Les fondements de la couleur

Choisir son pinceau

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La gouache, comme l'aquarelle, l'acrylique et d'autres techniques, se manipule essentiellement avec des pinceaux. Vous allez voir comment les choisir selon l'effet recherché et la technique employée.
08:39

Transcription

Alors il existe différents styles de pinceaux, différents types de pinceaux qui ont chacun des avantages et surtout des utilisations assez précises. Tout d'abord dans la famille des pinceaux on va pouvoir aussi parler des feutres pinceaux qui sont des feutres qui ont une pointe malgré tout souple par rapport à un feutre normal et vous voyez que ici j'arrive à faire des traits assez fins. Alors le gros avantage par rapport au pinceau classique, c'est que vous le tenez comme un stylo, comme un feutre c'est donc pas quelque chose de complètement nouveau par rapport au fait de maîtriser un vrai pinceau. Ce sont aussi des feutres qui n'ont pas le défaut, on va dire, d'avoir beaucoup d'encre qui arrive d'un seul coup puisque ils fonctionnent avec des cartouches. On va pouvoir remplacer les cartouches, soit c'est le corps en entier comme ici, soit sinon vous avez des petites cartouches comme ça pour certains modèles. Donc on a un débit d'encre qui est assez régulier alors que quand on travaille avec un pinceau traditionnel c'est à vous de régler le débit d'encre. Là je suis en train de travailler avec de l'encre de Chine donc j'ai mis un petit peu d'encre dans un godet et je vais prendre le pinceau qu'utilisent la plupart des illustrateurs, des dessinateurs de bande dessinée, c'est-à-dire un pinceau en poil de martre. Alors en poil de martre Kolinsky. Là c'est la référence Raphaël 84, 08. Il y a Isabey aussi qui est une bonne marque. De toutes façons, il faut choisir une marque. Vous voyez que, je vais vous faire un schéma pour être sûr que vous voyez : l'encre, c'est l'extrémité du pinceau. En fait je mets de l'encre jusqu'à ce niveau-là, pas plus. Évidemment de temps en temps, si vous trempez dans un flacon de ce type, là vous ne savez pas trop jusqu'où vous plongez votre pinceau. Donc dans ces cas-là un petit coup de chiffon, on essuie le surplus. Pourquoi ne pas mettre de l'encre complètement jusqu'à cette partie ? Sinon petit à petit, surtout l'encre de Chine, avec la gouache ou l'acrylique ce sera la même chose, va sécher va faire une espèce, des espèces de boules ici. Du coup, les poils vont s'écarter de plus en plus et votre pinceau va devenir beaucoup moins précis, beaucoup moins malléable. Alors, pourquoi les pinceaux en poil de martre ? Et bien, je vais le mettre complètement à plat pour que vous le voyez bien, ils ont une certaine rigidité, vous voyez que la pointe se reforme très très rapidement. Alors que si vous utilisez des pinceaux en petit gris, qui sont des pinceaux beaucoup moins chers que les pinceaux en poil de martre, et bien là on va avoir quelque chose qui va être beaucoup plus difficile à manier puisque les poils en étant plus souples vont faire que le moindre mouvement je vais faire des pleins et des déliés que je ne maîtrise pas. Tandis que là, la pointe a une certaine rigidité, voyez. Elle revient très très vite à sa forme, donc c'est un pinceau qui permet plus de dessiner. Comme ces pinceaux coûtent relativement cher, aux alentours d'un petit peu moins d'une dizaine d'euros pour les numéros 2, 3 qui sont les numéros qui vous sont le plus utiles. Le 1, c'est vraiment très très fin. Le 01 ou 02, alors là vous n'avez plus que quelques poils. Comme ce sont des pinceaux qui sont assez chers, en fait on va les acheter pour les petites tailles, pour les petits numéros mais par contre dès qu'on va avoir besoin d'un pinceau avec une taille beaucoup plus conséquente, et bien là on va racheter une autre marque, une autre qualité beaucoup moins chère. D'accord ? Donc ce n'est pas la peine monsieur de faire la tête. Le pinceau en poil de martre, à quoi il va vous servir ? Il va vous servir à l'encre de Chine, il va vous servir