Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Basculer une image en noir et blanc

Testez gratuitement nos 1336 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Basculer du mode RVB au mode Niveaux de gris est tentant pour passer une image en noir et blanc. Il y a mieux à faire et c'est ce que vous allez voir ici.
04:18

Transcription

Passer d'une image couleur à une image noir et blanc, peut paraître effectivement très simple. Il suffit d'aller dans le menu « Image Mode » et changer le mode du mode couleurs au mode niveaux de gris. Photoshop est prêt à le faire, bien entendu, mais il vous informe tout de même qu'il est préférable de contrôler sa conversion à travers le réglage noir et blanc. Si vous demandez de passer outre, à ce moment vous récupérez bien une image noir et blanc, certes, mais vous n'êtes pas plus influé du tout sur son comportement. On va donc revenir en arrière, et plutôt essayer de faire une image noir et blanc, dont on va pouvoir choisir le comportement. Si je viens dans le menu en suivant les conseils de Photoshop, « Réglages », puis « Noir et blanc », je vais agir de façon destructive sur mon image. Il peut donc être judicieux, soit avant de faire cette opération, de faire un clic droit sur le calque, de telle sorte que je puisse convertir un objet dynamique, ce qui me permet d'avoir une image, encapsulée dans le calque. Il suffira alors d'appliquer ce réglage, et on sait que quoiqu'il arrive, l'original étant stocké dans le calque, on pourra toujours le récupérer. La deuxième solution, je vais donc annuler cette opération, consiste à créer un calque de réglage. En prenant le bouton « Noir et blanc », je crée donc un nouveau calque, positionné au-dessus du premier, qui va interagir sur son comportement pour passer en noir et blanc. L'image donc est protégée, elle est toujours en couleur, même si on la voit en noir et blanc à l'écran. Particularité de ce menu, vous pouvez voir ici un certain nombre de curseurs qui sont positionnés à des valeurs. Ce sont des valeurs par défaut. Mais on peut demander avec le bouton automatique, une analyse de l'image, et des réglages différents. Mais encore vous pouvez régler vous-mêmes canal par canal, le comportement, par exemple ici, des rouges, que je vais pouvoir éclaircir ou assombrir dans l'image. Mais je ne sais plus exactement quelle couleur est positionnée ici. Je peux donc prendre ce curseur, cliquer dessus, et l'embarquer pour venir travailler sur mon image. Si je clique sur cette couleur précise et que je glisse à gauche ou à droite, et bien je vois qu'il s'agissait essentiellement de couleur jaune. Je peux en effet retravailler localement les couleurs. Si je viens ici, je suis dans les couleurs du ciel, les bleus. Je vais donc pouvoir ici renforcer les bleus du ciel, qui contiennent en fait plus de cyan, qu'ils ne contiennent de bleu. On va donc pouvoir jouer sur le curseur directement, en glissant sur l'image à la condition évidemment, que l'on ait coché ce petit bouton. Notez d'ailleurs que ce bouton pourrait resté coché, si vous lui demandiez dans le menu « Préférences », de mettre l'outil de réglage ciblé par sélection automatique qu'il soit systématiquement coché dans ce menu et dans les autres, qui font appel au même système. Nous voilà donc dans une image qui est noir et blanc, certes, mais probablement avec plus de pêche que la première, Et on va pouvoir la retravailler comme on veut, au niveau des curseurs. C'est du noir et du blanc comme prévu, mais il est possible aussi de créer une image monochrome, en demandant d'intégrer dessus une teinte. On arrivera vite à ce moment-là, grâce à ce curseur, à changer la couleur que l'on veut positionner dessus. Ici, sur une image sépia, on pourra demander de la changer en allant vers une autre couleur basculer, par exemple, vers des bleus, si je le préfère. Si je clique sur OK, j'ai bien une interprétation dans cette teinte, de mon image monochrome. Il existe des paramètres prédéfinis On va pouvoir demander par exemple, de filtrer l'image avec un filtre rouge. On obtient une image très lumineuse, on retrouverait également la même chose avec la notion de l'infrarouge. On retrouve des choses très différentes de ce que notre vision aurait pu avoir comme interprétation. Pour ceux qui ont connu le noir et blanc argentique, traditionnel, on pouvait se permettre effectivement, pour obtenir des résultats différents, de filtrer une image. Ici c'est ce qui se passe en changeant les comportements à travers un filtre vert, par exemple, ou encore, à travers un filtre bleu. Dans ce cas, si je filtre le bleu, je m'aperçois qu'il disparaît totalement de l'image. A l'inverse, si je filtre le jaune, le bleu prend de l’ampleur, et se sont les jaunes qui disparaissent. On va donc pouvoir jouer globalement, mais également localement comme on l'a vu, en venant agir point par point sur l'image, pour la retravailler indépendamment. Voilà comment vous aller pouvoir obtenir un noir et blanc qui ne sera pas subi, mais qui sera réglé par vos soins et qui, j'espère, vous permettra d'arriver à un résultat satisfaisant.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !