Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment bien tirer parti des filtres dans Bridge ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les vendredis, avant de partir en week-end, suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes ! Dans cette série hebdomadaire, vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
05:10
  Ajouter à vos favoris

Transcription

La semaine est vite passée, et la semaine dernière je vous ai proposé d'utiliser Bridge pour avoir les yeux dans plein de dossiers à la fois. Je vais le refaire tout au bout avec un clic droit, « Afficher les éléments des sous-dossiers ». On se retrouve donc avec un nombre conséquent d'images et je sais que je vais avoir besoin de certaines images, et on va donc s'appuyer sur les filtres. Qu'est-ce que c'est génial ! Et le système d'exploitation, Mac OS ou Windows, ne nous offre rien de comparable. Première chose, je regarde dans tous les dossiers à la fois, mais je peux à l'aide du filtre « Dossier parent » choisir de ne voir que les images d'un dossier ou d'un autre, ou éventuellement de plusieurs à la fois comme vous pouvez le constater. Au passage, Alt me permet de dire que je veux voir tous les dossiers sauf celui-ci, ou au contraire uniquement celui-ci avec encore Alt + clic. Comme avec l'œil devant les calques dans Photoshop ou dans Illustrator, on va pouvoir faire cette opération. Enfin, lorsque vous allez demander de choisir des images, ici je vais demander de revoir l'ensemble en décochant cette case, on va retrouver ici toute une panoplie de filtres. Les filtres changent selon les dossiers dans lesquels vous allez puisqu'ils n'agissent que sur des images qui diffèrent vous permettant de filtrer par définition. On va retrouver des filtres par types de fichiers. Si je l'ouvre, je retrouve les dossiers. Je retrouve les documents Photoshop. Il y en a un et un seul. Je retrouve les documents JPG mais également les fichiers Camera raw. C'est tellement commode de pouvoir filtrer et visualiser qu'une partie des fichiers ou éventuellement les raw et les JPG cumulés. On peut filtrer grâce au champ des mots-clés qui est seul à rester accessible quoiqu'il arrive. Mais les autres, date de création, ils n'ont pas tous été créés à la même date, date de modification, ils n'ont pas tous étés modifiés à la même date, l'orientation, n'est-ce pas pratique de pouvoir voir toutes les images qui sont carrées, celles qui sont au format paysage exclusivement ou au format portrait, je trouve ça bien évident d'autant plus qu'on va pouvoir aller plus loin avec la notion de proportions. 1:1 donne un carré, c'est évident, mais des images qui sont proches du16:9, en tout cas très panoramiques, vont être filtrables directement à partir de là. On va retrouver aussi les profils colorimétriques. Est-ce que mes images sont bien définies dans le profil dont j'ai besoin ? Je peux filtrer pour voir celles qui sont dans un profil ou dans un autre. Et pour les photographes, la notion de vitesse ISO. Une image qui a été prise avec une sensibilité très forte risque plus facilement d'avoir besoin d'un réglage de bruit qu'une image qui a été prise avec une faible sensibilité. On va retrouver aussi une image qui a été prise avec une vitesse très courte qui est plus suceptible d'être nette même s'il y a eu du mouvement pendant la prise qu'une image prise sur une portion de temps plus longue. En sélectionnant le fichier et en appuyant sur la barre d'espace, on pourra voir et cliquer même avec la possibilité de voir au rapport 1:1 que la zone de netteté est très faible et que l'apparition du bruit devient importante dans ces conditions. Je ressors avec la touche d'échappement pour aller voir un peu plus loin les choses, mais comme je suis en train de filtrer ici et ici à la fois, au fur et à mesure du cumul des filtres je risque de ne plus voir d'image. Le bouton en bas me permet d'annuler tous les filtres. Je recherche également des images avec la valeur d'ouverture, avec la distance focale. On va avoir toutes sortes d'informations, objectif, modèle de l'appareil photo et même pour ceux qui possèdent deux appareils photo identiques la possibilité de retrouver le numéro de série qui vous permettra à coup sûr de pouvoir corriger la poussière sur le capteur du boîtier numéro 1. La balance des blancs, les fichiers raw et une chose très importante, la possibilité de retrouver les images qui sont marquées par un copyright. Voilà donc en quoi les filtres peuvent nous faire gagner énormément de temps pour retrouver les images qui répondent à un critère technique. Et si tous ces critères ne vous intéressent pas, surtout ne les gardez pas devant les yeux. Pour ça, déroulez le menu et allez décocher ce qui ne vous intéresse pas, par exemple, la distance focale si vous travaillez avec un appareil photo autre qu'un plan format, évidemment il y aura un intérêt à avoir cette valeur, mais l'autre nous intéresse peut-être moins. Et si on n'est pas photographe, on peut retirer ces données-là. Si on est photographe, on les conserve mais d'autres ne nous intéresseront pas, et c'est ainsi qu'on va adapter le logiciel à nos propres besoins. Il y aurait aussi beaucoup à dire sur Bridge en pensant aussi à exploiter les métadonnées et là aussi les ajuster à vos besoins en allant dans le menu « Préférences » et en décochant tout ce qui ne vous sert pas et en laissant coché uniquement ce qui peut potentiellement vous intéresser. Je retire par exemple les données GPS. Je peux retirer l'audio si je suis photographe et les vidéos si je ne me sers pas de ces médias, l'imagerie médicale ou le SWF, et du coup quand je clique ici, j'ai des menus qui sont raccourcis et plus adaptés à mes besoins. Voilà comment se servir de Bridge d'une part, et quand on s'en sert, s'en servir bien en le configurant en fonction de vos besoins. Tout ça pour vous faire gagner du temps la semaine prochaine pour qu'on se retrouve encore plus vite, et à vendredi prochain.