Créer des applications professionnelles avec Arduino UNO 

Assurer la lecture d'une entrée digitale

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez de quelle manière démarrer le jeu de lumière lors de la lecture de l'état logique d'une entrée.
04:51

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons voir comment lire une entrée digitale. Alors, pour cela, je repars toujours de mon bargraphe qui est ici et où j'ai effectué en fait la connexion en décalée cette fois-ci, c'est-à-dire que je partirai de la pine 3 jusqu'à la pine 12 pour mes dix leds, et puis sur la pine numéro 2, en fait, je vais venir connecter un bouton poussoir entre la masse et cette même pine. Donc en fait ça veut dire que pour le coup, là, je n'ai pas de résistance de pull-up en externe, donc c'est forcément que je vais déclarer une résistance de pull-up en interne. Donc l'état logique sera inversé par rapport à l'état électrique. Maintenant regardons au niveau du code. Alors j'ai effectué le même type de déclaration que précédemment donc ça, ça n'a pas changé, et cette fois-ci je déclare une variable de type int que j'appelle état. Donc cette fois-ci, plutôt que de mettre la ribambelle de pinModes pour dire on est OUTPUT, pour vous montrer que cette fois-ci je peux très bien mettre un 3 au lieu du nom de la LED que j'ai déclarée ici. Pour la LED3 eh bien on peut mettre 3, c'est pas grave, il va s'en accommoder, il va comprendre. Donc à partir de là, en fait, ce que j'effectue juste après, c'est vraiment une initialisation justement des broches partant donc de 2 jusqu'à 12, en fait, puisque c'est inférieur à 13, et je fais un incrément et comme ça je mets tout le monde en fait en sortie. Après, ce que je vais faire, c'est que je vais déclarer mon bouton poussoir, donc en pinMode, cette fois-ci en INPUT et non plus en OUTPUT et, en plus, je vais lui passer en fait une particule supplémentaire, si je peux dire, à ce mot, qui est le mot pull-up. Alors attention, ce n'est pas deux arguments séparés puisque vous voyez que dès que je fais ça, en fait, la syntaxe n'est plus colorée. Donc c'est bien INPUT_PULLUP. Alors soit vous mettez INPUT tout seul ou INPUT_PULLUP. INPUT, dans ce cas-là, vous ne mettez pas de pull-up, bien évidemment. Alors vous voyez qu'en fait, j'ai fait exprès de partir de 2 en disant oui mais là il va déclarer la broche 2 en sortie, et mais BP, en fait il est bien déclaré en 2. Donc après il le redéclare en entrée. Oui, en fait il est tellement flexible et puis c'est tellement séquentiel que, même si vous démarrez depuis un mauvais spin, c'est pas grave parce qu'après vous allez rattraper le coup en lui disant non, en fait c'était pas une sortie que je voulais mais une entrée, et en fait tout va bien se passer. Alors ici il y a quand même une petite erreur parce qu'il ne s'agit pas de broche 1, excusez-moi, mais de la broche 2. Et j'ai rectifié mon erreur et, à partir de là, je rentre dans ma fonction principale. Alors je fais quoi, je fais un digitalRead de BP, BP qui est mon entrée qui est sur la broche 2, et si en fait BP est à 1, en fait je transfère ça dans ma variable état et, si elle est égale à 1, dans ce cas-là j'effectue le processus. Et si c'est pas vrai, eh bien je ne fais rien en fait, je vais rester éteint. Alors j'effectue un délai qui correspond en fait à l'anti-rebond, alors on clique où, l'anti-rebond c'est simplement le fait que, lorsque vous appuyez sur un bouton poussoir, il y a en fait un phénomène de parasitage parce que c'est quand même quelque chose de mécanique. Or votre Atméga, lui, il fonctionne quand même à 16 méga hertz, ce qui nous fait il exécute 4 000 000 d'instructions à la seconde donc vous voyez, lorsque vous vous allez avoir, en fait, des petits parasites qui vont venir sur l'entrée, au moment où vous allez appuyer sur votre bouton poussoir, il peut interpréter ça pour plusieurs impulsions. Alors là du coup, en fait, vous pouvez mettre un petit temps de délai mais qui ne va affecter en rien en fait le fonctionnement de notre petit chenillard, pour le coup, puisque là on est en pull-up, donc c'est-à-dire que mon chenillard, par défaut en fait, va se mettre en route. Alors là j'ai enlevé le retour, j'ai fait que des allées, pour alléger un petit peu le code mais, en tout cas, par défaut en fait, il va toujours tourner tant que je n'appuie pas sur le bouton poussoir. Vous voyez, on a une vraie logique d'inversion entre la partie logique et la partie électrique. Donc voilà, on regarde, on effectue le téléversement avec la compilation qui se fait à la volée, tout se passe pour le mieux. que j'ai bien déclarée ici,

Créer des applications professionnelles avec Arduino UNO 

Mettez en œuvre des périphériques de communication de votre carte Arduino UNO. Abordez les protocoles de communication et concevez des applications ludiques et professionnelles.

3h12 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Arduino UNO Arduino UNO Rev3
Spécial abonnés
Date de parution :31 août 2017
Mis à jour le:22 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !