Organisation et traitement d'images : Série hebdomadaire

Comment accéder rapidement et efficacement aux outils de Photoshop ?

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Suivez les astuces d'Yves Chatain pour les photographes. Vous verrez des fonctions analysées en organisation et en traitement d'images, pour progresser ou vous faire plaisir. Vous aborderez également des fonctionnalités cachées, ou parfois un simple accès rapide à quelque chose qui semble complexe. Cela concernera les logiciels de traitement d'images comme Photoshop ou Lightroom, ou d'organisation des images comme Bridge. Vous découvrirez aussi des astuces concernant votre système d'exploitation, ou tout ce qui est utile pour vous aider ou vous amuser !
05:05
  Ajouter à vos favoris

Transcription

Le vendredi matin, Photoshop est malin, et vous aussi, j'espère en utilisant des raccourcis clavier. Alors, les raccourcis clavier, c'est surtout pour appeler les outils dont je vais vous parler aujourd'hui qui sont effectivemnt très malins, d'abord, il suffit de rester sur l'outil, une fois que sans seconde, pour voir sa description et au bout, la lettre qui permet de le prendre. Il faut trouver un moyen mémotechnique, par exemple, celle-ci V comme voyage. c'est ce qui permettra de faire voyager mon image, c'est, effectivement, un outil de déplacement. Après ça, il y en a qui seront faciles, et d'autres moins, L comme « Lasso », et notez au passage qu'il y a trois « Lassos », donc, il n'y a qu'un seul L. Dans ce cas, vous pouvez soit faire Alt ou option clic sur le Lasso pour en changer, soit si vous êtes loin du Lasso, et que vous voulez changer le Lasso, vous appuyez sur L, et majuscule L qui permet d'aller chercher le suivant ou encore le suivant. Donc, il y en a trois, on boucle et on arrive sur le troisième, puis, on revient sur le premier. On trouvera des raccourcis clavier pour tout, C comme, c'est souvent un mot anglais, bien sûr, « Crop ». Ça ve être I comme « Inc », prélever l'encre, prélever la couleur. On va avoir B comme « Brush », on va avoir S comme « Stamp », je ne vais pas vous faire une leçon d'anglais, je suis trop mauvais dans ce domaine, mais vous allez sûrement trouver, par exemple que « Erase » c'est la gomme, effectivement. T comme Texte, P comme Plume, bref, ça vaut le coup de se pencher pour aller les chercher rapidement, regardez, on révise d'autres leçons, V pour l'outil de déplacement, M pour le second. Il y en a d'autres caches derrière, majuscule M, je le retrouve, L comme Lasso, il y en a d'autres caches derrière également. Ce sera W, ici, comme la baguette magique en anglais et je vous laisse trouver le mot, C comme « Crop », comme on disait, mais on va retrouver derrière avec la majuscule C, d'autres outils également, caches, on continue avec la pipette I, après ça J, pourquoi J ? Je ne sais pas, je n'ai pas encore trouvé, mais vous allez sûrement me suggérer une bonne idée pour m'en rappeler, B pour « Brush », S pour « Stamp », l'outil en dessous Y comme Yves, c'est facile, je m'en rappelle, E comme « Erase », G comme « Gradium ». On arrive à retrouver toujours des moyens mémotechniques pour s'en rappeler, mais ce qui est très intéressant, et ce qui fait que c'est encore plus malin qu'on l'imagine, c'est que lorsqu'on a pris un outil, comme par exemple, ici, B pour prendre le pinceau, je vais changer la taille et le comportement. Si je viens peindre, ici, avec mon stylo ou avec mon pinceau, je vais venir peindre, par exemple, avec ma tablette et je voudrais dessiner quelque chose. Quand je peins ici, je fais un geste qui est assez facile à faire dans un sens, mais peut-être moins facile dans l'autre. Si je suis droitier, je vais être plus à l'aise pour faire une paranthèse dans ce sens que dans l'autre. Je peux aller chercher l'outil permettant de pivoter le point de travail. Il est caché derrière la main, mais il a un raccourci clavier différent, la lettre R comme rotation, vous l'avez deviné. Effectivement, quelque soit l'outil que j'ai en main, je peux très bien appeler la touche R, et je pourrais pivoter mon plan de travail, mais attention : il me faut maintenant aller rechercher le pinceau. Alors, l'astuce de jour, c'est que les raccourcis clavier, vous allez les apprendre par cœur pour vendredi prochain, mais par contre, une chose est sûre, c'est que vous allez les apprendre par cœur pas pour rien. Quand vous avez le pinceau et que vous voulez tourner, vous appuyez sur la lettre R qui permet de faire une rotation du point de travail, mais vous la maintenez enfoncée. Et du coup, au lieu d'avoir le raccourci qui vous prenne l'outil de façon définitive, il me permet de tourner mon point de travail, mais dès que je relâche, je continue avec l'outil que j'avais en main, en l'occurence, le pinceau. Quand vous avez pivoté une page, la touche « Escape » vous permet de l'ammener de droite. Voilà, quelques petites astuces qui devraient vous aider quand même au niveau de l'usage et, surtout, vous inciter, je l'espère, à utiliser les raccourcis clavier. Il existe depuis fort longtemps des raccourcis clavier qui permettent de travailler en cours de route. Le Z, par exemple, me permet, ici, de zoomer, mais il est possible de le faire également avec le raccourci Contrôle ou commande « Espace » qui va nous permettre d'obtenir le petit zoom, le temps de s'en servir, et dès qu'on relâche, on est à nouveau avec notre outil. De même que la barre d'espace qui permet de déplacer l'image à travers le point de travail, et dès qu'on relâche, on reprend l'outil qu'on avait en main précédemment. Cette fonctionnalité est maintenant disponible sur tous les outils, pourquoi s'en passer ? N'importe quel outil peut être appelé, d'un seul coup, par un appui prolongé maintenu sur la touche correspondante. On finit par un dernier pour partir en week-end, qui est la touche « H », c'est la main, bien connu, si j'appuie sur la touche « H » et que je la relâche, j'ai bien la main qui est, en fait, disponible directement avec la barre d'espace. Si vous maintenez le « H » maintenu, dès lors que vous avez zoomé dans une image, vous allez avoir un système de navigation virtuelle. La main y maintenue, je clique et je recule pour aller voir l'arrière de l'animal, je clique à nouveau pour aller voir l'avant de l'animal ou une autre partie de l'image. On dézoome, on voit l'image entière et on vient positionner le cadre de zoom à l'endroit qui nous intéresse. Si vous avez zoomé de façon plus forte encore, de la même façon « H », je clique et je maintiens. Je viens me positionner à l'endroit qui m'intéresse, re « H » maintenu je clique et je me positionne par ailleurs, dans l'image. Voilà, des petites astuces qui devraient vous faire gagner du temps à laquelle on ajoute que double clic sur la main, se remet à taille écran, double clic sur la loupe, se remet à taille réelle des pixels. Voilà, pour la palette d'outils, révision et interrogation vendredi prochain.