Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment compter les calques dans Photoshop ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes. Vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
03:33
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Les calques, vous connaissez, bien entendu. Dans Photoshop, à chaque fois qu'on met un outil texte, qu'on fait une copie d'image, qu'on fait quoi que ce soit, on crée de nouveaux calques, calques de réglages, calques vectoriels, j'en passe et des meilleurs. On va pouvoir se servir des calques à tout moment en les cumulant les uns sur les autres. Si je prends l'outil « Texte » et que je tape quelque chose, j'ai automatiquement créé ici un nouveau calque. Si je sélectionne une zone de mon image comme celle-ci, par exemple, et que je demande de faire un Ctrl ou un Commande + J sur Mac, j'ai alors un nouveau calque où j'ai bien sûr repositionné cet élément que je peux déplacer ailleurs. Si je prends un calque de réglages en venant sur ce bouton et en demandant de faire un réglage de luminosité ou autre, quel que soit le réglage que je vais faire ici, que je ne peux d'ailleurs appliquer qu'à une partie de l'image, j'ai automatiquement cumulé des calques, et les calques de pixels qu'on peut construire à l'aide de ce bouton, calque, calque, calque, comme vous pouvez le constater ici, le nombre est conséquent. À votre avis, la question du jour, la question de ce vendredi est : quel est le nombre maximal de calques que l'on peut mettre dans Photoshop ? Je vous laisse tester. Non ! Je vais vous donner la réponse, mais je vais surtout vous dire exactement que la limite peut être dépassée sans aucun problème. En effet, ici lorsqu'on a les calques, on peut compter les calques. Je pourrais les compter un par un, mais ça n'est pas forcément évident et regardez bien, en me situant tout en bas à gauche, si vous cliquez sur le petit triangle, au lieu d'avoir l'outil actif, vous pouvez lui demander de vous donner le nombre de calques. J'ai actuellement 34 calques dans mon document. Mais rien ne m'empêcherait de sélectionner une série de ces calques-là, et en prenant toute la sélection, un clic droit ici me permet de les convertir en objet dynamique, et les calques que j'ai sélectionnés ne font plus qu'un calque, même s'ils contiennent en réalité plusieurs calques. Ça veut dire que je n'ai plus que 11 calques dans mon document, mais en faisant un double-clic dessus, je sais que je récupère sans aucun problème les 24 calques que j'avais intégrés. Mon document ne contient donc pas 11 calques mais beaucoup plus Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps. J'ai fait un travail de positionnement de calques sur ce document, 8 000 calques, c'est la limite. En effet, on ne peut plus ajouter là de nouveaux calques ni même regrouper ou retravailler les calques de différentes façons. Si vous sélectionnez les calques, plus rien n'est possible à partir de 8 000. Il faudra probablement vous passer de quelques calques. Par exemple, de ces quelques calques pour arriver à 7 995, pour avoir le droit d'en recréer, mais également si on le souhaite de sélectionner une série de calques pour pouvoir demander que cette série qui représente du monde, et on voit qu'il faut du temps pour la sélectionner, va me permettre de les grouper d'une part, toujours comptabilisés comme calques dans mon document, mais éventuellement avec le fameux clic droit de demander de créer un objet dynamique qui contiendra dans le calque ces multiples calques éditables par ailleurs. Je vais donc lui demander ici de faire en sorte de convertir en objet dynamique. Je vois ainsi le nombre de calques qui va passer de 7 995 à... ... 650. Je pourrai donc cumuler, voire dupliquer, ces calques-là, et comme vous pouvez le constater alors, on dépasse largement les 8 000 calques. Qui a besoin de ces 8 000 calques ? Je vous laisse jusqu'à vendredi prochain pour y réfléchir. À la semaine prochaine !