à la gouache, il va vous servir à l'acrylique, il va vous servir à l'aquarelle. Donc c'est un bon investissement. Si vous ne prenez pas l'habitude de laisser votre pinceau une fois que vous avez terminé votre travail comme ça dans un godet ou évidemment plus dans un gros récipient, il ne risquera pas de devenir complètement tordu à force d'avoir été maintenu dans une mauvaise forme. Donc quand vous avez fini de l'utiliser, le plus simple, le moins cher c'est d'avoir un chiffon donc pensez à le nettoyer mais j'ai même envie de dire que si vous oubliez de le nettoyer, c'est beaucoup plus important de le laisser à plat. Si vous avez une table à dessin, le fait d'avoir un chiffon va aussi vous permettre de ne pas avoir le pinceau qui roule et qui va à un moment faire tuc tuc tuc comme ça sur votre dessin. Sinon il existe des systèmes de support où on peut fixer les pinceaux. Ce sont des pinceaux chers. Si vous vous en servez normalement ils vous durent quand même longtemps, ils peuvent durer plusieurs années donc vous les nettoyez bien. Alors la base serait quand même d'avoir des pinceaux, au moins un pinceau pour l'encre de Chine et un pinceau pour la couleur, parce que le pinceau pour l'encre de Chine, il va tout le temps rester quand même des petites traces d'encre à un moment ou à un autre donc si vous l'utilisez pour la couleur et que vous ne l'avez pas au préalable énormément nettoyé, ça peut être un petit peu embêtant. Évidemment il y a aussi la question du grain, c'est-à-dire qu'ici je travaille sur un papier qui est lisse pour de l'encre de Chine et c'est ce qu'il y a de mieux. On peut même travailler carrément sur du Bristol. Pour le lavis ou l'aquarelle on va utiliser des pinceaux de ce type qui ont un ensemble de poils beaucoup plus conséquents. Donc il y a ce modèle-là qu'on trouve assez souvent avec une finition en métal et puis sinon nous avons des modèles comme ceux-ci que je viens d'acheter donc voilà c'est des poils synthétiques donc c'est beaucoup moins cher que le poil de martre mais ce qui va être important c'est d'avoir des pinceaux relativement souples et qui permettent de faire des grandes surfaces. Ensuite dès qu'on travaille avec la gouache ou l'acrylique de façon pâteuse et évidemment avec l'huile, on va utiliser des brosses. Alors les brosses, voyez, celle-ci les poils reviennent très très vite. Elle est très rigide. Celle-ci est assez abîmée, c'est une brosse que j'ai utilisée en faisant beaucoup plus de grands mouvements. Je ne la jette pas parce que pour faire des fonds etc, ça reste utile. De toutes façons, les illustrateurs ont du mal à jeter leurs pinceaux. Celle-ci a des poils beaucoup plus doux que la précédente, comme les poils sont plus courts cela permet une meilleure précision. Et puis on va aussi avoir des grosses brosses comme ça donc il y a différentes forces, etc qui vous permettent de faire vraiment des très grandes surfaces. Et puis il ne faut pas hésiter à avoir aussi, si vous avez vraiment des grandes surfaces, des grandes brosses comme ça qui vont vous permettre d'avoir un mouvement très très rapide pour couvrir une grande surface, puisque il est évident que si vous avez une surface de ce type à couvrir et que vous utilisez un petit pinceau, vous allez y passer beaucoup de temps, ce qui ne va pas être intéressant d'un point de vue rentabilité mais surtout qui ne va certainement pas produire un bon résultat. Donc achetez différents pinceaux : un pinceau en poil de martre, c'est absolument obligatoire. La différence est énorme avec un pinceau en petit gris. Vous pouvez être dégoûté d'une technique tout simplement parce que vous n'avez pas le bon outil.

Les fondements de la couleur

Apprenez et maîtrisez les fondamentaux et les subtilités de l'utilisation de la couleur. Créez des ambiances, captez l’attention, ajoutez de nouvelles possibilités à vos créations.

2h58 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Spécial abonnés
Date de parution :30 nov. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !