Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Cibler des aspects sur les calques ou les groupes

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Grâce à la cible des calques, attribuez aisément des contours, des fonds et des effets aux objets contenus dans un calque.
05:50

Transcription

Dans cette séquence, je vais vous montrer comment cibler sur un calque des aspects, voire des styles graphiques. Si on regarde la problématique des routes, j'ai construit ici des routes en faisant deux calques. Un calque qui contient les routes blanches, un calque qui contient les routes noires ce qui me permet d'avoir des routes qui sont parfaitement ajustées. Si j'avais voulu utiliser les styles graphiques, ce qui est possible bien entendu, j'aurais créé des routes qui seraient construites de traits noirs et blancs puisque chaque style ici dans son panneau d'aspect a bien une représentation avec un contour noir et un contour blanc. Cela fait bien la forme de la route. mais malheureusement au niveau des croisements puisque chaque objet est sur un plan différent il a beau avoir deux attributs, il masque l'autre objet. Il va donc falloir dans ce cas-là cibler. On va pouvoir cibler sur les calques. Vous voyez la petite cible située ici. Si vous cliquez sur la partie droite du calque, vous sélectionnez tous les objets du calque et on voit que ces objets ont une cible grise puisqu'ils ont bien eu un aspect particulier qui concerne ces deux aspects cumulés du contour noir et du contour blanc. Nous allons voir ici comment on va pouvoir faire pour cibler sur le calque. Il me suffira de prendre la cible qui est là qui contient les attributs du contenant, et de les glisser ici. Vous pouvez constater à ce moment-là que tous les croisements sont bons. Attention tout de même à une chose c'est qu'on voit bien que, si je sélectionne ce tracé, j'ai une cible grise ici et une cible grise sur le calque. Je vois que l'objet a deux attributs contour noir, contour blanc mais également que le calque en positionne aussi. Si je viens effectuer un double-clic sur le mot « Calque », les attributs du calque sont bien identiques. Je me retrouve donc avec quatre attributs pour cet objet : deux pour lui-même, deux pour le calque qui le contient. Les attributs de l'objet c'est ce qu'il y a dans le contenu. Je refais deux clics dessus. je m'aperçois d'une chose : c'est que si je retire cet attribut, par exemple l'attribut du contour ici, si je le supprime, ça ne change absolument rien au dessin. On voit bien qu'effectivement, des attributs peuvent être supprimés sur les autres objets, puisqu'ils sont avec des attributs ciblés sur le calques. Pour supprimer tous les attributs, il y a une solution aussi lorsque vous avez des objets qui en ont éventuellement plusieurs, c'est de sélectionner les objets et de cliquer sur ce bouton qui permet d'un seul clic d'effacer tout fond et tout contenu, de mettre les objets à nu. Ils ne le sont pas réellement puisque dans la réalité, ils sont avec les attributs ciblés sur le calque. J'ai ciblé ici sur ce calque les routes, je peux donc maintenant me permettre de passer de deux niveaux de route et de n'en garder qu'un seul. Je détruis donc bien ce calque. Mais pour le plan d'eau, j'ai bien également un plan d'eau mais sur une autre carte j'en aurai d'autres. Je vais donc pouvoir demander de cibler également la notion de plan d'eau. Sur le calque, je vais glisser l'aspect de l'objet ce qui va me permettre maintenant de demander à ce que mon objet soit non pas avec le bleu plus le bleu du calque, je vais donc demander à ce que l'objet soit déshabillé complètement. Il n'a plus d'attributs, mais il reste tout de même, coloré en bleu grâce à son calque. Je peux renouveler l'opération sur chacun des calques bien entendu. On va aller regarder à ce niveau ce que ça donne sur une carte comme celle-ci. Dans la réalité, j'ai bien systématiquement mise à part pour le calque de texte, des routes qui si vous les regardez, sont toutes des objets sans fond ni contour comme on peut le voir également, à travers la palette d'outils. Je vais avoir également les routes principales qui sont avec leur double contours mais qui dans la réalité, sont sans fond et sans contour. Ce sera vrai de tous les objets que j'ai mis dans ces calques. Quel est l'intérêt de faire ça ? Le suivant : si je supprime tous les objets qui sont dans ces calques, j'obtiens ce résultat. En conservant simplement ici le contour qui est au dessus, et la mer qui est en dessous. Cela va me permettre de dessiner avec des objets sans fond, sans contour les éléments dont j'ai besoin. Par exemple, si je prends le crayon en appuyant ça va être N qui va me l'appeler et que je dessine sur le calque « Terre », je peux dessiner la terre ici, et je sais que quoi qu'il arrive, le contour que je fais montre bien la côte. Je vais fermer ma zone, et j'ai bien la couleur verte. Si jamais je voulais agir sur un autre élément : la ville je vais pouvoir là aussi dessiner une ville. Je dessine donc la partie de la ville à cet endroit, et j'ai bien la ville qui est dessinée. Je peux déselectionner. Si j'ai un autre élément de ville je peux déselectionner en appuyant sur la touche Ctrl ou Cmd sur Mac et en cliquant en dehors de la zone. J'ai un autre quartier urbain dans cette partie-là. Je le dessine également. Je viens mettre les routes principales il suffit de dessiner tout simplement pour définir des routes qui passent par ici. Je le déselectionne en cliquant ailleurs avec la touche Ctrl toujours ou Cmd sur un Mac, et je dessine une autre route. Attention, elle n'est pas sur le bon calque, je prends donc la pastille et la glisse sur le calque correspondant à mes routes principales. Elle reprend donc tout de suite les attributs correspondants à l'aspect stipulé pour ce calque. Comme vous pouvez le constater quelque soit le plan si je suis sur les routes principales, je peux dessiner en étant sûr de retrouver toujours la même logique de la mise en forme automatique. Il est donc intéressant de pouvoir cibler sur le calque un aspect ou éventuellement si vous avez pris le temps de l'enregistrer d'appliquer un style graphique. À ce moment-là, vous êtes certains que tous les objets qui sont dedans prendront ses attributs en plus de ceux qu'ils ont déjà s'ils en ont. Le mieux à ce moment-là pour ne pas compliquer les choses est de leur retirer tous leurs attributs avec un simple clic sur ce bouton. On pourra éventuellement créer un modèle de ce fichier pour réaliser différents plans très facilement.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !