Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

​Capture One Pro 9 : Techniques de production

Capturer des images de l'appareil photo relié

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il est possible de piloter directement des appareils photo à partir de Capture One Pro. Il s'agit d'enrichir votre session ou catalogue. Aidez-vous de l'onglet Capture, de la visée vidéo, des réglages adaptés et déclenchez depuis le logiciel.
06:53

Transcription

L'enrichissement du Catalogue ou des Sessions va se faire souvent par l'intermédiaire du bouton d'« Importation » pour importer des images. C'est valable quand on a une carte-mémoire, qu'on débranche de l'appareil-photo et qu'on vient de connecter à l'ordinateur pour le récupérer. Mais il est également possible au niveau de « Capture One » que l'on travaille en Session ou en Catalogue, d'intégrer des images par pilotage direct de l'appareil photo. C'est possible du moins pour certains types d'appareils photos et vous verrez dans les Préférences, dans le Menu « Modifier » sur PC ou dans le Menu « Capture One » sur Mac, les marques qui sont concernées. Et pour chaque marque, évidemment, vous choisirez le type d'appareil photo que vous avez au niveau du boîtier. Bien sûr, les possibilités seront plus élevées sur des boîtiers hautes-gammes et en particulier sur le matériel « Phase One » évidemment, mais vous pouvez quand même piloter la grande majorité des appareils photos de ces marques, grâce au système de pilotage, qu'on va retrouver à travers l'onglet situé sous le petit appareil photo, l'onglet de « Capture ». Alors, je vais d'abord me positionner ici, sur une Session, qui va être une Session de travail, comme par exemple la Session sur laquelle je vais travailler sur des Fruits. A ce niveau, je viens donc sur l'onglet qui va me permettre de piloter l'appareil photos et entre autre, de donner un nom à mes fichiers. En effet, les photos qui arrivent de l'appareil photos, vont arriver et être renommées à la volée si je le demande. Et par défaut, quand vous avez construit une Session, si vous lui donnez un nom, par exemple, ici, je vais faire des photos de meubles, je fais une Session « Meuble », et bien, on voit que le nom des Captures qui seront intégrés dans cette Session s'appelleront également « Meubles », plus bien entendu, un numéro par défaut. C'est ce qui est passé à ce niveau, sauf que j'ai rajouté un tiret pour bien séparer le mot « Fruit » du numéro. On va définir également l'emplacement des Captures, en l’occurrence, dans la construction de la Session, ce sera le dossier de Capture, qui sera le dossier dans lequel tomberont les images, qui viennent d'être saisies. Et après, évidemment, on en fera ce qu'on on voudra en fonction de besoin. Au niveau de l'appareil on retrouve le type d'appareil photo qui est connecté et les différents réglages pour la capture, qui permettront donc d'ajouter certains informations et au niveau du réglage de l'appareil photo, on va pouvoir le piloter directement par rapport à ces réglages. On va pouvoir en effet, par exemple positionner ici, une vitesse d'obturation plus ou moins élevée. Donc, si je veux mettre plus de temps ou moins de temps, je peux directement le piloter à ce niveau-là. On pourra également le faire avec le plus et le moins, directement au niveau du réglage. On va retrouver l'ouverture, la sensibilité ISO, la balance des blancs, la qualité si on voit un fichier RAW, un fichier JPEG, RAW+JPEG. On retrouvera également les différents modes concernant la prise de vue à tout point de vue. Au-delà de ça, on va retrouver ici « appareil », qui va nous permettre éventuellement de déclencher avec les réglages que l'on voit apparaître sous la forme d'information ici. On va retrouver également une petite caméra, nous permettant nous mettre dans un mode de « Visée Vidéo ». Dans ce cas je me retrouve directement en vision « Vidéo » sur l'appareil photo. Cette vidéo peut être vu en noir et blanc ou en couleur avec ce curseur et pourra également être affublé de repère nous permettant de repérer par déplacement éventuel des repères, pour voir si on est à la même hauteur, si on est à la même largeur ou si on est bien vertical ou horizontal par exemple. On aura également la possibilité de positionner un élément en surimpression. Ce bouton me permet donc de choisir, d'intégrer un élément surimpression. Comment faire ? Eh bien, tout simplement, à partir de ce que j'ai là, je vais demander de pouvoir créer un réglage en surimpression, en activant une zone « Superposition », et en allant chercher un fichier qu'on a créé à cet effet. Alors, ce fichier, vous aller le créer, bien entendu, dans un logiciel, tel que Photoshop, par exemple, et c'est à cet endroit que j'ai dessiné les zones et donné quelques indications si nécessaires. Cette image apparaît donc et avec l'outil qu'on retrouve ici, on peut éventuellement la déplacer et la redimensionner également ou jouer encore sur son opacité. Ça va nous permettre concrètement devant la caméra de pouvoir positionner des fichiers qui sont en rapport direct avec la demande du client, si par exemple, on doit respecter une certaine taille. Je vais pouvoir positionner un objet qui rentre à priori dans le cercle, et pourquoi pas, déplacer l'autre et le repositionner lui aussi à l'endroit qui convient. La « Visée Vidéo » nous permet donc de parfaire ce genre de choses et il est tout simple après, de demander de la supprimer en désactivant cette fonction. Je reviens ici, sur la Visée de l'appareil photo, donc, à ce niveau on va régler l'appareil photo pour trouver les bonnes valeurs à tout niveau. Si je me mets ici sur cette valeur, je vois que cette image n'est que le reflet en fait, de l'appareil photo, mais la « Vue Vidéo » est une vue en direct et donc, je peux jouer bien sûr, sur ces différents réglages pour ajuster comme il convient, mon exposition. Vous pouvez voir, qu'effectivement, en fonction du temps pose, immédiatement, on peut voir la différence à ce niveau. Concernant la mise au point. Selon le type d'appareil photo, vous avez un bouton qui vous permettra d'aller faire la mise au point sur l'endroit qui vous intéresse. Ici, ça ne sera pas possible, pas plus que la balance des blancs, qui peut être établie également directement à ce niveau. Par contre, si je viens bien au niveau de l'appareil photo pour déclencher, je vais pouvoir le faire et à l’occurrence bénéficier de la balance des blancs automatique, comme je l'ai demandé à ce niveau. Je reviens sur cette partie pour pouvoir jouer sur la notion donc de netteté justement de l'image. Ça sera l'indicateur de mise au point visée. Cet indicateur correspond à ce bouton quand il existe. Mais pour ma part, je vais tout simplement demander ici de faire la mise au point en changeant tout simplement la bague de mon appareil photo, qui me permet de choisir. Et dans ce cas, je vais bien sûr le mettre sur un rapport supérieur, pour pouvoir aller voir à l'endroit précis, j'appuie sur la barre d'espace pour me déplacer, la mise au point que je veux obtenir. Je vais donc, puisque je travaille en temps réel ici, pouvoir changer la mise au point et l'ajuster précisément. Quand vous l'avez positionné exactement sur l'endroit qui vous convient, vous êtes donc prêt, dans la mesure où évidemment, vous avez prévu la profondeur des champs nécessaires et ainsi de suite, vous êtes donc prêt à déclencher ce qu'on va pouvoir faire au niveau de l'appareil photo en cliquant sur ce bouton. Le déclenchement est donc réalisé. La liaison entre l'appareil photo et le logiciel, va permettre de transférer maintenant le fichier, au niveau du dossier de « Capture ». Je vais donc pouvoir fermer cette fenêtre et aller attendre que l'image apparaisse à ce niveau. L'image apparaît bien, elle a pris le nom qu'on a donné, « Fruit » et elle est visible, directement à ce niveau. Et je vais maintenant pouvoir la traiter à travers mes différentes options, exactement comme j'aurais fait pour une image, qui serait acquise à partir de la carte mémoire. Le pilotage de l'appareil photo en studio sera donc, sans doute adapté, justement au condition, véritablement, de la Session, où on importe les images dans la Session pour faire un choix immédiat. Mais bien sûr, c'est tout à fait possible de l'intégrer également, au niveau d'un Catalogue.

​Capture One Pro 9 : Techniques de production

​Mettez en place une méthode de travail efficace avec Capture One Pro 9. Utilisez des sessions, abordez le pilotage de l’appareil photo relié, exploitez la retouche localisée, etc.

2h10 (27 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :7 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !