PowerPoint 2010 : Astuces et techniques

Choisir soigneusement les transitions

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Créer des transitions est un jeu d'enfant avec PowerPoint 2010. Dans cette séquence, vous apprendrez à élaborer des transitions adaptées à vos propres animations.
04:28

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons apprendre ensemble, à choisir soigneusement, nos transitions. Nous n'allons pas parler d'esthétique, ni même de bon goût, seulement, de visibilité et d'impact. Après, le reste dépend de votre sensibilité et de vos préférences, rien de plus. Commençons l'analyse. Ici, nous avons quatre diapositives, des calques qui pourrait se dérouler durant votre présentation. La première correspond à un écran-titre, à un écran d'accueil. La couleur inonde l'écran et il y a peu de texte. La deuxième correspond à une diapositive de contenu. La couleur est plutôt minoritaire, mais rappelle celle de l'écran-titre. Le contenu, par contre, le texte, lui, est abondant. La troisième rappelle la deuxième, mais le contenu est très légèrement différent. La quatrième, en fin, tranche complètement avec le reste de votre présentation. Avant toute chose, une petite explication s'impose. Pour la 2 et pour la 3, je suis entièrement d'accord qu'il y a beaucoup trop de texte, c'est normal. Vous pourriez être emmené à mettre à jour des présentations PowerPoint sur lesquelles vous n'auriez pas la main sur le contenu, seulement, par exemple, sur les effets ou l'apparence, dans ces cas-là, vous pourriez vous dire qu'une petite transition pourrait rajeunir le tout, oui, mais à certaines conditions que nous verrons. Pour la dernière, vous avez vu que le thème est différent des trois premières. Je vous imagine faire des gros yeux, c'est normal. Habituellement, il ne devrait y avoir qu'un seul thème pour toute la présentation. Ici, c'était pour vous montrer quelque chose qui tranche avec le reste, j'ai, donc choisi un autre thème. Mais ç'aurait très bien pu être une image ou alors, un graphique, ou un élément qui sort de la présentation, qui ne devrait pas y figurer, mais pourtant, qui est là et qui est sûrement, nécessaire. Commençons par la première. Pour notre écran-titre, pour rappel, vous partez à chaque fois, d'un écran noir dans votre transition ; écran noir, écran-titre, écran noir, écran-titre, etc. Ici, il n'y a pas vraiment de règle. Choisissez une transition qui vous correspond, qui vous plaît et surtout, qui vous semble utile. N'oubliez pas de présenter votre présentation à quelqu'un de votre entourage, quelqu'un qui peut apporter un avis différent du vôtre. S'il valide ou s'ils sont plusieurs à valider, c'est gagné. Pour la deux, c'est légèrement différent. Préférez, si possible, les effets de fondu. Pourquoi ? Dans la 1, on a une couleur qui est abondante, dans la 2, on a la même couleur, mais qui est moins présente. La transition de fondu va effacer la couleur pour laisser place au texte, ça veut dire que le public aura les yeux sur la couleur qui s'efface et ensuite, il aura directement, les yeux sur votre texte, pile là où vous voulez, faisons un essai. Les yeux sont au bon endroit. Un autre effet, l'horloge, par exemple, mes yeux sont au centre. Évitez, cependant, par contre, tous les effet dits de déplacement rigide, c'est-à-dire des déplacements qui embarquent toute la diapositive et qui l'emmènent ailleurs. Par exemple, le cube ou alors, une galerie. On prend toute la diapositive et on l'emmène. Le problème, c'est qu'on sait que vous allez présenter quelque chose, on est là, on est là pour vous, c'est inutile de l'alourdir avec ce type de présentation qui n'apporte rien. Pour la 3, elle est très similaire à la 2. Si vous incorporez un effet de fondu, cela aura très peu d'incidence, regardez. On voit que ça change, mais le texte se floute, cela n'est pas agréable. Préférez là, au contraire, les effets de déplacement rigide, cela mène du dynamisme à l'ensemble, alors que le texte, lui-même, ne bouge pas beaucoup. Là, vous pouvez préférer tous les effets de cube, de galerie, etc., qui apportent du dynamisme. Enfin, et pour finir avec l'élément qui tranche, ici, si vous le sentez, vous pouvez utiliser tous les effets déstructurant, vous allez apporter quelque chose qui n'a rien à voir, détruisez ce qu'il y avait avant. Vous pouvez vous permettre les Alvéoles, vous pouvez vous permettre des Barres aléatoires, évidemment, choisissez selon votre goût et selon votre public, mais l'idée est de détruire ce qu'il y avait avant. Des Portes, si vous préférez quelque chose de plus sobre. On efface ce qu'il y a avant et on aborde le nouveau thème. Vous avez maintenant, quelques clés qui vous permettront de choisir soigneusement, vos transitions, utilisez-les judicieusement.

PowerPoint 2010 : Astuces et techniques

Découvrez à quel point PowerPoint vous réserve bien des surprises, de la conception à la diffusion de vos présentations ! Acquérez les bonnes pratiques et ayez les bons réflexes.

1h49 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :30 juin 2017
Mis à jour le:29 mars 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !