront être clairs. Il va s'agir exactement de savoir ce que vous allez attendre de la stratégie que vous allez mettre en place. Il faudra également faire une étude préalable pour identifier sur le secteur que vous visez comment fonctionne la communication de vos confrères, de vos concurrents, de vos partenaires. Votre communication devra être avant tout cohérente et s'inscrire dans la durée. Nous sommes ici dans un travail à moyen terme et il ne faut pas escompter des résultats immédiats. Quelles sont ces cinq étapes ? La première étape va être de définir votre identité. Premièrement, vous allez définir votre positionnement. Ensuite, préciser quelles sont vos compétences, quelle est la vision de votre métier. Et puis il faudra faire un effort de story telling. Il ne s'agit pas ici de « raconter des histoires anecdotiques sur votre vie » mais de définir et de crédibiliser votre parcours professionnel. La deuxième étape va être d'assurer votre image. Et vous allez le faire avec des médias mis en ligne de très bonne qualité, que ce soit des photos, des présentations de type PowerPoint ou des vidéos, celles-ci doivent être d'une qualité professionnelle. Si ce n'est pas le cas, non seulement elles n'auront pas d'impact mais en plus elles seront décrédibilisantes. Les typographies que vous allez employer en particulier sur votre blog devront être sobres de manière à privilégier le contenu et non pas la forme. Les textes de ces contenus devront être ciselés, c'est-à-dire soigneusement pensés. Nous ne sommes pas dans une écriture qui va être une écriture spontanée mais dans une écriture réfléchie. Et enfin, vous devrez créer l'habitude. C'est-à-dire que vos publications devront être publiées, mises en ligne en respectant un rythme auquel s'habitueront les gens qui vont vous suivre. La troisième étape va être d'investir les réseaux sociaux. Alors les réseaux sociaux sont nombreux, ils doivent être avant tout, en ce qui vous concerne, en adéquation avec la cible. Il ne sert à rien de déployer des ressources sur des réseaux qui ne correspondent pas à la cible que vous visez. Vous pouvez travailler avec des réseaux professionnels comme LinkedIn, publier sur SlideShare des présentations comme PowerPoint, participer à des communautés sur Google+ ou mettre en ligne des vidéos sur YouTube. Vous pouvez également travailler sur d'autres réseaux sociaux comme Twitter, Instagram. Il va falloir que vous étudiez ces réseaux sociaux par rapport au secteur d'activité qui est le vôtre de manière à bien choisir les bons réseaux. Et puis sur ces réseaux, il ne suffit pas d'avoir un profil, d'être présent et de publier de temps en temps. Il va falloir que vous identifiiez des groupes de discussion et que vous participiez à ces groupes. D'ailleurs ces groupes peuvent être bien entendu sur les réseaux sociaux mais ils sont également hors ligne, dans la vraie vie, in real life comme on dit. Je pense par exemple à des clubs ou des groupes de discussion dans le cadre de Chambres de commerce. Enfin, il faudra recevoir l'aval des acteurs du secteur. Vous allez identifier quels sont les influenceurs de votre secteur d'activité et vous allez entrer en contact avec eux en leur faisant connaître vos publications de manière à engager avec eux des discussions et des interactions qui vont avaliser vos contenus. La quatrième étape sera bien entendu de produire ces contenus. Ces contenus vont devoir être, dans un premier temps, authentiques. Vous devez en être l'auteur. Il ne s'agit pas de faire de copier-coller et même si aujourd'hui la curation est encore à la mode avec des systèmes comme BuzzFeed ou Scoop.it, elle n'est pas réellement le reflet de l'expertise de quelqu'un. Donc il va falloir que vous produisiez des contenus qui soient des contenus authentiques. Bien entendu, ils devront être pertinents, c'est-à-dire qu'ils devront à chaque fois répondre à une question que peut se poser votre cible. Et puis enfin, il va falloir penser ces contenus pour la consultation mobile. En particulier si vous travaillez sur des systèmes de blog ou des sites web, ceux-ci devront être responsive, c'est-à-dire s'adapter aux périphériques mobiles, tablettes et smartphones. La dernière étape va être de vous préparer au dialogue. Effectivement, sur ces réseaux sociaux, vous allez être dans un environnement interactif. Et ces interactions, vous ne devez pas les craindre mais au contraire les favoriser et les exploiter. N'ayez donc pas peur ni des commentaires ni des avis. Gérez-les astucieusement, intelligemment et honnêtement de manière à ce qu'ils enclenchent ce qu'on appelle la viralité, c'est-à-dire la propagation de vos contenus. Dites-vous bien que quand quelqu'un va commenter un de vos contenus, eh bien ses contacts vont pouvoir avoir accès à ce commentaire alors qu'ils n'auraient peut-être pas eu accès à votre contenu s'il n'y avait pas eu ce commentaire. Ensuite, il va falloir bien entendu respecter les convictions de chacun. Éviter toute polémique. Et puis enfin, autour de votre marque, autour de vos contenus, rassembler une communauté. En suivant ces quelques étapes qui, vous le constatez, sont à la fois simples et cohérentes, vous allez pouvoir mettre en place une véritable stratégie d'image de marque au niveau individuel et en récolter les effets positifs à moyen terme. À la semaine prochaine.