Les fondamentaux de la gestion de la couleur

Calibrer un appareil photo numérique

Testez gratuitement nos 1225 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Tous les appareils numériques ont leurs spécificités. Vous allez tenter de normaliser vos images dans la mesure du possible.
05:34

Transcription

Avant d’effectuer la calibration il convient de se rendre compte, qu’avec des appareils photo numérique qui font des photos en RAW, on travaille dans un espace virtuellement ouvert, mais presque trop, puisque des différentes balances des blancs pourra découler une grand diversité de développement tous différent. Au-delà de ce problème chaque appareil photo numérique a une courbe de réponse RGB différente et il suffit de faire la même photo avec les mêmes réglages avec deux appareils différents pour se rendre compte. Et donc, sera-t-il possible, par exemple, d’homogénéiser les photos prises par deux appareils différents dans la même session de travail au même endroit ? D’une façon plus générale, comment prévenir et corriger les dérives colorimétriques de chaque appareil photo en le calibrant, c’est ce que vous allez découvrir maintenant. Les photos format RAW, qui proviennent un appareil photo numérique, n’ont pas de profil ICC déjà actif, il va être attribué lors du dématriçage depuis fichier RAW lorsque l’on va ouvrir cette image au sein de Bridge par exemple, ou dans Camera Raw ou dans LightRoom. Je vais ouvrir une image JPG dans Photoshop, on voit ici qu’elle a un profil RGB. Je vais maintenant ouvrir une image DNG. Vous voyez que Camera RAW identifie l’appareil photo numérique, qui a pris la photo, et par conséquent il connait ces courbes de rouge, vert et bleu, qui sont spécifiques à chaque appareil. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux avoir une version à jour de Camera RAW de LightRoom, en tout cas ça peut être important dans le cas d’appareil photo numérique récent. Il l'identifie et on peut ensuite le convertir dans un espace neutre comme l’Adobe RGB ou Pro Photo par exemple. Bien, ça c’est la base, qu’en est-il si on veut aller un peu loin ? Pour peaufiner le rendu des couleurs il est possible de créer un profil pour votre appareil photo. Il faut acquérir une charte de couleur, une mire. Par exemple, le ColorChecker passeport de X-rite qui est ici. C’est la mire la plus connu, elle a l’avantage de pouvoir se transporter facilement, elle comprend un logiciel autonome, et un plugin pour Adobe Lightroom. Alors cela permet de créer un profil DNG pas ICC, que l’on peut de la même façon appliquer à posteriori une photo. Alors comment ça fonctionne ? Je vais prendre la photo, j’ai la chance d’avoir un illuminant standard pour ma photo et donc je sais que le profil sera lié à cette illuminant. Je me mets au-dessus comme ceci je me mets au-dessus de la mire, je la photographie. Alors la spécificité de ce processus c’est que la photo a été prise au format RAW, dans le format RAW propriétaire du Panasonic que j’utilise, je dois ensuite la convertir avec Adobe DNG Converter donc je montre ici le site internet. Alors c’est un gratuit ciel disponible sur le site d’Adobe, qui va convertir cela au format DNG, afin que le logiciel Color Cecker passeport puisse l’utiliser. Alors je vais lancer le logiciel et je vais ouvrir la photo. Sur la mire j’ai un certain nombre d’échantillons de couleurs, alors vous voyez ici un message d’erreur, ce n’est pas trop grave, on peut manuellement préciser les quatre points qui entourent les échenillons, comme ceci. Vous voyez que ces échantillons sont assez représentatifs d’un ensemble de couleurs qu’on peut trouver dans la nature, plus une gamme de gris. Je vais maintenant créer le profil, alors il le mets en endroit tout à fait spécifique dans la librairie du Mac et il le nomme d’après l’appareil photo. Le profil a été crée correctement. Je vais maintenant passer à LightRoom qu'il faudra peut-être redémarrer pour activer le nouveau profil. Je passe dans le menu de développement et on va voir maintenant si le profil est présent. Pour l’instant il n’y est pas, je vais quitter LightRoom, le relancer, et dans mon module développement j’ai maintenant le profil Panasonic qui est active. Et donc tout le processus a réussi de cette façon-là ! Votre profil va se ranger dans les bibliothèques de l’« Application support » sur Mac ou sur Windows, mais pas avec les profils ICC. Vous voyez ici le chemin sur lequel il faut parcourir pour trouver les profils qui viennent d’être installés. Pour ce qui est de la pratique, le profil DNG étant relativement indépendant des illuminants, je conseille donc de créer un profil pour la balance des blancs, entre D50 et D75, moi j’en ai fait un avec D 5800, puis avec d’autres profils liés, par exemple, à un illuminant spécifique, comme le Flash, par exemple. Pour ce qui est de la pratique, le profil DNG étant relativement indépendant des illuminants, je conseille donc de créer un profil pour la balance des blancs, entre D50 et D75, puis d’autres profils liés, par exemple, à un illuminant spécifique, comme le Flash, etc.

Les fondamentaux de la gestion de la couleur

Comprenez le traitement de la couleur dans toute la chaîne graphique. Étudiez le flux de travail, depuis la prise de vue, jusqu’à son impression sur une imprimante à jet d’encre.

2h20 (36 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !