Les fondements de la gestion de la couleur

Changer de mode colorimétrique

Testez gratuitement nos 1271 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Passez en revue une méthode de changement de mode colorimétrique qui tend à la maîtrise explicite des opérations. Les images RGB enregistrées dans Lightroom peuvent aussi avoir un profil ProPhoto et être en 16 bits. Doivent-elles rester en 16 bits ?
04:38

Transcription

Nous allons voir maintenant le changement de mode colorimétrique. J'ai pris ces deux images ici, un copie exact de la même image, parce que je voudrais vous montrer les deux façons à faire par rapport à ça. Jusqu'il y a peu les gens qui voulaient changer et passer en quadrie, faisaient ceci image, mode, couleur, CMJN. Depuis relativement récemment il y a un avertissement dans Photoshop qui vous dit concrètement, ceci n'est peut-être pas votre intention, est-ce que vous maîtriser, est-ce que vous faites en fait, c'est ça que ça veut dire évidemment. C'est quelque part [inaudible] ironique. Et il parle de la solution Convertir en profil. Je vais quand même le faire à des fins pédagogique, donc là, on est en ISO côté de v2 300, on reste sur le même profil de travail que j'avais institué. Et pour l'autre image je vais faire convertir en profil. Convertir en profil me permet en réalité de maîtriser les choses. D'abord, j'en aperçu. Ensuite j'ai un choix de mode de rendu. Regardez le passage ici, entre perception et colorimétrie relative qui sont les deux modes de rendu qu'on emploie. Colorimétrie relative a infiniment plus que perception, mais perception pour certaines choses peut être intéressent. On coche toujours la compensation du point noir, voilà que la question se pose, quand on est en colorimétrie relative, mais pas quand on est en perception. Bref, je reviens dans le cas de figure le plus courant et je vais maintenant explorer un peu ceci, en laissant mes valeurs ici. Qu'est-ce que j'ai ? Je vais changer ici, je vais aller chercher d'autre type de conversions de couleurs. Je vais prendre par exemple le précédent Coated FOGRA 39. Paul me [inaudible] qu'il y a ici un changement, là aussi. Je vais repasser, donc, reprenons le point 2, 47 84 39 44, Il y a eu des bons changements dans le rouge. Donc, la gestion de la quadrichromie varie fortement d'un profil à l'autre et ça peut être assez intéressent à parcourir. Par contre, ce que vous voyez, même si je vais prendre une conversion en quadrichromie japonais pour du papier non couché, J'ai toujours aucune variation d'apparence en couleurs. Je n'ai que les chiffres qui changent en fonction des déplacements du profil sur [inaudible] crosso-modo. Et donc, c'est très intéressent de comprendre qu'ici rien ne change jamais finalement en l'apparence, simplement ce sont les valeurs qui changent. Je retourne ici. Je fais une conversion en profil, donc, avec mon ISO Coated. Je vois qu'il n'y a pas de différence entre les valeurs que j'ai prises ici à la pipette, donc, c'est bien la même chose c'est simplement d'un côté nettement plus maîtrisé, avec la prévisualisation, etc. Je vais maintenant reprendre mon image ici, en version précédente et vous montrer ce que l'attribution du profil peut faire. Ici, je suis en Pro photo RGB. Alors, je suis en Pro photo RGB et j'imagine que je dois donner mon image pour l'afficher sur Internet, je vais donc passer en sRGB. Regardez le chiffre de couleur qui va se produire. Cette image est tout à coup devenue absolument infâme. Je vais prendre un autre essai, l'eciRGB. Le changement, je vais reprendre mon origine, donc, le Pro photo ici, Je vais repasser sur eciRGB, il y a un chiffre de couleurs quand même. On a des variations de couleurs, absolument faramineuse quand on fait attribuer un profil. Et donc que faire, quand on veut donner une image pour le Web ? Eh bien, si on veut [inaudible] maîtriser, eh bien, on fait de nouveau convertir en profil. Ici ,on pet aller chercher le sRGB, aucun changement. Et donc ,voilà, la maîtrise ici, complète, puisque si je n'ai pas de changement visible de couleurs, ça veut dire qu'on respecte mon image, quelque soit les modifications des valeurs des couleurs. Une petite chose à ajouter a priori ce que vous voyez ici est quand même une erreur ou quelque chose d'inutile à tout le moins. C'est-à-dire que ça correspond à ça. C'est en fait une trace de l'énorme gamut de mon appareil photo qui travaille en 16 bit par couche que j'ai laissé ici en RVB et que je retrouve ici, également en quadrie. Alors, un imprimeur a priori, je dis bien a priori sauf prof du contraire, n'a pas besoin de ces 16 bits. Donc, c'est quelque chose qu'il faut éviter ou quelque chose qu'il faut modifier avant de remettre son fichier.

Les fondements de la gestion de la couleur

Comprenez le traitement de la couleur dans toute la chaîne graphique. Étudiez le flux de travail, depuis la prise de vue, jusqu’à son impression sur une imprimante à jet d’encre.

2h20 (36 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !