Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment créer différents contours dans Photoshop ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes. Vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
04:52
  Ajouter à vos favoris

Transcription

C'est vendredi et aujourd'hui c'est un vendredi avec des cadres. En fait, je voudrais pouvoir créer un cadre dans cette image. J'ai deux façons pour faire cela. Alors, bien sûr, de préférence sur un nouveau calque, je crée, donc, un nouveau calque, et puis, avec l'outil Rectangle, on connaît tous ou beaucoup, en tout cas, le fait de pouvoir faire un rectangle et demander dans le menu « Édition » « Contour » ce qui va permettre de remplir avec une certaine couleur et une certaine épaisseur de préférence à l'intérieur pour avoir des angles bien pointues sinon, on risquerait d'avoir des angles arrondies. Et on va lui demander de faire ce contour. Le contour est fait, je peux maintenant désélectionner et c'est bien ce que je souhaite, c'est avoir un contour. Le problème, c'est que ce contour, il est fixe, il est fait de pixels et il n'est plus modifiable. On va voir une autre méthode qui va consister à faire un rectangle, là aussi, peut-être en vecteur d'ailleurs, avec un outil, qui va me permettre de le faire. Alors, je vais le faire sur toute la page, je vais faire un rectangle sur toute la page en blanc, je vais lui demander de prendre les options de transformation « Édition / Transformation manuelle », je vais prendre le point extérieur je vais appuyer sur la touche majuscule pour le faire proportionnellement et la touche « Alt » pour partir du centre. Et je suis en train de faire un rectangle qui va s'ajuster par rapport à mon image. Je valide l'opération. J'ai fait un rectangle blanc, on dirait, ce n'est pas un contour, c'est vrai, mais on y vient. Je vais demander de positionner un effet de contour et ça, ça va être très intéressant, puisqu'avec ce bouton je peux demander de positionner effectivement un contour, lui donner l’épaisseur que je veux. Notez au passage, le contour, ici est à l'intérieur, donc, il ne fait pas l'effet arrondi à l'extérieur d'où l'intérêt de le faire vraiment intérieur et d'autre part, mais je mets évidemment l'épaisseur qui m'intéresse et la couleur qui m'intéresse. Si je mets du blanc, vous allez trouver évidemment, que cela se confond. Mais il y a le blanc de remplissage et il y a le blanc du contour. Notez que sur cette image le contour que j'ai réalisé s'applique sur le fond. Et on a deux réglages ici, le réglage d'opacité que certains connaissent, en cliquant et en glissant sur le mot, par exemple, ou je peux baisser l'opacité, comme vous pouvez le voir et également un autre réglage, qui est le réglage de fond. La différence entre les deux tient dans le fait, que quand je vais baisser l'opacité ici, je baisse l'opacité du fond du calque, mais aussi de l'effet, alors que si je descends le fond, je baisse l'opacité du fond, du calque, mais pas de l'effet. J'obtiens donc bien, ici, un contour, qui lui, peut être modifié à volonté, en faisant un double clic sur le contour pour en rechanger et la couleur si je le souhaite, et l'épaisseur, si je le souhaite également. On a, donc, quelque chose de beaucoup plus souple beaucoup plus adapté pour être modifiée. À partir du moment où vous avez fait ce contour, évidemment, vous pouvez vous amuser à le modifier à tout niveau, et là, en l’occurrence, je vais m'amuser à l'effacer sur certains endroits pour donner plus de dynamisme à mon image. Pour le contour fait sous la forme de pixels ça n'est pas bien compliqué, il suffit effectivement de prendre la gomme, et de venir gommer sur le calque en question pour supprimer les zones qui dépassent, par exemple, devant ou derrière les oreilles du chien. Mais pour ce contour-là, ce sera tout une autre affaire. Si je fais un gommage, ça n'est pas possible, puisque c'est un rectangle vectoriel. Par contre, je peux créer un masque de fusion. Le masque de fusion, je devrais le mettre sur ce calque. En cliquant sur ce bouton, je crée un masque de fusion. Si je viens peindre en noir, je pense que je vais supprimer le contour, mais effectivement, je ne vais pas le supprimer, je vais tout simplement à ce moment-là, reporter le contour plus loin. Ça n'est pas ce qui m'intéresse. Je vais, donc, supprimer mon masque, et en fait, je vais tout simplement, créer un groupe avec cet élément. Dans le menu Calque, je peux demander de le grouper. Vous me direz de le grouper avec qui, l'associer avec qui, il est tout seul. Avec personne, mais il y a un groupe qui le contient, lui et lui tout seul, mais sur le groupe je vais faire le masque de fusion. Et à partir du moment où j'ai fait un masque de fusion sur le groupe, je peux sans problème effacer la partie qui m'intéresse ici, tout comme ici, d'ailleurs. Pour donner l'illusion effectivement, que le chien passe bien devant le contour. L'intérêt évidemment, c'est qu'en faisant deux clics ici, je peux toujours rééditer à tout moment mon contour en mettant plus épais ou moins épais et que je pouvais toujours également réintervenir au niveau du masque de Fusion, si nécessaire pour l'adapter de façon plus précise. Voilà donc, comment faire pour réaliser un cadre modifiable et non pas un cadre qui soit systématiquement bloqué. À vous de jouer, avant de se retrouver, je l'espère, vendredi prochain.