Le marketing en ligne : Série hebdomadaire

Comment améliorer la portée naturelle sur Facebook ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Les règles fondamentales du marketing s'appliquent également au monde numérique. Cependant, ce milieu présente des spécificités et des opportunités d'actions en constante évolution. Pour tous ceux qui veulent déployer un marketing dynamique en exploitant les possibilités du numérique, cette série hebdomadaire vous propose de faire régulièrement le point sur les avancées, les tendances et les retours d'expérience des professionnels. Didier Mazier vous accompagne dans la découverte du social marketing, de l'e-commerce, du growth hacking, et de bien d'autres techniques et stratégies. En suivant cette série, vous connaîtrez tout de ce qui anime le commerce moderne.
04:28
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Vous vous demandez peut-être, comment améliorer la portée naturelle de vos publications sur Facebook. La portée naturelle, effectivement, a tendance à décroître fortement pour deux raisons. La première raison, c'est tout simplement que la compétition s'est accrue et que vos publications sur le réseau, ne sont pas les seules. La deuxième raison est que Facebook veut gagner de l'argent et donc, va privilégier des publications qui auront été sponsorisées, des publications pour lesquelles, les entreprises auront payé, afin qu'elles soient affichées au maximum d'utilisateurs, selon des critères de ciblage propres à Facebook. La portée naturelle des différents types de publications, est la suivante : les vidéo vont arriver en tête, avec une portée de 12,62 %, les images vont représenter un pourcentage légèrement inférieur, mais en gros, cela va se tenir, les liens, eux, vont être également, encore, inférieurs, et les statuts auront une performance qui sera de la moitié par rapport aux vidéos. Vous voyez, donc, qu'il y a quelque part, une portée naturelle qui va privilégier les contenus de type vidéo. Ensuite, il faut comprendre qu'il y a la portée, le Reach et il y a également, l'Engagement. Les pourcentages sur les engagements, correspondent, également, au même ordre, c'est-à-dire que viennent en tête, les vidéos et en queue de peloton, les posts de statuts. Quels sont les paramètres de l'algorithme pour comprendre ce qui se passe ? Facebook va prendre en compte le type de publication, va prendre en compte les publications qui ont été masquées ou signalées par des utilisateurs, mais il va prendre, également, en compte l'interaction avec les annonces qui vont pouvoir être publiées. Et il va, également, pour finir, prendre en compte le type de connexion et ne pas publier la même chose pour quelqu'un qui va se connecter avec un ordinateur de bureau ou un périphérique mobile. L'affinité est, donc extrêmement important dans les paramètres de l'algorithme, de même que le poids et la dépréciation. L'interaction est fondamentale. Plus un utilisateur va échanger avec une marque, plus il verra ses publications. Plus un utilisateur va réagir à un certain type de posts, plus il verra des posts similaires. Et le nombre d'interactions avec un post, va en accroître la visibilité. Vous voyez, donc qu'à partir du moment où vous voulez accroître la portée naturelle de vos publications sur Facebook, il va falloir que vous privilégiez l’interaction avec vos utilisateurs. Plus il y aura, également, de réactions négatives, moins la publication sera publiée. Il faudra, donc, éviter tout ce qui va générer des polémiques négatives avec vos publications. Les axes d'amélioration deviennent, donc pratiquement, évidents, vous allez ouvrir à la discussion, échanger avec les utilisateurs et montrer quelles sont les coulisses de votre entreprise. Il va falloir que vous soyez disponible, que les utilisateurs puissent vous contacter facilement et puis, surtout, il va falloir que vous leur répondiez rapidement. Enfin, il va falloir être positif, le but, est, bien entendu, de satisfaire le client. Il y a, également, des points d'amélioration technique sur le contenu, vous allez privilégiez des publications qui vont être courtes, sur Facebook, 160-180 caractères. Vous allez envoyer des appels à l'action, vous allez inciter les utilisateurs à agir, soit en vous répondant, soit en venant intervenir sur votre page, voire quitter Facebook pour venir sur votre site, utiliser des points d'exclamation et mentionner d'autres pages. En ce qui concerne le planning de publication, il va falloir éviter les heures de pointe. Surveillez, donc les statistiques de votre page pour comprendre comment les utilisateurs fonctionnent. En général, le pic des heures de pointe est entre 6 heures du matin et 15 heures, le pic des heures creuses va être entre 22 heures et 3 heures, et lorsque vous allez publier le dimanche, vous obtiendrez 25 % plus de portée naturelle que si vous publiez le mercredi. Pour terminer, n'oubliez pas que Facebook dans l'interface d'administration de votre page, met à votre disposition des statistiques horaires de fréquentation de votre page et de vos publications, de manière à ce que vous puissiez ajuster votre planning. À la semaine prochaine.